Accueil Politique La rue à l’appel

La rue à l’appel

32
0
1,128

vinflots.jpgBorloo ! Que le vin coule à flots ! Bientôt dans les bacs. Au diable le conditionnel cher aux journalistes pusillanimes qui, obsédés par le plantage, source de ridicule dans la corporation et ailleurs, mettent bémol sur bémol pour avancer une certitude sous forme d’hypothèse. Adieu Fillon et sa morgue. Tant qu’à être grotesques, soyons grandioses ! La France le mérite. Borloo aussi ! Un vin d’honneur pour tous ! Le retour des comices agricoles version bling-bling.

La France est gouvernée à coups de coms. Cette nomination en fait partie. A force, les français vont finir par penser qu’on les prends pour des cons !…

Pour le moment, ce qui nous intéresse c’est le mouvement social. Une nouvelle journée de mobilisation est prévue le 12 octobre. Trois syndicats de la SNCF ont déposé un préavis de grève reconductible. Ça commence à compter les journées de mobilisation ! Le mouvement se durcit. Le cynisme du gouvernement aussi. A ceci près, comme l’indiquent certains responsables syndicaux, que « d’autres secteurs stratégiques » suivent la cadence. Une autre paire de manches !

Nous entrons dans une phase très tactique. Si nous donnons foi aux propos avancés par Benoît Hamon ces derniers jours, El Mínimo n’attendrait que ça, un durcissement du mouvement, avec paralysie des transports et gène des usagers pour lancer sur le terrain ses chevau-légers afin de le discréditer auprès de l’opinion. La chose est classique et ça fonctionne à tous les coups. D’où l’idée chez les syndicalistes d’aller chercher dans d’autres « secteurs stratégiques » un appui au fond légitime, puisque les salariés de ces entreprises sont également concernés par ce projet de loi sur les retraites.

Au-delà, une autre préoccupation en forme de voeu pieux se fait jour, élargir le mouvement à la jeunesse, car elle est concernée par le mouvement qui prend forme. Si pour la jeunesse la retraite passe d’abord par le travail, il est évident qu’en matière de job, les jeunes ont de quoi flipper leur race. Les conneries du National Président en 2007, bosser plus pour gagner plus et autres couillonnades électoralistes, ont montré la limite et donné la mesure du personnage. Non seulement il n’y a guère du boulot de 7 à 77 ans dans ce système, mais mieux, ceux qui bossent n’ont pas vu leur salaire augmenter en proportion égale à l’augmentation des produits de première nécessité. L’horizon est bouché pour tout le monde. Tout le monde est donc concerné. Reste la prise de conscience.

Tant que nous aurons un pouvoir ayant pour religion le libéralisme nous assisterons à une guerre sans pitié entre les plus pauvres et les moins pauvres au profit des plus riches. Effet pyramidal assuré et catastrophe sociale garantie.

Si conscientiser les jeunes est chose importante, il est évident qu’il faut joindre à la revendication sociale un projet d’une autre envergure. Un projet prenant en compte une démarche sociale, politique et culturelle. Les conduire à penser que si la retraite représente à leurs yeux une nébuleuse, la qualité de la vie est en revanche une donnée qui concerne tous les citoyens sans distinction d’âge, histoire de bâtir un mode de vie respirable pour tous.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

32 Commentaires

  1. b.mode

    6 octobre, 2010 à 7:49

    Chevau-légers sans X au singulier comme au pluriel ! Considéré comme un barbarisme par le petit Larousse ! Arf, cette langue française… ;)

    Répondre

  2. lediazec

    6 octobre, 2010 à 8:02

    Très belle, la Une du Canard. Tout comme l’Erby du jour. Ah l’IgNobel ! Bon, tout est en place. Allez jetter un oeil à la recette du jour et à la phrase aussi, évidemment. Tout ça n’est pas piqué de hannetons !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  3. Remi Begouen

    6 octobre, 2010 à 8:44

    Une phrase pas piquée des hannetons : c’est du ARTHAUD…
    Ah ben, ça, l’ami Lediazec, c’est du lourd et beau et tragique pour commencer la journée … de hanneton que je me sens !

