Accueil Politique Sale temps, sales affaires

Sale temps, sales affaires

27
0
830

feudefort.jpgPas un jour ne passe sans que l’écho d’une « sale affaire » ne succède à une autre de même facture en terre sarkozyste. A peine un foyer est mis en veille qu’un suivant se déclare un peu plus loin. Un véritable feu de forêt !

Sous amphétamine, les pompiers sont à l’ouvrage jour et nuit. Le corps des volontaires – je ne dis pas bénévoles – s’avère très insuffisant. Les traits tirés, ces soldats du feu viennent devant le micro pour bafouiller de l’anathème l’écume aux lèvres. Les victimes, elles,  ont beau dénoncé l’origine criminelle de l’incendie, cela ne change rien ni à la nature ni à l’importance des dégâts : ça brûle et l’odeur commence à devenir insupportable pour tous. Aucun masque pour cacher la puanteur que ça dégage.

Au final, on découvre avec consternation que c’est le petit qui, faisant joujou avec un produit hautement inflammable, a tout déclenché. Le délit est donc mineur minimisent ces spécialistes en réactif  dépêchés sur les lieux. Mais il y a dégât. Tout est à reconstruire ou presque. Au-delà, que fait-on de la douleur, des blessures, de l’humiliation subie par le citoyen, de sa colère  et de son dénuement ?.. Comme à la supérette, on fait la queue, un bon délivré par les services sociaux à la main.

Le petit, comme on désigne le responsable  du méfait, est quand même adulte  et responsable devant la loi, telle qu’elle est écrite !

Même un plan urgent de reboisement intensif ne suffira pas à rendre à la forêt et à son écosystème l’allure qu’elle avait il y a un peu plus de trois ans, quand il a pris la direction du pays pour sa cour de récrée. Petit ou grand, l’effet pyromane est avéré !

Que fait la justice, direz-vous ? Comme la police et une partie des médias, malgré un vent de révolte en fusion, elle est entre les mains du petit qui fait joujou ! Après s’être fait taper sur les doigts, à force de multiplier bourdes et caprices, il s’en prend à tout ce qui passe à portée d’hystérie. Même ce bon José Manuel Barroso – pas un grand révolutionnaire aux yeux de l’opinion – a eu droit aux couinements de sa petite majesté lors d’un « échange très violent«  à l’occasion du sommet de l’UE, à propos du traitement réservé par la France aux Roms.

Pas fier cependant, grillé dans sa crédibilité, il fait appel à ses anciens copains – des mercenaires pour la plupart – afin de défendre son image et de justifier ses actes devant l’opinion en colère. Ainsi, les médias son colonisés depuis peu par des militants de la dernière chance. D’Isabelle Balkany à Patrick Devedjian, en passant par Alain Madelin – bonjour la crédibilité ! – tout ce monde se tortille devant les caméras pour relativiser des actes qui, dans un autre contexte, chez n’importe quel quidam moins bien loti, le gnouf serait la seule destination envisageable. Peine incompressible, cela va de soi.

Cette légion aux rouages bien huilés, développant une stratégie de la calomnie et de la victimisation, met en place un discours bien connu, histoire de sauver ce qui peut encore l’être. Celui-ci consistant à dire que si les choses vont mal,  avec les autres – en l’occurrence l’opposition – cela ne sera guère mieux. Bien que la chose soit cousue de gros fils, elle ne laisse pas indifférent l’abruti ordinaire. Labourant le terrain absentéiste, pulvérisant de l’engrais chimique en quantité industrielle, installant l’amalgame, on  cherche à débaucher une opinion ballotée entre dégoût et découragement. En ajoutant la « menace terroriste », le colis piégé flaire bon  l’attrape couillon à des kilomètres à la ronde. Ouvrons les fenêtres !

Sur un plan comptable – électoralement parlant – la stratégie peut se révéler payante. Bien que là…

Et si la sale affaire d’État en ce pays était simplement Nicolas Sarkozy en personne ?…

Aux citoyens de ne pas tomber dans le panneau. L’indifférence est la paralysie de l’âme, disait Anton Chekhov.

Serrons les rangs et remettons le petit à sa vraie place !

141190238d34lapresseeuropeennecommentelargementles.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

27 Commentaires

  1. babelouest

    17 septembre, 2010 à 4:37

    Juché sur ses tal(pas)onettes, d’où il croit dominer la situation, le sinistre OCCUPANT du palais de la République. Que ferons-nous pour l’en déloger ? Car de lui-même, il ne partira pas, et au contraire s’arrangera pour prolonger son séjour d’au moins un mandat : pour cela, soyons-en persuadés, il ira jusqu’à susciter de faux attentats, avec de vraies victimes si nécessaire. Une partie encore trop importante de la population n’y verra pas d’inconvénients, aussi longtemps qu’elle n’aura pas conscience d’être la victime d’une arnaque multiple et concertée. Que ces inconscients se souviennent des paroles du pasteur Martin Niemöller.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les communistes
    Je me suis tu, je n’étais pas communiste.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes
    Je me suis tu, je n’étais pas syndicaliste.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs
    Je me suis tu, je n’étais pas juif.
    Puis ils sont venus me chercher
    Et il ne restait plus personne pour protester.

