Accueil Politique La blague au doigt !

La blague au doigt !

87
0
2,207

tartarin.jpg « Vive le marié, vive le marié !!! » s’exclame un petit vieux septuagénaire, « arrête tes conneries » lui lance son comparse d’infortune, « tu sais pas qui c’est ce type, il est de la mondaine…« 

- « De la mondaine ??!!?? tu déconnes Antoine, moi depuis les brigades du tigre, je me demande bien où sont passées les gazelles ! »

- « Ferme ta gueule je te dis, là on donne dans le troupeau de hyènes, c’est folklo leur histoire, bouge pas je te raconte... »

Dans le temps, y’a peut être 3 ans de ça, je faisais dans le safari urbain. Je chassais sur la toile mais j’y entravais peau de zobi, la chasse pour moi c’était surtout le truc qu’on actionne dans les chiottes, tu vois un peu… Je me suis mis à sillonner les autoroutes de l’information, et puis, au détour d’un raccourci, je me suis vu partir de rien pour arriver nulle part. Au début, crois moi, c’était la proie et la bannière, t’avais de tout et de rien, enfin, je me suis  surtout fait un tour de rien. Fallait se faire sa place au soleil de Satan, des malins t’en avais à tous les coins de rut, et à la comète t’avais surtout de la queue…

Alors que j’étais sur le point de raccrocher, chasse Shalom et Miss clonée ça va bien trente secondes mais ça fatigue relativement vite, je me suis vu débarquer un connard boiteux de tout premier choix. Plus rien à foutre de savoir s’il fallait prendre, ou pas, les enfants du bon Dieu  pour des connards sauvages. Je tenais enfin ma rencontre du troisième trip.

Ce mec prétendait avoir une technique de chasse révolutionnaire, tuer ses proies à coup de mots soi-disant bien balancés. Didier, c’était son petit nom, pareil que le clébard dans le film de Chabat, sauf que mon Didier à moi se transformait en documentaire genre nationaliste géographique. . Son passe-temps favori était livresque des grands fions. Il se pensait érudit, et alors ??!!??, moi aussi je connaissais érudit Völler !!! Il parlait d’ouvrages en y mettant tout son coeur là où moi je revoyais des ouvrages sur lesquels j’avais laissé ma sueur ! Dans son patelin, on l’adulait, pasteurisé bien sûr même si enragé de première. Il s’était fait un devoir de ne chasser que la racaille, drôle de volatile que ce Didier. Tous les chemins mènent aux Roms éructait-il dans un français parfait, quoiqu’en fouinant un peu, je me suis vite aperçu que son français devenait vite imparfait, voire subjectif fort peu présent. En fait, il était plutôt échasses, prêche, immature et surtout traditions. La terre, la sienne, celle de ses ancêtres, celle qu’on ne partage pas, qu’on n’offre pas, qui n’ouvre aucun droit du sol et encore moi du sang. Lui aimait tisser, mais surtout pas métisser, sa toile d’araignée qu’il avait au plafond, et chez lui le plafond était relativement bas, je comprends mieux maintenant pourquoi ça ne volait pas bien haut ! Et puis je me suis lassé, les sentiments toujours les mêmes, la technique éculée, l’approche foireuse. Ce bourreau de bitume, battant le pavé sans même se demander s’il y avait au moins la plage dessous, était devenu pathétique dans sa folie ordinaire. Ses années fioles auront fini par lui embrumer définitivement le cerveau, et sur ce quai des brunes la chemise semble désormais le ravir…

Tu vois ce gars qui se marie là, c’est lui, le chasseur blanc, le chantre du white power, le Zébulon du ménage enchanté. Regarde le bien parce que c’est un gonze comme ça, qui un jour, te plantera un Cousteau dans le dos, son monde du silence n’étant que cacophonie néo-nationaliste.

