Partez !

13
0
588

brevitudelogo.gif

Dimanche 10 octobre. Temps clair. Esprit en jachère. Le temps s’étire au rythme des feuilles mortes. Le silence cache un cri. Une colère. Un sentiment de malêtre. Une explosion à venir.

Les médias sont à pied d’œuvre. La Sarkozie s’active. Les séides sont sur le pont. On écope à tour de bras. La coque est trouée et la mer est mauvaise. Les bulletins météo n’annoncent rien que vaille… Le mot amélioration relève du mirage.

Dans C Politique, sur France 5, le dimanche à 17 heures 40, magazine présenté par Nicolas Demorand, c’était le tour de Xavier Bertrand de venir nous montrer ce dont il est capable. Pas grand-chose n’est sorti de son chapeau, hormis un malaise qui crevait l’écran. Le «pauvre» !

Plus je regarde Xav et plus je pense à la fable des trois petits cochons… Il en a l’allure. Je parle d’allure, parce que pour le reste… Un mauvais déguisement. Sous l’épaisse couche de maquillage on sentait la fatigue, la tension, l’épuisement L’exercice de son apostolat a mis à l’épreuve une foi qu’il pensait immarcescible lorsqu’il fut planté comme un chêne au milieu du jardin UMP. Le temps a démontré, très vite, qu’en réalité il s’agissait d’un vulgaire résineux ! Plus personne n’ignore que la silhouette d’un feuillu correspond à une boule ou à un œuf – encore un mirage -, alors que le résineux est en forme de cône se développant sans contrainte, mais qui manque de noblesse, selon l’avis des experts.

Très offensif, Nicolas Demorand ne l’a pas épargné. Questions directes, réponse balbutiantes. Cela sentait la mise à mort. L’adieu on t’aimait bien. Pour la forme, il a une nouvelle fois tenté l’esbroufe. Le genre : ces manifestations et ces mouvements de grève ne sont pas justifiés…, s’accrochant comme un naufragé à la planche pourrie du discours sécuritaire. Peine perdue.

On ne s’acharne pas sur un homme blessé, Nicolas Sarkozy fait ça très bien ! Il n’y a pas mort d’homme non plus, ce n’est qu’un jouet de plus qu’il casse !

murne2.jpgPlus tard dans la soirée, au Soir 3, c’était au tour de Nadine Morano – alias Nadoche-la-Murène – de montrer l’étendue de sa foi. Foi ne reposant que sur la névrose galopante de quelques principes malsains. En voilà une qui peut espérer sauver sa tête lors du prochain remaniement. Elle représente le dernier avatar sarkozyste en terre catholique que El Mínimo cherche à récupérer pour prolonger son bail. Plus je la contemple, plus je l’écoute et plus mon aversion grandit. Un gouffre de médiocrité et de méchanceté. Son discours est une tumeur logée au cœur de la tolérance.

Rendez-vous dès maintenant pour ventiler tout ça. Tous à la manif !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

13 Commentaires

  1. b.mode

    11 octobre, 2010 à 12:50

    L’état du gros Bertrand hier était symptomatique du malaise des troupes sarkozystes. On aurait dit qu’il venait de se prendre une grosse claque en pleine tronche. Demain pourrait venir la fessée !

    Répondre

  2. Remi Begouen

    11 octobre, 2010 à 14:19

    ça c’est lediazec grand’cru !!! D’ailleurs comme presque toujours, du moins pour moi qui me passe de télé (et bien!) mais pas de savoir des p’tits trucs qui s’y passent… grâce à de fûtés observateurs comme toi, merci mon pote !
    Autre potes qu’on va retrouver bientôt dans nos colonnes : Clomani et Babelouest ! et demain, on retrouve plein de potes anonymes ou pas, dans les rues de doulce France…

    Répondre

  3. Droldidé

    11 octobre, 2010 à 14:50

    Et Luc Chatel, dans une menace à peine déguisée, rappelant que « manifester sur la voie publique peut être dangereux ». Les chienchiens à Naponico aboient pour faire plaisir au maître, prêts à trahir et à partir à toutes jambes en gueulant « caï! caï! ». Faut pas les lâcher, on les aura!

    Répondre

  4. babelouest

    11 octobre, 2010 à 16:03

    Oui, demain, manifs, festez, hurlez, aboyez, persiflez, sifflez, haranguez, brocardez, enthousiasmez, effrayez les zélisés de l’Élysée….

    Viiiiiiivons vivons vivons
    La manif en rond en rond en rond,
    L’universelle panacé-é-euh
    Contre les pâtres, contre les patrons patrons patrons,
    Ceux qui nous prennent pour des moutons !