    Répondre

  4. lediazec

    6 octobre, 2010 à 9:26

    Marseille ne lâche pas. Pour des raisons locales et nationales, le mouvement s’installe http://www.laprovence.com/article/economie-a-la-une/greves-pourquoi-marseille-bouillonne

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  5. lediazec

    6 octobre, 2010 à 9:43

  6. brusyl

    6 octobre, 2010 à 9:46

    Bon billet d’humeur…
    depuis le temps que l’on lit et entend répéter que les français acceptent toutes ces régressions sans broncher, sans se mobiliser, bande de feignasses plus occupés à remplir leur caddie que de défendre leurs libertés et leurs droits sociaux, c’est à désespérer !
    Et effectivement il faut mobiliser sur un projet plus large que le seul problème de la retraite, sur une communauté plus importante que les 40-60 ans qui ont très majoritairement défilé lors des dernières manifestations. Mais si l’on étudie un peu l’histoire des révoltes et révolutions on s’aperçoit que ce n’est pas un projet qui a mobilisé les foules, c’est au contraire toujours un refus, une protestation contre une mesure injuste ou réactionnaire du pouvoir en place.

    Si le peuple parisien a fait la révolution en 1789, mais aussi en 1830 ou 1848 ou 1870, ce n’est pas parce que tout était planifié, parce qu’il voulait se débarrasser du régime en place, loin de là, ce fut d’abord une réaction de défense à des mesures réactionnaires (renvoi de Necker et rumeur d’un complot royal pour imposer un régime absolutiste pour 1789, lois sur le retour des émigrés, loi du « double vote » pour les plus riches, limitation de la liberté de la presse en 1830, loi sur l’interdiction de la campagne des banquets en 1848, et enfin réaction à l’abandon de Paris aux Prussiens en 1870) , toutes ces rébellions ne furent pas des attaques mais des réactions de défense.

    On ne décide pas de construire une société nouvelle, on s’oppose au retour à une société réactionnaire. Quand on a compris cela, on a une toute autre lecture de ce que fait le gouvernement actuel… on le regarde agir et on attend la régression, la corruption, la déclaration nauséabonde de trop…

    PS : question à dix sous : c’est un blog de bretons ici ?

    Répondre

  7. lediazec

    6 octobre, 2010 à 9:57

    @ Brusyl. Merci de votre commentaire ou comment le passé (trop souvent négligé) peut illustrer le présent de manière frappante.
    Blog de bretons ?… Blog collectif surtout : nantais, espagnol, alsacien, charentais, nomades (ça c’est pour Rémi), breton etc… composent une palette qui constamment s’élargit.
    Bien à vous.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  8. Remi Begouen

    6 octobre, 2010 à 10:30

    Gentil à toi, lediazec, de me mettre l’étiquette de nomade !
    Mais le dit pas Hortefeux !
    De fait je suis sédentarisé (c’est sidérant!) à Saint-Nazaire depuis plus de 22 ans… et j’y vois passer plein de nomades, des mers et de terres. Toi-même, africano-espagnol-breton-anar, y est passé, c’est dire ! Et c’est dire aussi que nous nomadisons tous sur le net ou dans nos imaginations, c’est bon !

    Répondre

  9. brusyl

    6 octobre, 2010 à 11:10

    @ Leziadec
    Merci de votre réponse !

    Bien bien, j’élargis donc un peu votre palette de couleurs régionales en vous apportant le Poitou en dot!
    Le pays de Mélusine et d’Aliénor viendra vous rendre visite régulièrement : ce « caravansérail » a l’air d’être un bonne étape sympa !
    bien cordialement

    Répondre

  10. lediazec

    6 octobre, 2010 à 11:57

    @ Brusyl. Oubli impardonnable : il y a aussi Clarky, martégal aux origines greco-espagnole ! Le roi du calembour !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  11. lapecnaude

    6 octobre, 2010 à 14:07

    Il y a aussi Nour, de Montréal qui vient de temps en temps, et Fifi de l’Ardèche et de je ne sais plus où … et va y en avoir d’autre des contestataires anarcho machin chose comme dit si bien Rémi.