Au loin, le curé qui l’a à la bonne, enchaîne la sentence immuable…

- « Bidule, acceptez-vous de prendre pour ripou, Didier, ici présent ?« 

Viens on va boire un coup de rouge, ici l’air devient irrespirable…ami entends-tu les cris sourds du papy qu’on enchaîne ?

Charger d'autres articles liés
  • Alerte prélèvements

    L’ouverture du courrier relève parfois de la crise de nerfs. En ce Mercredi 17 Novem…
  • Travail d’arabe.

    En ces périodes à gîter, où le badaud ivre se chope le spleen en moins de mauvais temps qu…
  • Police partout, justice nulle part !

    La France serait-elle devenue un état policier ? On peut aisément  se poser la question qu…
Charger d'autres écrits par clarky
Charger d'autres écrits dans Politique

87 Commentaires

  1. babelouest

    24 octobre, 2010 à 6:47

    Du grand Clarky. On relit volontiers, tant chaque détour de phrase exhale un puissant fumet de retournez-y. C’est du texte qui interpelle. La nation Übert Allesse en ressort crépitée pour l’hiver. Merci.

    Répondre

  2. b.mode

    24 octobre, 2010 à 6:57

    Un remake des noces barbantes ? ;)

    Répondre

  3. babelouest

    24 octobre, 2010 à 7:22

    Les noms propres n’ont pas d’orthographe. On pourra affubler Übert d’une hache, même si cela fait t’H dans le paysage.

    Répondre

  4. lediazec

    24 octobre, 2010 à 8:11

    Vingt dieux de vingt dieux ! Clarky, on ne sait peut-être pas écrire trois cents – comme l’a si brillamment souligné un imbécile chez le marié – mais on sait compter chez les ruminants. Et là, le compte est bon !
    Tout remué que je suis à la lecture de cette bafouille qui renoue avec l’esprit Ruminances. C’est quand on pousse « pépé » dans les orties que les histoires deviennent… piquantes. Et celle-ci, d’histoire, pique, pique, juste au bon endroit !
    Faut que tu reprennes du service, mon Lolo, c’est magique !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  5. clomani

    24 octobre, 2010 à 8:48

    Trop drôle… du vrai Audiard ! Ou du San Antonio truculent.
    Faut tout de même que j’aille faire un tour chez l’aut’… pour voir ;o))

    Répondre

  6. lediazec

    24 octobre, 2010 à 8:51

    @ Clo. T’as le lien dans la bafouille précédente, celle d’hier.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  7. b.mode

    24 octobre, 2010 à 9:00

    @ rodolphe Très bon anniversaire amigo ! (avec un jour de retard sans doute… )

    Répondre

  8. clomani

    24 octobre, 2010 à 9:04

    Ouai ! Bon anniversaire Rodo… ça te fait quel âge main’nant ? ;o))) Faudra qu’on fête ma retraite et ton anniv la prochaine fois (même en retard, pas grave… faut jamais rater une occaze de faire la fête).

    Répondre

  9. lediazec

    24 octobre, 2010 à 9:07

    Ce n’était pas le mien, d’anniversaire, c’était celui d’un copain. Le mien c’est le 29 et ça fera 59 piges !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  10. babelouest

    24 octobre, 2010 à 9:07

    Rodo, « Y te biserai su les deux jhottes », la prochaine fois (la Pecnaude comprendra). Bon anniversaire, jeune homme ! ;) .

    Répondre

  11. clomani

    24 octobre, 2010 à 9:20

    J’ai survolé le merdier du Goux…
    Si les Ruminants n’existaient pas, il n’aurait pas grand chose à dire à part parler de sa propre enflure…
    Quant à son fan-club, après avoir vite fait le tour de l’enflure, il est si limité intellectuellement que je me demande s’il ne s’agirait pas de la famille Goux (papa, maman, tonton, tata, fifils, fifille etc.).
    Ce fut un petit tour dans le XIXe siècle, ce court passage chez Goux !Je lui préfère Zola, et de loin !