    Il est encore temps de faire quelque chose, de résister, d’agir. Mais ce temps devient chaque jour plus ténu, avec le renforcement de ceux d’en-face, ceux qui ne s’embarrassent d’aucune pitié, d’aucune considération, d’aucune loi, d’aucun principe. Ceux-là auront toujours des subalternes qui exécuteront les pires ordres en croyant faire leur devoir.

    Répondre

  2. b.mode

    17 septembre, 2010 à 5:01

  3. b.mode

    17 septembre, 2010 à 5:04

    Mensonges encore et encore ! Viviane reding n’a jamais parlé des juifs ! Merkel n’a jamais dit qu’elle allait expulser des roms… http://www.lepoint.fr/monde/le-mouvemente-sommet-europeen-de-sarkozy-16-09-2010-1237208_24.php

    Répondre

  4. lediazec

    17 septembre, 2010 à 6:41

    Cette affaire d’altercation lors du Conseil de l’UE est intéressante à plus d’un titre. Pas à cause d’un conflit pouvant opposer passagèrement deux Etats aux prises avec des intérêts de politique intérieure. Cette fois-ci, j’ai l’impression que Nicky-les-mains-sales est en train de se faire lâcher par ses propres « amis » politiques de l’Europe.
    Grand moment de solitude que le très petit traverse.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  5. clomani

    17 septembre, 2010 à 8:09

    Ce remue-ménage d’hier augure très mal de la future direction des G8 et G20 par la France ! On disait à sa prise de pouvoir qu’il était nul en politique étrangère. Là, Sarko sera précédé par ses mensonges publics, sa veulerie, son irresponsabilité et nous allons passer pour des pauvres zouaves ! Moi perso ça ne me blesse même pas : ça fait longtemps que j’ai mal à ma France et que j’en suis détachée. Je ne reste attachée qu’aux trois principes fondateurs : liberté, égalité et fraternité hélas bien piétinés depuis qu’il est au pouvoir et à la bouffe !
    Mais je rêve de pourfendre ces media suivistes et lâches : ce matin, plus un mot (ou alors ceux de Sarko) sur la séance houleuse d’hier à Bruxelles, plus un mot sur l’autre séance houleuse et peu démocratique d’avant-hier à l’Assemblée Nationale !
    Là j’ai honte de mon pays, honte de ces media, ceux dans lesquels j’ai travaillé pendant 40 ans !
    Et je leur dis MERDRE !
    Ce matin, c’est LE TERRORRRRRISSSSME ! Rien sur AREVA, ni comment cette entreprise exploite les Nigériens, ni comment le gouvernement nigérien a chassé les touaregs. Tout sur cet « Al Qaïda Maghreb Islamique ». Qui avait promis de se venger quand l’armée algérienne (et pas mauritanienne) avait dézingué quelques compères « preneurs d’otages » sauf que l’otage français était mort faute de traitement. Je me répète mais bon, je ne suis pas surprise de cette prise d’otages !

    Répondre

  6. Fifi d'Ardèche

    17 septembre, 2010 à 11:20

    Bon, à qui ça profite tout cela, cette déstabilisation du président et de la France?
    Je ne suis pas versée en politique, mais enfin, logiquement, à ce niveau-là, il doit y avoir des garde-fous ,des conseillers capables d’empêcher de pareilles dérives, et qui sont là justement pour cela, non? On dirait que c’est le contraire…

    Répondre

  7. b.mode

    17 septembre, 2010 à 11:37

    Bah oui fifi, c’est le contraire. Tout l’aréopage de Sarko n’existe que par et pour lui. En plus, les députés UMP savent qu’ils ne repasseront pas dans leur circonscription si Sarko se prend une veste en 2012. Ils sont tous tenus par la queue du mickey, si je puis dire… Triste constitution d’une fausse démocratie !

