( 6 août, 2010 )

Les NOMistes, qui sont-ils ?

annuitcoeptissmall.jpgIl n’y a plus qu’un patron apparent en France : l’OCCUPANT de l’Élysée, conseillé, secondé, « intuitivé » par ses sbires officiels, parfois par ceux des sinistres qui partagent ses vues, par les conseillers en comm de différentes officines plus ou moins officielles de « sondages », de propagande, de « sécurité », que sais-je ! Au bout du compte, beaucoup de monde se presse autour de celui qui a la place sans l’emploi, le trône sans les responsabilités, l’apparence sans ses servitudes.

L’individu n’a qu’un mot à la bouche, réitéré, asséné, globalisé, institutionnalisé, à la mesure de l’importance qu’il a pour lui-même, et de quelques autres sans doute. Je, Je, Je, Je, Je, tel est le Leit Motiv qui accompagne ses discours, dans la mesure où ses paroles restent audibles et claires. A la mesure des Roys de France, « l’État, c’est moi » assure le monarque pas encore héréditaire. Il empile avec célérité lois, décrets et proclamations, sans se soucier aucunement de leur cohérence et de leur légitimité, quand ce n’est pas de leur constitutionnalité.

Et pourtant…

6.jpgPlus de la moitié des lois françaises ne sont déjà que des transcriptions, souvent maladroites, de décisions bruxelloises. Qui a pris ces décisions ? Souvent le conseil des ministres concernés par le sujet, parfois celui, encore plus solennel, des chefs d’États et de gouvernements, et puis pour les plus litigieux, simplement la Commission qui se fiche comme d’une guigne des besoins et aspirations locaux.

Qui dirige vraiment, aujourd’hui et grâce au traité de Lisbonne, cette Europe dont les citoyens n’ont plus aucune possibilité de crier leur désapprobation ? Dans les faits, nous avons José Manuel Durão Barroso, président de la Commission Européenne, Hermann von Rumpuy, président du Conseil Européen, homme parfaitement inconnu avant sa nomination, Catherine Ashton, Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, oufff ! Et accessoirement le président du Parlement Européen, Jerzy Buzek. Vous ne le connaissez pas ? Moi non plus.

Ce n’est pas fini ! Puisque notre cher $$$$$$$$ président s’est bousculé pour faire rentrer entièrement l’État français sous la houlette de l’OTAN, le véritable patron des Affaires étrangères est désormais basé à Mons, c’est l’amiral (US, comme il se doit) James Stavridis, le SACEUR. Tout le monde a suivi ? Ce sont les lobbies de Washington qui dirigent le Quai d’Orsay. Bravo l’indépendance chère à nos anciens présidents, avant 1970 !

Tout cela ne serait rien (!), si en fait les conseillers du patron n’étaient eux-mêmes soumis aux suggestions des lobbies politiques, de la Grande Finance, banques, assurances, fonds de pensions, et de ceux des multinationales agro-alimentaires, chimiques, métallurgiques, textiles, pour le peu d’initiatives qui peuvent encore rester aux États. Comme la plupart de ces magnats tiennent aussi l’audio-visuel, voire la presse papier, la boucle est bouclée. Le meilleur exemple n’est-il pas Berlusconi?

Tout ce beau monde se retrouve, se jauge, fricote, dans ces belles assemblées de la super-élite que l’on appelle par exemple les réunions du Groupe Bilderberg ou de la Trilatérale. Les G-quelque chose n’en sont qu’une pâle copie où l’on entérine ce qui a été décidé ailleurs.

Le Nouvel Ordre Mondial est déjà en place, dans l’ombre mais pas en sourdine. Il décide déjà de tout ou presque. Il ne s’agit pas d’une crise conspirationniste, mais d’un fait déjà acquis. Tous les Grands (si l’on peut dire) de ce monde y participent, quelle que soit leur spécialité ou leur fonction. Bien entendu, ce sont les banquiers qui occupent largement le haut du pavé, puisque ce sont eux qui distribuent à leur guise le crédit. Et que l’on ne dise pas que c’est seulement américain, ou seulement « les juifs » (on l’a entendu bien trop souvent). Les personnes en question sont bien au-dessus de ce genre de détail. Dominer est leur raison de vivre, ils n’en ont strictement aucune autre, pas même familiale si le rejeton leur déplaît parce que pas d’accord avec leur passion. En revanche, le népotisme fleurit si le fiston ou la fille a le même but.