    Répondre

  12. Remi Begouen

    24 octobre, 2010 à 9:53

    Du vrai Audiard ? Et surtout du vrai Clarky, d’abord ! Comme le dit Lediazec, on attend ton talent sur bien d’autres thèmes, aussi! Vas-y amigo !

    Répondre

  13. clomani

    24 octobre, 2010 à 10:02

    Ouaip, pour éviter de respirer les mauvaises odeurs des poubelles… tu peux rester devant ton ordi et nous pondre des histoires sympa avec des personnages truculents…
    Tiens, je te propose un sujet d’inspiration : la retraite…
    http://www.youtube.com/watch?v=AK32L3d6AkM&feature=player_embedded

    Répondre

  14. lediazec

    24 octobre, 2010 à 10:02

    Reçu de la part d’Erby. Trop drôle :

    Mon Dieu,

    Je serai bref.

    Cette année, tu m’as pris mon chanteur préféré, Jean Ferrat.
    Tu m’as pris mon acteur préféré, Bruno Cremer.
    Mon réalisateur préféré, Claude Chabrol
    Et finalement mon sportif préféré, Laurent Fignon.
    Je désire simplement te rappeler que mon politicien préféré est Nicolas Sarkozy.

    Amen

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  15. clomani

    24 octobre, 2010 à 10:05

    Trop sympa, cette prière d’Erby !!! ;o)))

    Sinon j’ai un autre exemple de thème pour Clarky : les patrons et les grévistes
    http://www.youtube.com/watch?v=D4_QxuR6ZnM&NR=1

    Répondre

  16. clarky

    24 octobre, 2010 à 10:34

    pour mémoire, parce que c’est elle qui fait le plus défaut parfois, je vous invite à relire chez csp; je crois, un billet d’une élégance rare de didier où il clamait son amour pour l’ami olivier bonnet.
    j’ai pas le lien direct, mais heureusement qu’à l’époque les caches avaient bien fait leur boulot de rétention pour exhumer le billet vite supprimé !

    les voeux d’rb, une merveille :)

    Répondre

  17. lediazec

    24 octobre, 2010 à 10:50

    Pas vrai Laurent !!! Un article élégant et élogieux sur Olivier, dis-tu ?
    Qui des deux a changé alors ? Cherchons l’intrus !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  18. babelouest

    24 octobre, 2010 à 11:05

    Oukilé ? Oukilé ? A part un « hommage » appuyé de CSP à Goux et Leroy à la fois, je n’ai pas vu l’un de ces noms-là sur le blog.

    Répondre

  19. clomani

    24 octobre, 2010 à 11:33

  20. babelouest

    24 octobre, 2010 à 11:35

    Oui, Clo, c’est de ce billet-là que je voulais parler.

    Répondre

  21. lediazec

    24 octobre, 2010 à 12:02

    Extraordinaire moment de lecture.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  22. clarky

    24 octobre, 2010 à 12:13

    ne cherchez pas ledit billet, il a disparu de la circulation, didier l’a retiré dans la foulée de sa mise en ligne…

    c’est ça clo, csp avait été vraiment excellent, réaction très saine de sa part ;)

    Répondre

  23. clomani

    24 octobre, 2010 à 12:32

    Du coup, la Zaza se venge sur le billet au sujet de Coetzee… petit, très petit ;o))
    C’est qu’elle a l’air d’en être complètement marteau, de son enflure !!!

    Répondre

  24. Suzanne

    24 octobre, 2010 à 12:39

    Ah, non, Clomani. J’étais passée voir s’il y avait des commentaires sur cet écrivain, et je viens de finir la lecture de ce billet et de ces commentaires. J’en aurais bien laissé un ici mi-figue mi-raisin (je trouve que ce billet n’est pas si mauvais dans le style réponse de la bergère, mais je n’ai pas le temps de m’étendre, le gigot va bruler). Votre réponse montre que quoi qu’on dise, (en l’occurence du mal de Yourcenar), vous prenez tout à l’envers et de travers.

