( 3 novembre, 2010 )

Borloo a la banane !

borloo.jpgJean-Louis Borloo, notre probablement futur fou-fou du Roi, est un facétieux aux multiples facettes. S’il n’avait pas été ministre, Val aurait pu l’employer à France Inter pour épauler Stéphane Bern dans l’émission du Tout va bien entre 11h et midi.

L’air de ne pas y toucher, il sait s’y prendre avec son plan de carrière, l’environné de la mèche. A la morgue d’un Fillon ou aux sinistres tronches de Lefebvre, Hortefeux et autres Besson, avec sa trogne, il offre à la politique la touche de bonhommie qui manquait à la Sarkozie. Ce rôle de presque Premier ministre, Borloo l’endosse déjà avec une joie juvénile. Nous n’avons pas fini de nous tenir les côtes. A défaut de nous tuer avec la matraque, il nous fera mourir de rire. Dans les deux cas, la mort est certaine, direz-vous, non sans raison.

Ministre de l’Écologie, du développement et autres bricoles attrape-gogos, il s’est illustré par son fameux « Grenelle de l’environnement », une tambouille dont on connait les effets sur l’organisme et dans les esprits. Entre échec et ridicule, nous avons définitivement frôlé le néant en la matière. Le bidule était tellement nul que même ce pauvre Nicolas Hulot, prosélyte pour mamies à qui on veut chourer le chat, d’abord très enthousiaste, en est resté perplexe. Du coup, il est reparti de là où il était venu, faire la causette  à des marsupiaux arboricoles, beaucoup plus nonchalants. A grands coups de CO2 médiatiques, Jean-Lou a failli nous faire fumer la moquette, tant la chose apparaissait fumeuse. Le sommet de Copenhague ayant été en la matière un des pics de la débilité du milieu politique ambiant. Passons, mais n’oublions pas.

Fort de cet échec, il a ruminé du positif pour nous revenir plus fort que jamais. C’est souvent avec l’échec qu’on bâtit son avenir, n’est-ce-pas ? Pas démonté pour un centime de décroissance, notre fou-fou, continue comme si de rien n’était à écumer plateaux télé et ondes radiophoniques avec son air goguenard de looser sympatoche, prêt pour un nouveau tour de micromagie.

S’il apparaît sympatoche aux yeux d’une certaine opinion, pour qui un homme qui boit et qui rigole tout le temps ne peut être mauvais, il en va autrement pour son matricule du côté de sa propre majorité. A commencer par le très hilarant Alain Juppé qui, rêvant peut-être d’un retour au premier plan, le considère comme une bille et ne se prive pas de le faire savoir d’un air aussi sévère que possible. D’autres le traitant carrément de « paradoxe » pour son côté « Radical » – le parti, pas le nom masculin – ne voient en lui qu’un potion n’ayant rien de magique. Même son de cloche chez ce bon Éric Raoult, UMP, ce transfuge de l’extrême – fou le nombre de transfuges dont s’est entouré Mínimus – qui le considère comme un ignorant des choses de la ville, ce qui ferait peur à « certains députés ruraux ». Toujours dans la dentelle, ce bon Raoult !

Même François Bayrou y va de son couplet sur la « solidité » et la « stabilité » sans lesquelles la charge de Premier ministre ne peut être assumée. « Tiens, prends ça dans les gencives ! », dit le patron du Modem à celui qui fut en 2002 son porte-parole de campagne. On a les haines qu’on peut chez saint François.

Quel que soit le look affiché par l’auteur de «Un homme en colère » et de « l’architecte et l’horloger » la pilule a du mal à passer au sein de la Sarkozie. Alors, Premier ministre ou écran de fumée ?…

Jean-Lou n’a que faire des jaloux avec lesquels il partage un lopin de vie politique, il met sa montre à l’heure sans autre préoccupation que celle de ne pas rater le train de sa destinée politique. Il continue d’enfoncer le clou avec l’obstination d’un apprenti charpentier. A force, il finira par clouer le bec à tous les jaloux.

