Accueil Politique Ah, les gueules d’oxygène !

Ah, les gueules d’oxygène !

16
0
452

excesvitesse.jpg- Tu l’entends ?
- Quoi ?
- Le bonheur. Il rôde.

Médée, extraordinaire Médée ! Formidable Jean Anouilh !

C’est depuis le Japon que François Fillon a confirmé ce que tout le monde sait depuis un moment, mais que le gouvernement tait par excès de pudeur : François Fillon assume le terme de rigueur et les soubresauts corrélatifs, avec le courage de celui qui a une idée derrière la tête. Nous aussi, nous avons une vue panoramique des visées gouvernementales et une idée précise sur les grandes et les petites manœuvres.

Jusqu’à ce vendredi, celui qui avait déclaré, peu après sa prise de fonction, que la France était en faillite, ce qui, à l’époque, lui avait attiré les foudres du président, enfonce le clou, loin de l’hexagone, devant une assemblée d’hommes d’affaires japonais, à Tokyo précisément. En évoquant la rigueur comme une donnée désormais acquise, monsieur Fillon fait évoluer le gouvernement dans le sens de la prise de tête. En ce qui le concerne, il a, comme on dit, la conscience tranquille.

Je ne sais pas si cette déclaration fait partie d’une stratégie de la diversion, pratique assez courante en Sarkozie, détournant l’attention de l’opinion sur des affaires autrement plus épineuses, mais cela risque de filer la migraine au grand chef, lui qui fait le funambule pour éviter de parler de rigueur, terme qu’il juge négatif pour son image et pour son oeuvre. Dans le contexte actuel mieux vaut donner dans le divertissement à outrance.

Un provocateur, ce Fillon ! Non seulement il lâche le mot qu’il ne fallait pas, mais en plus il le considère comme une vertu. Un comble !

Pas plus tard que lundi dernier, sur France-2, Nicolas Sarkozy balayait le terme de rigueur d’un revers, préférant s’attarder sur le mot ‘rigoureux’. Ça change tout. Il y a comme du frittage de gueule en perspective entre le président et son Premier ministre. A trop vouloir occulter l’homme et sa fonction, on risque le retour de bâton. On sait ce qu’un homme frustré peut ruminer comme coups bas. Un qui n’a aucun problème de vocabulaire, c’est Eric Woerth. Quand on lui demande ce qu’il pense du mot rigueur, il se montre très… sibyllin. Il a sa propre définition, plus absconse, mais bien plus porteuse. Il évoque ‘une récession technique’. Fortiche, non ?

En revanche, un qui n’est pas fortiche c’est le malheureux secrétaire d’État Laurent Wauquiez. Chercherait-il à être démis ? A moins que, voyant le mal venir… Nooon !  Voilà qu’il aurait menti à l’Express.fr, à propos de banquiers qu’il a rencontré à Londres et de dons qu’il aurait collectés en faveur de son minuscule parti – encore un ! – qui porte pour nom Nouvel oxygène.

Avouez que la chose ne manque pas d’air. Mais qu’ont-ils tous à créer des partis politiques, comme on ouvre des boites mails sur le net ?

Bref, la polémique fait rage entre les partisans d’une version et ceux qui en ont une autre.

On annonce un week-end rouge sur les routes de France et dans les allées du pouvoir.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

16 Commentaires

  1. b.mode

    17 juillet, 2010 à 6:43

    Le micro-parti, ça a l’air d’être la mode à l’UMP ! Sinon, Courroye vient de relâcher les quatre de l’affaire Bettencourt en inculpant personne… Un début d’enterrement de la chose ?

    Répondre

  2. babelouest

    17 juillet, 2010 à 7:11

    L’ennui avec un parti politique, même de poche, c’est qu’un fois parti, il ne revient plus. Il continue ses avancées, il clame sa faim, il fait du tapage, au risque de déranger les voisins. Vous avez dit : nuisances ? Ehhhh oui.

    Merci pour cette bouffée d’oxygène, Rodo !

    Répondre

  3. unpeudetao

    17 juillet, 2010 à 8:55

    Ah! Merci!
    Une info intéressante :
    « On annonce un week-end rouge sur les routes de France ».. Allez je resterai chez moi.. Rigueur oblige!

    Amicalement, Unpeudetao!

    Dernière publication sur Contes, légendes, fables et histoires. : Histoire de cheval (Conte soufi)

    Répondre

  4. clomani

    17 juillet, 2010 à 9:46

    Sarko et sa « dialectique » : « je préfère rigoureux »… c’est lui qui décide d’ailleurs. Mais bon, prenons le mot hiver… si on dit la rigueur de l’hiver ou un hiver rigoureux, on pense à peu près pareil : le froid, glagla, etc. Pareil au sujet de la rigueur d’un comptable ou d’un comptable rigoureux : c’est quelqu’un qui ne « rate » rien, ne « camoufle » rien, qui est attentif au bon suivi des comptes et au bon équilibre entre le débit et le crédit de la balance.
    Alors, que ça vienne de Fillon ou que ça soit plus ou moins planqué par Sarko, voilà un mot qui leur va très mal, puisqu’il n’y a aucune rigueur dans leur gouvernance dans la mesure où ils favorisent les évadés fiscaux, les riches, où ils font la quête en créant des mini-partis (vive le monde associatif) à l’aide de fonds défiscalisés (oui, ça se déduit des zimpôts).