    Répondre

  25. clarky

    24 octobre, 2010 à 12:42

    qu’ils y viennent sans dec, à bras ouverts je les accueillerai, mon vin de messe c’est du sidi brahim et j’ai le bout coupé, alors que ce soit la suzanne, la floreal, le george profond ou un autre sbire pédant et péguant, j’ai la conscience tranquille ;)

    Répondre

  26. b.mode

    24 octobre, 2010 à 12:48

    Ah ce bon Georges Profond, encore un enculé ! lui ! ;)

    Répondre

  27. clarky

    24 octobre, 2010 à 12:51

    je savais que t’allais réagir :)

    tu veux une itw de DD pour le match de ce soir !!!

    Répondre

  28. b.mode

    24 octobre, 2010 à 13:05

    A partir de là, je sais pas ! ;) En tout cas je confirme, excellent papelard de Lolo et aussi de csp ! Vous nous gâtez !

    Répondre

  29. lediazec

    24 octobre, 2010 à 13:06

    Ah, le DD ! Je vais le voir à Guingamp le 27. Ils sont motivés les bretons !…
    Le lendemain du match ils font le décrassage à Perros. J’irai encore voir les olympiens de près.
    Ah, oui, tout autre chose, le Georges en question un peu plus haut est une merde. Mais, chut, il ne s’en prend pas pour une.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  30. b.mode

    24 octobre, 2010 à 13:17

    J’ajouterai suzon, c’est la réponse du verger aux vergétudes de la pensée !

    Répondre

  31. clomani

    24 octobre, 2010 à 13:18

    Zaza, je vous rappelle ce que vous avez écrit :
    « Etre moins mobile et se taper Yourcenar, c’est vraiment le fond de la misère ».
    Comment puis-je savoir que vous n’aimez pas Yourcenar ? Comment pouvez-vous me dire, le dimanche matin alors que votre gigot cuit (ça me rappelle les horribles souvenirs d’enfance avec le gigot trop cuit + les haricots au sortir de la messe)… que j’interprète de travers… juste après que j’aie fait allusion à vous en fan d’un sieur peu ragoux tant ?
    Le gigot me semble pourtant autrement plus important que nos divagations d’islamo-gauchissssses ou de vieux prolétaires !
    Donc si rien ne vous plaît ici, passez donc votre chemin… et allez donc mettre vos gousses d’ail dans vot’gigot ;o))

    Répondre

  32. b.mode

    24 octobre, 2010 à 13:23

    Le gigot à l’ail ? c’est bon ça !

    Répondre

  33. clarky

    24 octobre, 2010 à 13:31

    même l’ail sans le gigot c’est bon, du simple pain frotté à l’ail c’est bon !

    j’ai pas encore bouffé, j’attends mon frère…

    rodo, fais une bise à le graet en souvenir du bon vieux temps ;)

    Répondre

  34. lediazec

    24 octobre, 2010 à 13:34

    Jamais ne ne ferait la bise à ce vieux débris de soi-disant socialo. Jamais !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  35. clarky

    24 octobre, 2010 à 13:39

    pourtant, avec tout l’amour qu’il nous porte…

    bon, j’ai mis de côté quatre clopes pour ce soir, s’ils gagnent, je peux même fumer un cierge, enfin une bougie quoi :)

    Répondre

  36. lediazec

    24 octobre, 2010 à 13:41

    Notre René le mérite, Erby aussi. http://erbykezako.blogspot.com/2010/10/laureat-au-bresil.html

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  37. lediazec

    24 octobre, 2010 à 13:42

    @ Clarky. Comme nous disions hier, ça va être dur chez les lillois !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  38. clarky

    24 octobre, 2010 à 13:46

    très dur même, ou alors faut faire jouer martine à la place de landreau :)

    3-1 pour les dogues biscotte too much class for the neighbourhood.