Pour l’heure, il nous gratifie d’une nouveauté : « Le grenelle de la fiscalité ». Ne riez pas, c’est du sérieux. Fortement impressionné par le Grenelle ayant mis fin aux grandes grèves de mai 68, Jean-Lou croit dur comme fer qu’il peut coller ce succès historique à la crise politique actuelle.  Là où des gouvernements entiers se sont pétés les dents, lui, pense pouvoir réussir. « Ces sont des choix socio-économiques tellement cruciaux qu’il faut y associer dans le cadre d’un Grenelle, le monde économique, les syndicats, les collectivités, pour définir ensemble les grands choix de la France », dit-il poussé par une foi sans faille. Il a vraiment envie d’être Premier ministre. Une déclaration qui s’inscrit d’ores et déjà à l’exact opposé de la pensée présidentielle. Mínimus considérant toute négociation comme une perte de temps, la loi sur les retraites étant l’exemple le plus récent, Jean-Lou, avec son Grenelle veut mettre tout le monde autour d’une table, syndicats, collectivités et monde économique en général. Il pense pouvoir réussir son nouveau système fiscal dans un délai de six mois.

Mais pourquoi Sarko ne l’a-t-il pas déjà nommer Premier ministre ? On perd du temps là !

http://www.dailymotion.com/video/xfexps

Sarko info

 

42 Commentaires à “ Borloo a la banane ! ” »

  1. b.mode dit :

    Fillon va peut-être sauver sa peau devant l’absence de « repreneur » crédible…

  2. clomani dit :

    C’est dingue… « Ils » sont arrivés à ce que plus rien de leurs malversations, mensonges, et autres billevesées ne choque le petit peuple.
    Même moi, je m’attends au pire de la part de cette bande de malfrats…
    Le Borloo, à mon avis, il va louper la marche de 1er Ministre… il s’est redressé un peu trop tôt… et il les a accumulées (les conneries) pendant la grève des travailleurs de la chimie, il continue avec son Grenelle qui prend l’eau.
    On va se taper Fion le faux modeste jusqu’aux élections… sauf si le nabot en trouve un qui ne lui fasse aucune ombre, qui accepte d’avaler toutes ses couleuvres.
    En attendant, si la presse « embedded » faisait son boulot : relever les incohérences des uns et des autres (Lagarde avant la crise « le boulet n’est pas passé loin »), dénoncer ces méthodes d’intimidation de la presse « pas à la botte » du p’tit qui voudrait bien être empereur et qu’il n’y ait plus d’élections en France, le petit peuple serait autrement motivé pour les virer d’là !

  3. babelouest dit :

    S’il était nommé Prem’s, il arriverait à faire remonter la cote de son job dans l’opinion, au détriment de celle du marchepied de l’Élysée : difficile à faire admettre à celui-ci. D’ailleurs, il n’y a qu’un seul amuseur, un second lui ferait de l’ombre. JL ira noyer quelque part sa déception, et puis voilà.

  4. lediazec dit :

    Moi je vois bien Borloo, question audimat positif. Ou alors, pour faire branché, Christine Lagarde.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  5. clomani dit :

    Borloo, alcoolo, pipolo… pourquoi pas en effet ? Les Français sont des veaux non ? Ca rime ;o))

  6. b.mode dit :

    A mon avis, il garde Fillon, soutenu par l’UMP et habitué à manger son chapeau… Lagarde trop technocrate et Borloo trop bordélique

  7. clomani dit :

    J’pense comme toi, Bernard… surtout ne pas trop bouger avant la dernière ligne droite ;o).

  8. Remi Begouen dit :

    Selon le titre de ton article et la photo, il semble, Lediazec, que tu confondes une banane et un épi de maïs !! Mais non, bien sûr : tu induis que c’est Boorlooo qui fait la coonfusioon, oo)) comme dirait notre chère Cloomani!

  9. lapecnaude dit :

    Alors, çà y est il a recréé le S.A.C ?

  10. clarky dit :

    normal le mais, lui qui se prenait pour le géant vert lors du grenelle…

    ce ne sera pas borloo, même en se faisant tirer le portrait sous son meilleur profil, celui du social soi-disant, il n’aura jamais la gueule de l’emploi.
    et puis ce mec n’a tout simplement pas la carrure d’un premier ministrable !

  11. claude dit :

    Personnellement je n’y crois pas une seule seconde a Borloo comme premier ministre
    ce n’est qu’une rumeur…

  12. lapecnaude dit :

    http://www.bu2z.com/video/reportage-sarkozy-censure.html

    celle là est pas mal, un peu longue mais …. Sarko agit en sous- main actuellement et il me semble que Borloo lui sert d’appât. Ce serait une grosse faute tactique, pour lui, de le nommer 1er ministre, trop farfelu (dans l’expression) et avec trop d’idées. Pour l’instant, il rame désespérément pour se faire reconnaître par les pays étrangers auprès desquels sa cote ne vaut plus un pet de lapin, rejoignant celle de Berlusconi. Il doit bouffer du Lexomil à longueur de journée et sachant qu’il ne peut être sur tous les fronts en même temps – en France et ailleurs – il ne s’attache qu’à certains détails qui irritent son orgueil. Ses affidés font cependant tout ce qu’ils peuvent pour l’aider dans cette noble tâche, essayant de lui faire plaisir en renvoyant de Villepin en correctionnelle (un petit pansement ?). En résumé, il est dans une merde noire…