    Répondre

  5. lapecnaude

    11 octobre, 2010 à 16:15

    remi -http://www.rue89.com/planete89/2010/10/10/les-amis-de-pierre-rabhi-nous-decroissants-168852
    tu as déjà lu ?

    Répondre

  6. lapecnaude

    11 octobre, 2010 à 16:16

  7. babelouest

    11 octobre, 2010 à 16:30

    Oh oui Françoise, çà marche ! Et même bien pour Pierre Rabhi.

    Répondre

  8. Remi Begouen

    11 octobre, 2010 à 18:50

    Hé oui, ça marche, Lapecnaude, non seulement pour Pierre Rabhi, mais aussi pour Paul Ariès : j’en encore beaucoupa appris sur leurs travaux, leurs ‘ouvertures’… merci du lien !

    Répondre

  9. clomani

    11 octobre, 2010 à 20:20

    Super, ton papier, Rodo… je ne regrette pas d’avoir manqué toutes ces magnifiques émissions de télévision-cire-pompes… encore moins d’avoir perdu ces pov’mecs du gouvernements de vue pendant mes 15 jours en Grèce.
    J’ai entrevu tout à l’heure un reportage de FR3 sur la grève à St Pierre des Cors (?? ortho ??)…
    lancement par la présentatrice : « les syndiqués du public sont décidés mais vous allez voir que les travailleurs du privé sont sceptiques »…
    Et on a 2 personnes du privé interrogées : 1 qui dit que c’est plié, que c’est trop tard, qu’il fallait, qu’yzavaientka… (l’argument éculé des gens qui ne se bougent jamais le cul)et un autre, jeune Beur qui disait qu’en tant que travailleur intérimaire, s’il faisait grève 1 jour, on lui niquait sa semaine…
    Bonjour la manipulation ! « z’allez voir » l’autre… ils m’énervent, mais ils m’énervent !
    Sinon, un truc m’échappe : z’ont aussi dit à la télé que le gouvernement craignait que les jeunes descendent dans la rue (parce qu’ils sont ingérables)… Direct devant l’Elysée du journaliste qui répète la même chose…
    Il y a eu un sujet dans les facs : un type qui dit « moi, je sais que j’aurais pas de travail donc pas de retraite alors rien à foutre »… un autre, gueule de facho (je sais, je critique le physique) qui dit : la manif demain ? C’est la dernière de mes préoccupations ! Deux nanas enfin qui disent que les études sont prolongées pour faire en sorte que les jeunes arrivent de plus en plus tard sur le marché du travail, et qu’on force les vieux à travailler plus longtemps… et FIN ! On ne sait pas si elles iront à la manif ou non…

    Moi je me demande du coup si l’Elysée ne s’est pas fendu d’un communiqué sur « la peur des jeunes » en sachant que la mobilisation dans les facs et les lycées va être très molle et que, ainsi, les journalistes diront demain « les jeunes ne se sentent pas concernés par la retraite, ça prouve donc que le gouvernement a fait une réforme nécessaire ».

    Répondre

  10. lapecnaude

    11 octobre, 2010 à 20:36

    si tu écoutes les télé d’Etat !!! moi, je suis surprise que mon petit-fils de quinze ans me dise tout calmement « mardi, je manifeste », et c’était sans commentaires ! et jamais je n’imaginerais qu’il ne sait pourquoi il le fait.

    Répondre

  11. Fifi d'Ardèche

    11 octobre, 2010 à 20:45

    Oui, il faut toujours craindre pour nos jeunes, qu’ils ne tombent dans des traquenards tendus par des provocateurs de tous poils…Pour ma part, je partage ces craintes.
    Nous, et nombre de gouvernements avec nous, si cela se trouve, sommes surtout aux prises avec des financiers dépourvus de tous scrupules qui ont emmené notre monde dans une spirale que nous ne voulons pas, que nous sentons être néfaste pour l’avenir de l’Humanité et c’est pour cela que, dans de nombreux pays , actuellement, des mouvements de révolte ont lieu. Cela ,(ces mouvements dans tous ces pays) surtout, prouve que cette forme de matérialisme inhumaine et dévastatrice pour notre planète,ne pourra pas perdurer.En fait, la partie est sans doute déjà gagnée.

    Répondre

  12. lapecnaude

    11 octobre, 2010 à 20:58

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article107137 -

    je l’ai lu un peu vite, mais il me semble intéressant.

    Répondre

  13. b.mode

    12 octobre, 2010 à 19:02

    Os court, os long, os moyen, la murène arrive sur canal+ ! burp !

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mauvaises nouvelles de la toile

. Vote des étrangers : c’est Zangalewa ! Débat au Sénat sur le droit de vote des étr…