    Ce qu’ils appliquent (aidés en cela par une grande majorité des media français), c’est une politique d’injustice, du mensonge, de la cachotterie, du « moi d’abord », de la division, du mépris pour les salariés, du rejet pour les immigrés, du racisme. C’est tout sauf de la rigueur.
    Quand on prône une politique exemplaire, on commence par se l’appliquer à soi-même.
    Alors, on la fait quand, cette putain de révolution ?

    Répondre

  5. clomani

    17 juillet, 2010 à 10:07

    Concernant l’UMP et ses « mini-partis », un article qui éclaire plutôt pas mal :
    http://www.20minutes.fr/article/585423/Politique-Financement-des-partis-politiques-les-micro-partis-peuvent-rapporter-gros.php

    Répondre

  6. clomani

    17 juillet, 2010 à 10:16

    Une ch’tite chanson pour nous remonter le moral : « la Commune n’est pas morte »

    http://www.youtube.com/watch?v=WUUC7Z3aaqo

    Répondre

  7. gdblog

    17 juillet, 2010 à 10:38

    Pour Wauquiez, il y a complot : http://www.gdblog.info/article-apres-woerth-wauquiez-dans-le-collimateur-54025875.html
    Ou bien mauvaise interprétation, … à la rigueur

    Répondre

  8. clomani

    17 juillet, 2010 à 10:48

    Plus de détails sur la « zique du jour »… ici :
    http://www.tousauxbalkans.net/Ederlezi

    Répondre

  9. lediazec

    17 juillet, 2010 à 13:25

    Bonjour à tous. Retour du boulot, boustifaille et jardinage. Il fait beau en Armorique.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  10. clomani

    17 juillet, 2010 à 13:36

    De Maistre dit qu’il n’a jamais été sollicité par E. Woerth pour faire travailler bobonne chez Clymène … aux flics bien sûr.
    Pourtant, dans les enregistrements… il disait le contraire… ah, mais ces enregistrements n’ont pas été faits par les flics ? Ah, mais le procureur n’enquête pas puisqu’il n’y a pas instruction… ben pourquoi une garde à vue alors ? La courroye aurait tout aussi bien pu interroger ces braves gens en se déplaçant chez eux. Ah, oui, ça la ficherait mal. Les voyous, on les met en garde à vue juste parce qu’ils ont un délit de faciès et on les garde même s’ils n’ont rien fait ou dit.
    Vous y comprenez kèkchose à cette justice, vous ?

    Répondre

  11. Christophe Certain

    17 juillet, 2010 à 13:37

    Il y a avait le parti unique, on connait maintenant le parti de poche, à l’unique adhérent, qu’on pourrait nommer pendant qu’on y est le « parti culier » à cause de sa taille inhabituelle, et des mouvements de fonds suspects. Prenons pour l’instant le parti d’en rire, quant à moi je suis parti en vacances, et je vous souhaite donc à tous bien des choses, et autant de bonheur et de repos qu’à moi-même.

    Répondre

  12. lediazec

    17 juillet, 2010 à 13:40

    @ Christophe. Reposes-toi bien !!!

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  13. clomani

    17 juillet, 2010 à 14:41

    Bonnes vacances, Christophe…
    Je crois bien qu’il va nous falloir prendre le parti d’en rire…

    Répondre

  14. clomani

    17 juillet, 2010 à 14:45

    Justement, commençons :
    Un p’tit Chimulus pour la sortie de Giraudeau :
    http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=14338

    Répondre

  15. babelouest

    17 juillet, 2010 à 15:25

    Snif… Giraudeau, pour moi c’est presque un pays, je connaissais ses grands-parents un peu, il allait en vacances chez eux l’été. Et en plus, nous avions exactement un an d’écart……

    Répondre

  16. lapecnaude

    17 juillet, 2010 à 21:20

    Je ne sais pas si vous aimez les comptes, mais l’article de Sarkofrance du 16 juillet dernier nous permet d’aller sur le journal officiel, on y découvre touts les partis et associations-partis ayant bénéficié de la manne publique, mais également tous les comptes … seule chose qu’ils n’ont pas fait c’est de mettre des noms à la tête de ces partis, mais çà se retrouve. C’est très instructif. Rien qu’à voir le truc de Copé on voit comment le fric se balade d’un ou de l’autre. (En période de campagne électorale, on fait simplement facturer le parti copain par les fournisseurs … fournitures diverses etc…) Ils sont quand même en tout plus de 200 ! C’est long mais on peut cibler.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les tailles et les goûts

Fukushima, la ville interdite DSK et l’activisme médiatico-labial  Au lycée caca, au…