Gare à ceux qui restent en travers de leur chemin, qu’ils s’appellent Ahmadinejad, ou le Hamas, ou Chavèz, ou Zelaya, qui l’a payé cher, ou plus tôt Allende… Le meurtre est courant, facile, et impuni. Souvent, il n’est même pas nécessaire, comme pour Zelaya, ou Aristide. On retrouve la plupart du temps la patte du gouvernement US, parce qu’il a l’armée et les services spéciaux les plus abondants, mais pas forcément les plus efficaces (Baie des Cochons, avril 1961).

Où cet état de guerre des plus forts contre les plus faibles mènera-t-il ? Si ces plus forts s’écroulent d’eux-mêmes, par leur propre poids, ce qui n’est pas invraisemblable, le monde peut respirer. Sinon, on peut s’attendre au pire : la disparition de l’Humanité.

20 Commentaires à “ Les NOMistes, qui sont-ils ? ” »

  1. b.mode dit :

    Constat noir et inquiétant mais lucide…

  2. lediazec dit :

    Dis-donc, Jean-Claude, tu n’y vas pas de main morte ! De bonne heure, une telle lecture ne pousse pas à la chansonnette !
    Cela dit, juste, trop juste, trop cruel et tellement vrai que ça file la chair de poule.
    Dis-moi, tout ça, ne serai-t-il l’œuvre de l’internationale des Roms qui, en sous-marin, s’emploie à déstabiliser nos belles institutions ?…
    Tel m’a semblé être le propos tenu par Supergnome du côté de Grenoble, bien relayé depuis par ceux qui n’ont pas grand-chose dans le cerveau ou qui ont un intérêt à ce que les choses apparaissent comme telles.
    Je vais prendre un autre café, tant que je peux.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  3. b.mode dit :

    D’après la pravda sarkoziste, les français approuvent à une grande majorité les nouvelles mesures sécuritaires. Hongrois cauchemarder !

  4. remi begouen dit :

    Que le Figaro sorte que « 55 à 89% des français approuvent les mesures sécuritaires » est une chose, d’ailleurs complètement farfelue – fourchette énorme, critères flous, etc. – . Une autre chose, bien pire est le mataquage médiatique de ces chiffres, un battage de propagande que je n’avais encore jamais entendu à ce point, sur France-Inter hier et ce matin. Ha, si… ce matin, on a l’info qu’un article de Libération contredit ce sondage bidon : mais on n’en saura pas plus, sur les ondes…
    Comme dit Lediazec, je vais reprendre un café…et hausser les épaules.

  5. b.mode dit :

    Propagande quand tu nous tiens…

  6. juan dit :

    je ne vois pas l’Amérique comme le mal absolu, et j’ai du mal à concevoir le monde comme un système organisé et pensé. Mais ok pour tes constats. Moi aussi, je vais aller me reprendre un café….

  7. babelouest dit :

    Juan, l’Amérique n’est pas a priori le mal absolu. Cependant, la façon dont ce pays s’est bâti, appuyé sur le mythe de la frontier, l’a rendu assez insensible à ce qui n’était pas son territoire : il en est résulté que c’est là que se sont installés les plus filous, les plus retors, les moins scrupuleux, dans une proportion sans doute plus forte qu’ailleurs.

    Quant à l’organisation, elle est inhérente au réseau qu’entretiennent les banques entre elles, et qui renforce leur coordination de façon naturelle. Lutter contre une telle force ne peut qu’appeler à des formes de résistance passive, plus difficiles à réprimer que la violence.

  8. clomani dit :

    Constat extrêmement lucide en effet. Nos dirigeants n’en sont pas… ils ne font qu’obéir à des groupuscules. D’aucuns te diront que tu donnes dans la « théorie du complot » mais justement, si c’est la seule réponse qu’ils peuvent opposer à ce que tu écris, c’est aussi pauvre que les sondages du Figaro.
    Ayant été sondée à deux reprises, je peux dire que les sondages, c’est du pipot ! Les questions posées n’ont aucun intérêt, et sont faites de telles façons qu’elles vous poussent obligatoirement à choisir entre la peste et le choléra…
    Donc, le Figaro, qu’il aille se faire voir chez les coiffeurs ou les Grecs et qu’il arrête les violons.
    Parce que mes sanglots sont trop longs !