    Répondre

  39. lediazec

    24 octobre, 2010 à 13:48

    Non. 2-1 pour Lille ou match nul, au mieux. Faut dire qu’en en attaque, ça ne brille pas trop et qu’en défense, les errements sont nombreux… Je croise les doigts !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  40. clarky

    24 octobre, 2010 à 13:51

    tant que tu croises pas didier :)

    bon, là je vais comer, c’est pas trop tôt bordel aqueux !!!

    à tantôt ;)

    Répondre

  41. Fifi d'Ardèche

    24 octobre, 2010 à 14:15

    Quelle truculence, dans ce billet! Et qui cache une érudition certaine…
    Si j’ai bien compris, vous étiez tranquillement en train de manifester sur votre blog et vous avez été agressés par des « casseurs » qui, – toujours si j’ai bien compris -, s’avèrent être d’extrême droite…
    Je suis récente parmi vous et ne connais donc pas le type en question, ni ses satellites, mais j’ai cru comprendre qu’ils ne peuvent appréhender la hauteur ( mondialement reconnue) de la pensée de Yourcenar, ce qui me donne une idée de ces personnages…Que je n’irai donc pas lire.

    Répondre

  42. lapecnaude

    24 octobre, 2010 à 16:07

    Mais si, mais si, Fifille, faut qu’t'y ailles. Je m’amuse chaque jour, faut dire que sa « cour » est vraiment à la hauteur des commentaires des ruminants. Goux s’est éjà attaqué à Clomani, à Rodo, aux ruminants dans leur entier quoi. J’y suis passée moi aussi, mais là il a envoyé au turf une de ses affidées « Floréal- son blog c’est – chroniques lustrales – « , une nana hyper féministe raciste qui ne rève que de foutre des mandales!

    Ben je viens de passer un bon moment, à part qu’à force de me marrer je tousse comme pas possible, mais çà valait le coup. Suzanne à déjà montré le bout de son nez, faut attendre les autres, Georges profond et son insondable connerie …fatuité, fatuité !

    Répondre

  43. b.mode

    24 octobre, 2010 à 16:10

    J’ai eu aussi droit à mon paquet de part de la douce Floréal ! A enfermer urgemment !

    Répondre

  44. babelouest

    24 octobre, 2010 à 16:17

    Quelle fine équipe ! Si fine qu’on pourrait penser à un paquebot utilisé pour couper du beurre avec son étrave. Et dire qu’on parle de quelqu’un d’adroit, ou au contraire on dit qu’il est gauche ! Y’a erreur sur le vocabulaire, là.

    Blll blll blll blll la la la la lère.

    Répondre

  45. laetSgo

    24 octobre, 2010 à 16:53

    LOL, mais LOL ! trop trop bon Clarky ! Finalement, heureusement que Goux existe, sinon, tu n’aurais pas commis un billet aussi truculent ! Quelle verve ! arf, j’en rigole encore toute seule ! D’ailleurs, je vais relire :-)

    Répondre

  46. clarky

    24 octobre, 2010 à 17:30

    j’embrasse les filles, voué c’est ma faiblesse, quant aux gars, je leur paierai un coup à boire, c’est moi risqué :)

    purée laet, j’ai failli me tromper quand t’as écrit « quelle verve ! », d’un seul coup j’ai eu des doutes sur mon anatomie :)

    Répondre

  47. Suzanne

    24 octobre, 2010 à 17:40

    « des “casseurs” qui, – toujours si j’ai bien compris -, s’avèrent être d’extrême droite…
    Je suis récente parmi vous et ne connais donc pas le type en question, ni ses satellites, mais j’ai cru comprendre qu’ils ne peuvent appréhender la hauteur ( mondialement reconnue) de la pensée de Yourcenar, ce qui me donne une idée de ces personnages… »

    Oui, c’est tout à fait moi. J’avoue.