    Vrai qu’on est toujours « contre » quelque chose. Mais que que pouvons nous porposer à part un bon nettoyage préalable ?
    Quand à y amener les plus jeunes que nous, depuis quelques années je râle parce qu’on associe pas assez les jeunes dans les sections PS, que l’on ne fait rien ou plus à partir de ces sections pour aller vers eux, çà se passe en famille quoi … Faut dire qu’à l’UMP ils parrainnent leurs jeunes, mais ils sont tellement cons que c’en est très productifs pour les nôtres (enfin ceux qu’il y a). ET NE ME DITES PAS QUE JE SUIS PESSIMISTE hein ?

    Répondre

  12. lapecnaude

    6 octobre, 2010 à 14:11

    En parlant de jeunes, qu’à-t-on fait pour tous ceux qui qsont virés de l’école à 16 ans sans bagage, sans rien, pas un mouvement vers eux, pas une éducation syndicale ou politique, non les vieux de vieille les ont laissés dans leurs entrées de HLM, on a fait un boulevard aux idées islamistes de mauvais augure (il y a autant d’islam que d’imam)… c’est vaste hein ?
    Pourquoi pas inventer un syndicat de jeunes laissés pour compte ?

    Répondre

  13. Franz

    6 octobre, 2010 à 15:57

    La politique réduite à une partie d’échec. Dont les citoyens sont l’enjeu. Et ces politiciens n’ont même pas la décence de s’en cacher. Reste à se demander sur quoi ce mouvement pourra déboucher. S’il existait une pression politique forte de la part de l’opposition, les protestataires trouveraient sans doute un relais. Et le mouvement s’en trouverait aussitôt légitimé et amplifié. Mais cela fait longtemps déjà que les gouvernements ont compris que cette opposition était inconsistante. D’où leur surdité absolue face aux cris de la rue.

    Alors, oui, il est probable qu’encouragé par ses précédents succès, enfermé dans son arrogance, ce gouvernement finira pas faire un geste de trop. En prenant une mesure qui ne passera pas. Et qui provoquera une mouvement de violence dont on ne sait où il s’arrêtera.

    Mais, contrairement à Brusyl dont je salue la pertinence de l’intervention, je ne puis me résoudre à cette extrémité. Ce serait pour moi un échec de l’intelligence. Celle qui a tant de mal à se manifester, c’est vrai. Mais surtout, on ne peut pas regarder venir pareille période de désordres avec sérénité. Face à un Tsunami, le spectacle est excitant. Tant qu’on n’est pas concerné par la vague mortelle. Ce moment intense, ne vaut pas toujours la tasse qui suit. Personne ne peut dire si ce serait une petite révolution, un évènement bref, ou une succession de violences qui ravageraient pour longtemps nos régions. Quel Libanais aurait-il pu souhaiter la guerre civile qui a ruiné son pays ? Pourtant chacun a du s’y engager avec détermination, soulagé de pouvoir enfin en découdre, en espérant régler sa querelle.

    Nous faisons partie de cette génération qui n’a pas connu la guerre. Alors que celle-ci n’a cessé de ravager la planète un peu partout. Cela explique-t-il notre inconscience ? Faut-il nécessairement de telles extrémités pour accéder à nouveau à ce qui nous sert d’intelligence ? Pas de quoi s’en réjouir.

    Amicalement
    Franz

    Répondre

  14. Remi Begouen

    6 octobre, 2010 à 16:07

    Ha le ERBY du plat du jour !!! Un régal !!!