    Répondre

  8. lediazec

    17 septembre, 2010 à 11:47

    Vite, une sixième république ! Parce que la cinquième, plein la soupière !
    @ Fifi. Avec le système Sarko, soit tu obéis, soit, si la personne a encore un peu de dignité, tu deviens une « taupe ».
    Pour le reste, on fait tout ce qu’il faut pour que très démocratiquement, par voie électorale s’entend, les institutions soient respectées et Sarko mis à la porte en 2012. En fait, lui pourrir la vie à tel point qu’il n’ait même plus envie de se représenter. Bien qu’avec un tel énergumène…

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  9. laetSgo

    17 septembre, 2010 à 13:59

    enfin c’est quand même dingue ces réactions ! il croit allumer des contre-feux et ne fait qu’attiser l’incendie ! dans le genre pompier pyromane, y’a pas à dire, c’est un monument ! J’hésite : est-il complètement aveuglé par son entourage et sa propre mythomanie au point de croire à ce qu’il dit, ou est-il tellement aux abois que, tel un animal acculé, il mord et griffe tout ce qui passe à sa portée, dans une vaine tentative de sortir du piège dans lequel il s’est lui-même fourré ?
    en tout cas, tu as raison sur un point, Rodo : la France mettra des années à se débarrasser de cette ternissure que représente le règne de Sarko 1er (espérons qu’il s’achève vite!)…dans le genre image rémanente…
    sinon, Schneidermann fait des reportages à mourir de rire (si c’était de la fiction, ce que ce n’est malheureusement pas) dans son 9-15 : le Sarkozistan http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3366
    bien vu !

    Répondre

  10. Fifi d'Ardèche

    17 septembre, 2010 à 14:33

    C’est comme si ils roulaient pour l’extrême droite! J’imagine une fiction dans laquelle « on » lui aurait conseillé un « gourou guérisseur » , comme il s’en voit de plus en plus,( venant d’extrême droite) afin de le débarrasser de ses tics ( c’est vrai,il n’en a plus…)et qui , le traitant par hypnose, l’aurait complètement « zombisé », mis sous contrôle, ainsi que son entourage …Dans cette fiction, Banier aurait fait de même , après avoir éloigné les médecins , pour faucher sa fortune à Liliane Bettencourt…
    C’est juste une fiction.

    Répondre

  11. remi begouen

    17 septembre, 2010 à 16:01

    Dans ton récent commentaire, tu évoques que ‘l’énergumène’ n’ait plus l’envie de se représenter en 2012, grâce à nous tous. Mais tu sais qu’il ne fait déja plus que cela : s’accrocher au pouvoir. On ne lui ôtera ni l’envie ni les moyens de le faire, voire de réussir sa réelection. C’est pourquoi il faut être encore plus radical, maintenant : provoquer un tel merdier qu’il soit acculé à démissionner – de force s’il le faut – et qu’on le traduise devant un tribunal exceptionnel : cela c’est bien fait pour un certain Philippe Pétain, son vrai modèle. Et on ne l’envoie pas à l’île d’Aix. Mais en Hongrie ! Ou chez Ben Ali !

    Répondre

  12. remi begouen

    17 septembre, 2010 à 16:02

    J’évoquais le récent commentaire de lediazec, qui nous fournit un texte incendiaire sur le pyromane…

    Répondre

  13. lapecnaude

    17 septembre, 2010 à 16:49

    Il me semblait avoir écrit quelque part un portrait psy de l’illustre, pompier pyromane, oui, mais bien plus encore ! Deux ans … à la louche !
    Fifi, tu vas croire que je t’en veux, mais ta naïveté politique me fait toujours rigoler, enfin tu vas apprendre. En politique, ne fais confiance à personne. Il n’y a pas de « Jymini Croket » juché sur le nez du menteur Sarkosy. Tous ses conseillers sont au moins aussi menteurs que lui, à part qu’ils ne sont pas tous mytho. Et souviens-toi, en politique, il faut faire comme ce roi de france à je ne sais plus quelle bataille, adossé à un chêne, son fils près de lui lui disant « Père gardez-vous à droite, Père gardez-vous à gauche ! » …
    Rémi : pour provoquer un vrai bordel : 1) faire embrayer les jeunes sur la grève générale, 2) faire une grève TOTALE avec bloquage des autoroutes, aérodromes (faut pas qu’ils se barrent), occupation des radios, télévisions, appel à toutes les forces de la Nation, 3) Proclamation d’une VI° République, 4) Nouvelle Constitution avec article permettant de juger l’ancien président et ses consorts, soit suppression des immunités …
    Maintenant comme je suis une cellule subversive à moi toute seule (avec mes chiennes) j’attends les sbires de l’incendiaire ! (en plus y a pas de train, pas de lignes électriques stratégiques, et j’ai pas de fer à béton, mais avec une cuillère à soupe en inox, je peux être dangereuse pour la nation)

    Répondre

  14. b.mode

    17 septembre, 2010 à 17:10

    L’Allemagne parle carrément de « pett garçon pris en faute » et ajoute qu’il « dégrade l’image de la France par son mensonge » au sujet de la prétendue expulsion des roms par Merkel ! Là, ça commence à sentir le roussi grave ! Démission pour ce prétentiard gâté et immature !!!