    (merci pour l’éclat de rire)

    Clomani: non, je n’aime pas Marguerite Yourcenar. J’ai lu Les mémoires d’Hadrien et L’oeuvre au noir, avec une préférence pour les nouvelles, mais sans plus. Je trouve cela morne, ennuyeux. Bien écrit, sans doute. Grand écrivain français, assurément, mais pas à mon goût. Trop ennuyeux pour moi. Et c’est parce que je trouve ses livres ennuyeux que je réponds à ce que vous écriviez, quand vous disiez que vous attendiez d’être moins mobile (plus âgée) ? pour lire Yourcenar. Grand bien vous fasse si vous l’aimez, mais pour moi, ce serait une misère ajoutée aux petites misères de la vieillesse que de lire un auteur que je trouve si ennuyeux. Voili. c’était juste une discussion de bouquins, à la base. Faut pas non plus me prêter des propos que je n’ai pas eus.

    Par ailleurs, êtes-vous assez sots pour ne pas faire de différence entre vos interlocuteurs ?

    Je trouve bien cette façon de répondre à Didier Goux, d’être dans la charge de cavalerie plutôt que dans l’insinuation ou la plainte. Ce qui ne veut pas dire que je sois d’accord avec votre texte, bien entendu. (Ni avec les siens, parfois).

    Répondre

  48. clarky

    24 octobre, 2010 à 18:10

    @ suzanne
    écoutez madame, voué je dis madame, ou monsieur, quand la personne que j’ai en face de moi commence gentiment à me titiller la couille gauche.

    j’ai encore en mémoire vos commentaires, chez le fraichement marié, où vous paraissiez moins farouche et timorée quant à chier sur certains ruminants.

    j’ai une sainte horreur des faux-semblants, que vous vous fassiez plaisir chez l’autre soit, que vous usiez vos talons et votre salive pour nous rabaisser, allez ok, mais qu’en plus on doive vous dire merci, faudrait voir à pas troop me prendre pour un cono fini.
    je suis certes loin d’être un cador de la bienséance, mais il me semble que vous aviez toute latitude pour dire ce que vous vouliez ici jusqu’à présent.

    goux me rappelle étrangement un de mes oncles de l’oas avec qui j’ai failli en venir aux mains à une époque, la même assurance dans le verbiage, la même hypocrisie larvée, vouloir effacer nos antagonismes autour d’un verre, et j’en passe, sauf que ça ne marche pas comme ça…

    je ne suis certainement qu’une merde de plus à ses yeux et tant mieux, mais qu’avait-il besoin de se farcir rémi comme il l’a fait, ai-je pondu un billet sur son pote camus bien plus néfaste à mes yeux que ne le sera jamais rémi, avec qui je le signale au passage, je suis loin d’être d’accord sur beaucoup de points, il n’empêche, faut pas trop venir nous chier sur les bottes !

    Répondre

  49. Fifi d'Ardèche

    24 octobre, 2010 à 18:34

    On peut ne pas être en mesure d’apprécier la finesse ,la hauteur d’esprit et la beauté de l’écriture de Yourcenar, après tout, cela n’est peut-être pas donné à tout le monde…
    Mais quelle drôle de manière d’appréhender la vieillesse : « moins mobile=plus âgée », »crétin septuagénaire », « ce serait une misère ajoutée aux petites misères de la vieillesse que de lire un auteur que je trouve si ennuyeux » ,…Vrai!…cela vous fait peur!…Attention, car vous n’y couperez pas vous non plus : j’entends dire un peu partout dans les médias qu’il paraît que l’on vit de plus en plus vieux et que c’est pour ça que les « crétins septuagénaires  » et les « vieux atteints de toutes les petites misères de la vieillesse  » doivent rester au turbin…

    Répondre

  50. Fifi d'Ardèche

    24 octobre, 2010 à 18:42

    Mince, les amis…C’est vrai qu’il y a la grève des éboueurs ! Le temps que j’envoie ce petit billet, y a tout un tas d’ordures qui vient de s’amonceler, là…

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le bon Dieudonné sans confession

Prenez au hasard un humoriste en manque de publicité médiatique, balancez le nonchalamment…