  13. clomani dit :

    Bon sang de bonsoir, que de mauvaises nouvelles en une journée :
    - le projet de suppression des soins gratuits aux étrangers (pour faire faire des économies à la Sécurité Sociale… parce que Sarko a tout de même été celui qui aura fait en sorte que les heures sups soient gratos pour le patronnat et les salariés, sans cotisation). Ne serait-ce pas encore une fois une façon de faire plaisir à son électorat d’extrême-droite qui dit, depuis au moins 50 ans que « les étrangers qui arrivent en France, ils remplissent les hôpitaux parce qu’ils viennent exprès ici pour se faire soigner gratos » !
    - les intimidations via l’espionnage des seuls media qui résistent : Canard, Mediapart etc…
    Et l’aut’nabot qui ose dire que l’autre presse, pas de problème, il la contrôle !
    - Agrexco (j’ai mis un lien dans l’autre fil) qui, en plus d’être anti-Palestinien, fait de l’anti-social !

    J’en ai marre : on ressemble aux Amerlocains ! On vire à droite, bordel, on vire trop à droite. Ca me fait de plus en plus peur !

  14. lapecnaude dit :

    Cette loi de finance n’est pas prête encore, si tu lis Sarkofrance, l’UMP est dans le cirage, c’est un trompe l’oeil, il retranche d’un côté et largue de l’autre, résultat aucune économie. Il s’est bien gardé de touché aux niches fiscales et çà ne passe pas bien.

  15. b.mode dit :

    Comme le rappelle Pas perdus ici http://www.despasperdus.com/index.php?post/2010/10/28/Borloo-la-droite-sociale-tr%C3%A8s-Capital , la fibre sociale de Borloo tient plutôt du coton tige. Extrait : «Parfaitement aux faits des techniques financières, Borloo met au point une méthode simple de reprise, consistant à s’assurer d’abord qu’il existe des actifs dans l’entreprise. (…) La vente des actifs sert enfin à rembourser en partie les crédits existants, le solde finissant dans la poche du repreneur. « La technique est la même pour tout le monde : de la pure mécanique financière », reconnaitra Jean-Louis borloo»

  16. laetSgo dit :

    oui non mais franchement…qui parmi nous pourrait croire un seul micronième de seconde que Borloo a une fibre sociale ???? c’est un sentiment dont son ADN ne peut s’accommoder, ni même envisager !
    Borloo, il ns fait bien rigoler avec son langage pâteux d’ivrogne mais la plaisanterie s’arrête là ! #piranha assoiffé de pouvoir, comme les autres !

  17. b.mode dit :

    Du Tapie like qui se la joue un peu moins gras… Quoique ?

  18. laetSgo dit :

    ;-) quand il aura extorqué 200 millions + aux contribuables, on pourra le comparer à Tapie…d’ici là, small player !

  19. lediazec dit :

    Finalement, Borloo c’est pas une mauvaise idée pour Sarko. Pendant que tout le monde se divertit sur les bourdes à Borloo, c’est déjà parti, on oublie le gnome, les écoutes, les surveillances, Karachi, le fascisme et tout le reste. C’est Borloo ! C’est une histoire de « bon » et de mauvais clown, de bon et mauvais flic. Ca marche à tous les coups. Sauf que dane cas présent, il ne faut rien lâcher.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  20. b.mode dit :

    Olivier Duhamel parle de starac organisée par sarko depuis 4 mois pour emporter le pompon de premier sinistre ! Une gigantesque mascarade où le pauvre Borloo s’est engouffré tel un mort de faim mais où Fillon risque de récolter les marrons du feu…

  21. lediazec dit :

    Il aura eu son heure de gloire l’avocaillon du diable !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  22. Fifi d'Ardèche dit :

    Bon, je ne suis pas douée en politique, vu que cela ne me passionne pas autant que l’Humain, mais, vu de ma place, je crois que l’actuel 1er ministre restera en place…Et, Clomani, c’est bien de parler de ce projet de suppression des soins gratuits aux étrangers car ça, ce serait une dangereuse erreur: cela pourrait entraîner des risques au niveau de la santé du pays entier: résurgences de maladies telles que la tuberculose, ce qui se voit déjà et dans des formes résistantes, etc…

  23. lapecnaude dit :

    c’est déjà fait !