    Répondre

  15. Fifi d'Ardèche

    6 octobre, 2010 à 18:31

    Ah!…Si j’avais vos plumes…Pour les plats du jour , c’est toujours une régal…La phrase du jour me paraît tristounette, car il faut avoir l’Espoir au coeur pour vouloir améliorer une situation et, si nous analysons les techniques employées dans des entreprises telles que France Telecom, c’est justement cet Espoir d’un monde meilleur, de Justice, que l’on a tenté d’annihiler chez les employés, pour les transformer en « zombies » obéissants, par des méthodes de manipulations mentales.
    Je suis d’accord avec Franz, il faut tout faire pour que cela ne dégénère pas.
    Cependant, moi qui ne fais pas de politique, je remarque une chose dans les médias : tout cela semble vraiment profiter au Front National, ,vous ne trouvez pas?
    Et puis, cela n’a peut-être aucun rapport, mais j’ai lu que le ministre Hortefeux a promis la fin de certaines tâches dites « indues » ( http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20101005.OBS0848/les-policiers-satisfaits-de-la-fin-annoncee-des-taches-indues.html) pour les policiers et les gendarmes…On pourrait faire appel de plus en plus à des milices privées, non, le terme exact est « societés privées »…
    Et puis, l’enregistrement des procurations de vote ne serait plus du ressort des policiers et gendarmes…

    Répondre

  16. Remi Begouen

    6 octobre, 2010 à 18:58

    Fifi – Du talent de ‘plume’ t’en as à nous en revendre o!))
    Fais pas ta timide !! Et puis, tu es fûtée à dénicher la dernière trouvaille du (s ou m ?)inistre Hortefeux : c’est pas hors-sujet…
    Franz – je fais partie d’une génération qui a connu la guerre, celle d’Algérie… et, surtout je ne pense pas que le peuple français, ni le peuple algérien soient prêts ( et près) de tourner la page, malgré les jeunes générations : les cicatrices sont longues à guérir, dans le contexte de l’actualité sociale de ces deux pays. La réconciliation franco-allemande s’est relativement bien et vite passée, depuis 1945. Entre européens qui nous bâtissent un enfer néo-libéral durable, autre façon de faire la guerre… aux peuples !

    Répondre

  17. lapecnaude

    6 octobre, 2010 à 19:07

    Rémi – arrête la pommade ! En ce qui concerne la génération algérienne de nos enfants, ils savent pas ce que veut dire réconciliation, ils n’ont aucun appui, les français sont partis et quand ils viennent en France, cela recommence « bougnoules, bicots etc… » en plus ils ont quitté une guerre pour en subir une autre immédiatement après. Depuis 54, les Algériens subissent « des évènements » et ne savent même plus les traduire. Avant c’était le FLN la nuit, les Français le jour, maintenant ils ne savent plus qui frappe à leur porte, islamistes ? armée ? police ? les deux ?, les disparitions se font de la même façon, les drames aussi.

    Répondre

  18. lediazec

    6 octobre, 2010 à 19:07

    @ Fifi. Comme Rémi.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  19. b.mode

    6 octobre, 2010 à 19:16

    Merci fifi de ta constance dans le bon esprit ! ;)

    Répondre

  20. lapecnaude

    6 octobre, 2010 à 19:36

    Fifi – en fait ce que ne propose pas Hortefeux, c’est justement la création de sociétés privées pour les « convoyages et autres charges des détenus (hopitalisations etc …) ni les gardes statiques des ministères » mais il a tout simplement refilé le bouzin à La Défense, ce qui lui dégage 1000 postes. En contrepartie, dans la nouvelle loi de finances la Pénitentiaire, qui va récolter le boulot en grande partie, ne se verra attribuer que 891 postes, étant elle-même en grand sous-effectif … et le nombre de détenus n’ayant pas diminué mais sensiblement augmenté … on coupe l’herbe sous le pied à Alliot-Marie, des fois qu’elle aie des vues sur le poste de 1er Ministre !!!
    Une jolie façon de flanquer des peaux de bananes sur le chemin de la donzelle.

    Messieurs, ne vous esbrouffez pas, Fifi je l’ai toujours caressée à contre-sens du poil, une manie familiale.