  9. lediazec dit :

    En conformité avec lui-même, Olivier enfonce le clou. Exemplaire, ce blog.
    Les enfants, n’oublions pas, cependant, de nourrir le corps et l’esprit avec (colonne de droite) The Temptations, du poulpe et, bien sûr, comme toujours, l’excellent Erby.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  10. remi begouen dit :

    Jules Vallès a écrit dans son temps (celui d’avant, de pendant et d’après la Commune de Paris) ceci : ‘ Le mensonge voyage en diligence aux frais du gouvernement. La vérité marche à pied dans le peuple’. Cela est toujours présent, sinon que la diligence s’appelle désormais mass média, etc., dont les frais sont partagés entre le gouvernement et les divers Lagardère, et sinon que le voyage à pied peut se faire désormais par téléphone ou Internet, entre ‘libres fourmis’ du peuple. Capables par exemple d’appeler mensonge ce type de ‘sondage’ truqué du Figaro. Voilà le trucage : ‘Etes-vous, comme Tarzan, capable d’affronter sans crainte la jungle de la ville ?’… Nous serons une grosse majorité à préférer l’autre option ‘Vivre tranquille dans la paisible cité de mes semblables’… Et toc : vous avez ainsi approuvé la politique du gros bâton policier du p’tit Nicolas, c’est scientifique !
    Et bien sûr, ce gouvernement et ses divers Lagardère ne sont que des p’tits chefs soumis aux grands du monde capitalisme : superbe démonstration par Babelouest !

  11. Germain de Colandon dit :

    Lorsque Khomeini traitait les USA de « Grand Satan » tout le monde rigolait comme une grosse baleine.

    C’est pire que ce que l’on pouvait redouter.

    Les USA : grand laboratoire d’epérimentaion des Illuminati depuis plus de deux siècles.

    Un de leurs projets – en fait pour toute la planète – parmi des milliers d’autres :

    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/ext/http://reopen911.wordpress.com/2008/03/24/%E2%80%9Ccamps-de-concentration%E2%80%9D-aux-usa-et-si-c%E2%80%99etait-normal/

    Après tout ce sont peut-être les naïfs qui ont raison…

    Germain de Colandon

  12. jondoe dit :

    Un peu d’histoire:
    http://copytaste.com/j107

    Aujourd’hui:
    http://j.mp/cNI7OB

  13. b.mode dit :

    Sondages Dasso-Mougeotte pour faire bander sarko cet été au cap nègre… Burk !

  14. Didier Goux dit :

    Un minuscule point de détail : « L’État c’est moi » est une formule apocryphe, jamais Louis XIV n’a dit une chose pareille. En fait, il a même dit tout le contraire, affirmant que le trône continuerait après sa mort, et qu’il n’en était que l’occupant transitoire (dans l’esprit, hein, pas dans la lettre).

  15. lapecnaude dit :

    Intéressante, Germain, cette idée de coller des puces électroniques sur tous les ….

    NE VAS PAS LUI DONNER DES IDEES EN PLUS !

  16. remi begouen dit :

    Je viens de relire ton excellent article, Babelouest et je pense qu’il est si démonstratif, important, que cela mérite bien deux lectures. Je me suis même aventuré à ‘survoler’ (je l’avoue) tous les liens que tu nous a mis… C’est indigeste de tout lire ! Mais je retiens deux de ces liens : celui sur Boerlusconi, lequel est autrement plus costaut que notre Tsarko, brr… et celui, pour ‘le fun’, de la déroute US à la Baie des Cochons.
    Alors je dis et répète : ‘NON au NOM’, ce Nouvel Ordre Mondial qui rappelle le slogan de Tatcher, TINA pour ‘There is nos alternative’, et celui, dans ma jeunesse, d »ORDRE NOUVEAU’, d’un certain groupuscule ‘Occident’…pépinière d’actuels politiciens de l’UMP. Il me souviens avoir contribué, au Quartier Latin, à certains cassages de gueules de ces nervis, on n’a pas les médailles, mais, mieux, la lucidité politique !

  17. remi begouen dit :

    J’ajoute que le shéma que tu reproduis (‘cercle extérieur, cercle intérieur, coeur’, etc) me fait penser à celui d’Orwell (dans 1984) du ‘Parti Extérieur, Parti Intérieur, Big Brother’. Et aussi…aux deux énormes anneaux d’autoroutes, presque circulaires, qui entourent la ville de Moscou et son coeur, le Kremlin. En ce moment, le feu dû à la sécheresse a envahi de fumées jusqu’au coeur… Va savoir si demain, ce ne sera pas, là ou ailleurs, le ‘feu social’ – anti-polluant celui-là! – qui va gagner !!!

  18. remi begouen dit :

    HEP! Il fallait lire ‘CONTRE ces nervis’ bien sûr !

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|