Accueil Politique Travelling et autres fables (suite)

Travelling et autres fables (suite)

10
0
543

En attendant les journées de mobilisation de demain et celle de du 16 octobre, ainsi que les grèves reconductibles que nous espérons nombreuses et solidaires, voici la suite de travelling transmise par Rémi. Une touche d’humour, un zeste d’humeur et en avant le cortège !

Tous dans la rue – lycéens, étudiants, ouvriers, retraités – pour crier notre indignation et plus si nécessaire… Ne tombons pas dans le panneau du désagrément causé par ces grèves, façon  on empêche les gens de travailler et autres carabistouilles, on connait la chanson. Sarko n’attend que ça pour tenter de discréditer le mouvement en utilisant le levier médiatique. Serrons les rangs. Soyons solidaires. Tous unis contre la politique du riche, pour une justice sociale, contre l’obscénité  du sarkozysme.

saintnazaire.jpg

Discours de la FSU de Saint-Nazaire le 2 octobre par Marcel Le Bronze. A noter que si l’orateur  a changé, il s’agit de la même plume.

L’Éléphant, le loup la chèvre et le cochon

Le cochon syndiqué est parti attristé
pensant que dame chèvre  allait manipuler
pour qu’entre réécriture et retrait du projet
il y ait telle confusion qu’un cochon s’y perdrait.

Le loup de l’Elysée se frottait bien les mains
Lui qui était pour l’heure on n’peut plus mal en point.
Les casse toi pauv’con et autres auvergnats
Les karchers, les Fouquets les Yachts de Bolloré
Les Rollex, les retraites , les salaires et l’emploi
les services publics dégagés de l’État
était certes de nature, un peu, à énerver
Mais de là à créer ainsi autant d’émoi.
J’ai beau casser l’école qui sert à réfléchir
le populo en use même pour me contredire
ne suis-je point le roi ?

La chèvre de son côté aime à jouer les tampons
et se trouve perturbée par ce qu’a dit cochon
Cochon en a ras l’bol des tergiversations
Ce n’est pas l’inflation qui, surement , fellation….fait l’action
En revanche l’attentisme peut être compromission
servant  les intérêts d’un pouvoir moribond

Il veut que l’on arrête de lui servir la messe
Il veut que s’organise le partage des richesses.
Vouloir n’est pas avoir tant qu’il y a d’l'inaction
La vérité n’sort pas de la télévision
Si nous voulons vraiment changer la société
un grand coup d’pied dans l’cul il nous faut nous donner
Le loup fait son travail, celui d’servir les riches
F’sant croire qu’il aide le peuple en rabotant des niches
L’éléphant gesticule et propose la patience
Portons un avenir un peu plus radieux
celui qui n’oppose pas la jeunesse et les vieux
et d’un revers de main balayons leur cynisme
qui conduirait ce monde jusqu’à son cataclysme.

Cochon je le redis  prenons nos sorts en main
car la délégation cache à vue ses desseins
La grève reconductible il nous faut l’appliquer
il n’est plus temps d’attendre ce que fait le voisin
Il faut dès à présent l’économie bloquer
pour qu’le projet de loi soit enfin retiré.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

10 Commentaires

  1. Remi Begouen

    11 octobre, 2010 à 7:38

    Pour respecter la césure, merci de corriger, Lediazec (2° partie du texte : ‘Il veut que l’on arrête de luis servir la messe

    Répondre

  2. Remi Begouen

    11 octobre, 2010 à 7:42

    Il veut que s’organise le partage des richesses
    Vouloir n’est pas avoir tant qu’il y a d’l'inaction

    (je ne sais pas pourquoi le message est parti trop tôt, coupé!)

    Répondre

  3. lediazec

    11 octobre, 2010 à 7:55

    Corrigé, mon Rémi.
    Je ne sais pas ce qui s’est passé
    C’est dans le copier/collé
    Que la chose n’a pas saucée
    Mais il n’y pas de bien sans que mal y mette son nez !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  4. b.mode

    11 octobre, 2010 à 8:52

    Que d’imagination chez ce syndicaliste ! ;)

    Répondre

  5. Remi Begouen

    11 octobre, 2010 à 9:41

    Le dernier Politis consacre un beau dossier sous le titre : ‘LE DEBAT INTERDIT : Retraites et temps de travail’, qui va au fond des choses : le gain de productivité devrait améliorer nos ressources et faire travailler moins, alors que le productivisme est l’idéologie qui améliore les dividendes des actionnaires, pas nos vies… : c’est l’ennemi de classe !

    Répondre

  6. clomani

    11 octobre, 2010 à 9:44

    Mais les syndicalistes ne sont pas tous des « bas du front » ;o))…
    Brèfles, il me sied d’être une minime cellule du cochon (dans lequel je rappelle que tout est bon)… et il va me plaire (sais plus conjuguer le verbe … ??? ) de me joindre à la manif demain… bon sang, dans mes petits bleds grecs, ça ne manifestait point. Mais j’entendais que ça gueulait à Salonique ou à Athènes… nous avons même vu des lignes incroyables de camions à la sortie d’Athènes (qui avaient dû organiser un « bouchon » la semaine mais étaient rentrés chez eux le week-end).
    Et je suis ravie d’apprendre que les jeunes lycéens et étudiants font peur au tsar Kozy catho (paraît qu’il s’est signé à 3 reprises… vive la laïque !). J’ai aussi appris en écoutant Didier Porte sur @si que l’Express accusait les écorcheurs de Sarko d’antisémitisme-parce-que-Sarko-a-un-grand-père-juif)…
    Notre presse est gratinée et égratignée ! Pourvu que ça dure ! Et pourvu que demain, la bataille de polochons des chiffres : http://www.youtube.com/watch?v=tlS_eOMRofA
    A Paname, fait beau, on va être nombreux !!!! Yessss…

    Répondre

  7. Eddie Torial

    11 octobre, 2010 à 10:30

  8. lapecnaude

    11 octobre, 2010 à 12:47

    Clomani – pour ce que j’en sais la filiation sémitique ne se fait que par les femmes, alors le fait que Sarko ait eu un grand-père juif ne fait pas de lui un juif ! A-t-il encore son prépuce ?

    Répondre

  9. clomani

    11 octobre, 2010 à 18:57

    Je n’irais surtout pas vérifier… ;o))

    Répondre

  10. lapecnaude

    11 octobre, 2010 à 20:37

    Tu aurais peur de Carla, toi ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Chaque livre a son double

Le vice étant mère et vertu, je suis revenu dans mon grenier afin de dénicher de quoi alim…