    Répondre

  21. b.mode

    6 octobre, 2010 à 19:38

    familiale ? :oops:

    Répondre

  22. lediazec

    6 octobre, 2010 à 19:49

    @ Bernard. Tellement familiale que nous lui avons fait la bise au picnic !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  23. Fifi d'Ardèche

    6 octobre, 2010 à 19:54

    Merci, les amis!…Au vu de 2,3 « tuiles » reçues ces 2 derniers jours, j’ai comme l’impression que je suis dans le vrai…
    Voyez-vous, on voit fleurir depuis quelques temps dans nos campagnes des spécialistes du « Soigner autrement » ,des « techniques énergétiques », qui, comme c’est étonnant, possèdent les mêmes qualités (spécialistes en PNL , soit:programmation neuro-linguistique, en « illusionnisme mental », soit: hypnose…, que ceux qui officient dans le cabinet « Obifive », la société de management qui a « formé » les managers de France Telecom, afin qu’ils emploient « tous » les moyens pour dissuader les employés de rester,avec les résultats que l’on sait…
    Et comme c’est étonnant, ils se retrouvent de plus en plus proches des conseils d’administration , voire même à l’intérieur de ces conseils…

    Répondre

  24. Fifi d'Ardèche

    6 octobre, 2010 à 20:00

    @Lapecnaude, nos coms se sont croisés. Je n’étais pas au picnic, elle me cache!

    Répondre

  25. lapecnaude

    6 octobre, 2010 à 20:03

    Fifille t’as des soucis ? t’inquiète c’est en train de se résoudre. :grin:

    Répondre

  26. Fifi d'Ardèche

    6 octobre, 2010 à 20:05

    Je ne suis pas du tout certaine que celui qui nous dirige soit vraiment conscient et averti de tout cela.

    Répondre

  27. Fifi d'Ardèche

    6 octobre, 2010 à 20:11

    Lapecnaude,le meilleur moyen d ‘empêcher quelqu’un de s’exprimer, c’est de lui couper les vivres…

    Répondre

  28. Fifi d'Ardèche

    6 octobre, 2010 à 20:45

    Allez, ce n’est pas la première fois, alors on s’organise!

    Répondre

  29. Fifi d'Ardèche

    6 octobre, 2010 à 20:55

    Tenez, juste pour faire enrager Lapecnaude, je vais tâcher de mettre comme avatar la si belle représentation de cette petite statue millénaire de tortue que m’a envoyé un certain Jacques, en retour d’une carte que j’avais peinte…
    Nous, et les générations futures devons à cet homme que j’aime beaucoup ,…le musée du Quai Branly…Entre autres…
    Je suis sure que cet homme-là,si admiratif et respectueux des civilisations anciennes et des Peuples Premiers , cet homme qui a évité aux français d’aller se faire tuer en Irak , n’aurait jamais accepté les lois et mesures qui nous sont annoncées ( ou pas?!!!) chaque jour…

    Répondre

  30. lapecnaude

    6 octobre, 2010 à 21:15

  31. Infovite

    6 octobre, 2010 à 22:37

    Un Projet , un combat… la Résistance !
    Grève générale reconductible !

    Répondre

  32. Remi Begouen

    10 octobre, 2010 à 7:04

    Ton ode à Chirac me reste au travers de la gorge, Fifi !…
    Bon, auparavant, tu évoques France-Télécom : J’ai reçu un coup de fil d’une employée de cette entreprise, il y a peu… et il a bien fallu que je me fâche un peu, rapport à l’autisme de cette dame. Elle me posait des questions, des questions… et je répondais : pas de réponse, car de quel droit me posez vous ces questions , etc. ?
    Elle a fini par admettre qu’elle faisait ‘son boulot’… avant de raccrocher, fâchée… Quel boulot de merde ! Cela m’a été confirmé par un ami, ex employé de F.T., qui m’a dit : Oui, elle a un papier à dire et à remplir, et ‘sa cote’ dépend des résultats… brr! quel monde de merde en marche accélérée!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Revue de la foire au troc

La semaine avait démarrée avec le vote de la Suisse des minarets et, bien sûr, la prise de…