    Répondre

  15. Laurent

    17 septembre, 2010 à 17:17

    cette fameuse traque de « l’ennemi » commence à être déroutante, notamment quand les amis étrangers et de l’étranger commencent à assimiler Sarkozy à la France…

    Il suffit de regarder dans tout moteur de recherche de blog ou média anglosaxon les derniers résultats sur Sarkozy pour voir l’omni-impuissance de l’omin-président »

    Répondre

  16. b.mode

    17 septembre, 2010 à 17:21

    Laurent, tu as des liens vers les blogs anglo saxons que tu évoquent ?

    Répondre

  17. b.mode

    17 septembre, 2010 à 17:54

  18. toff de aix

    17 septembre, 2010 à 17:55

    le problème dans tout ça c’est que le petiot ehh béh il est in-vul-né-ra-bleuh! Nananèèèreuuuuh! Passque c’est lui le Prééééésident, vous vous rendez compte? (tic incontrôlé de l’épaule)
    Et que si vous l’embêtez encore, sa copine Angela elle a dit qu’elle viendrait vous mettre une bonne fessée! ouai! En plus, il a la police et l’armée avec lui, et en plus, il lui reste deux ans (DEUX ANS!!!!) pour finir le travail! NA!

    on est tous foutus…………..

    Répondre

  19. b.mode

    17 septembre, 2010 à 17:58

  20. laetSgo

    17 septembre, 2010 à 18:33

    dis donc Bernard, il serait pas temps de relancer les Doigts d’Honneur? je sais plus quand on avait commencé last year (pê plus tard dans la saison, c’est vrai) : paske cette année, va y’avoir l’embarras du choix ! un beau palmarès tudju !!! le processus de sélection du vainqueur ne va pas être aisé !
    sinon, rien à voir mais il me semble qu’on causait interdiction de la pub sous l’un ou l’autre billet avec @babel (quand on avait listé quelques unes des nouvelles règles qu’on mettrait en place après la Révolution ;-)
    donc j’ai trouvé ceci chez Morel(Corinne ! pas François !) http://www.lespetitspoissontrouges.org/index.php?post/2010/09/15/Ca-donne-quoi%2C-des-antipubs-%C3%A0-la-F%C3%AAte-de-l-Huma
    l’anti-pub, ça me va plus que bien !
    @La pecnaude : je te prêterai la louche en argent de ma grand-mère : ta capacité à provoquer des dégâts chez ces vampires assoiffés de fric devrait en être démultipliée :-)

    Répondre

  21. b.mode

    17 septembre, 2010 à 18:41

    Dis moi laetitia, j’attends ta pré-sélection pour les doigts d’honneur 2010 http://ruminances.unblog.fr/2010/01/01/besson-doigt-dhonneur-2009/#comment-18605 ainsi que celle des autres ruminants et de nos lecteurs ! pour l’heure seul l’immense JF44 a répondu !!!

    Répondre

  22. laetSgo

    17 septembre, 2010 à 18:49

    yes, sir, yes ! j’y cours d’un clavier léger ! le 1/1/2010, je cuvais une hénaurme gueule de bois et j’ai omis de consulter le blog ! sisi, désolée !

    Répondre

  23. lapecnaude

    17 septembre, 2010 à 20:23

    Faudrait faire un « pot-de-chambre-d’honneur » et là, tout de suite j’y met Kouchner !

    Répondre

  24. b.mode

    18 septembre, 2010 à 17:42

    Comme je l’ai lu aujourd’hui sur twitter, on comprend mieux ce qu’était d’être ricain sous Bush…

    Répondre

  25. b.mode

    20 septembre, 2010 à 13:13

  26. clomani

    22 septembre, 2010 à 8:24

    Pour ceux qui ont le temps :
    http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=1130
    Regardez, ne serait-ce que jusqu’à 23h30, les diverses interventions d’Emmanuel Todd ! Face à Attali, un criminologue agitateur de mauvaises idées, une économiste blondasso-libéraliste…
    Et Todd qui sort, plutôt au début, en parlant de Sarkozy « ce machin »… mines atterrées face à lui… Attali qui s’offusque, la blondasse qui s’énerve et prononce le mot injures etc…
    Un grand Emmanuel Todd !

    Répondre

  27. lediazec

    22 septembre, 2010 à 8:25

    J’AI VU :mrgreen: :mrgreen:
    GRANDIOSE !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Chutes et rechutes

On dit souvent que le temps passe, oubliant de souligner qu’il dure. Vrai que la mes…