  24. babelouest dit :

    Fifi, je me demande si ce n’est pas volontaire de la part du Pouvoir, de rendre dangereuse par contagion une partie de la population : une belle épidémie, voire plusieurs en même temps, affaibliraient l’opposition, et élimineraient des « sujets » qui sont souvent des sujets de mécontentement (à raison). Pendant ce temps-là, bien isolés, nos « tortionnaires » pourraient se goberger sans risque…. ou pas !

  25. clomani dit :

    Et puis une belle manière de stigmatiser encore un peu plus une population extrêmement fragile, sans recours, sans droit (enfin, ils ne sont pas informés des pauvres droits qu’il leur reste), sans argent…
    Tout ça pour récupérer des voix à l’extrême-droite bien sûr !
    Gerbant tout ça !

  26. Fifi d'Ardèche dit :

    J’espère que ce n’est qu’un effet d’annonce, car autrement, ce serait drôlement risqué, pour tout le monde.

  27. clomani dit :

    Si ça bouge, ce ne sera que symbolique. Il ne peut pas lourder Woerth parce qu’il en sait trop. Fion a montré qu’il était tout sauf dérangeant… s’il vire un ou deux ministres, ce sera peut-être la Rama (je trouve qu’on la voit partout, s’la jouer « les djeuns préoccupés par la retraite, j’y crois pas »… peut-être a-t-elle chaud aux fesses), la Fadela qui ne sert à rien… le Frédo Mitterrand parce que, bon, à quoi serr-il bon sang … et la Kouche (mais qui mettre à la place de cette carpette qui avale toutes les couleuvres qu’on lui tend).

  28. b.mode dit :

    Pourquoi pas MAM quai d’orsay qui a montré qu’elle pouvait avaler sans vomir les boas contrictor de l’affaire Woerth ! et pis ça lui ferait son quatrième ministère régalien dans l’escarcelle de ses veules ambitiions ! Un petit schlem de l’arrivisme opportun !

  29. clomani dit :

    Ah bien ça, MAM elle ne voit rien, n’entend rien et ne dit que ça… elle est tout sauf dangereuse et excellente en langue de bois ;o))) !

  30. JEAN PATRICK DOUILLON dit :

    L’acrostiche des Permier ministrables toute la semaine sur le BLOG DE JEAN PATRICK DOUILLON HUMORISTE !
    http://douillon.canalblog.com/
    Bons Sourires
    JEAN PATRICK

  31. b.mode dit :

    Dernières niouzes. Comme prévu, Fillon garderait Matignon et un gouvernement très resserré. (sources Figaro et 20 minutes)
    Bercy (Economie + budget) : Baroin
    Quai d’Orsay (Affaires étrangères + commerce extérieur) : Lagarde
    Place Beauvau (Intérieur + immigration) : Hortefeux ou… Guéant !
    Rue de Varenne (Agriculture, pêche + aménagement du territoire : Lemaire
    Hôtel de Brienne (défense) Juppé ou Bertrand (pressenti également au Travail)
    Avenue de Ségur (écologie) Juppé encore !
    Douillet à la place de Rama aux sports
    Exit Patrick Devedjian, Bernard Kouchner, Fadela Amara, Hervé Morin, Valérie Létard ou encore Éric Woerth.
    Mam resterait finalement place Vendôme (justice) . Quid de Borloo ? (affaires sociales ?)
    Copé prendrait en main à l’UMP. Guéant serait partant de l’Elysée…
    Un beau panier de crabes quoiqu’il en soit !

  32. costume hotesse de l'air dit :

    M. Fillon semble être un homme calme et pondéré. Il sait rester ferme devant l’adversité sans se démonter. Il fait ainsi un bon garde-fou pour la politique de la France. Je pense que M. Sarkozy devrait garder son Premier ministre. La sérénité de M. Fillon l’a déjà sorti de plus d’un mauvais pas que sa spontanéité toujours trop vive lui avait fait commettre. M. Fillon semble l’un de ses ministres les plus hontes et sa pondération retient bien des français à quitter le bateau UMP. Il n’a jamais une parole de trop, jamais un élan de colère et sait toujours trouver le mot juste, même dans les affrontements avec une gauche exacerbée et hargneuse.

  33. b.mode dit :

    Et il aime le sexe en costume hôtesse de l’air ou pas ?

  34. annie dit :

    En quoi le pécor moyen que je suis serait touché ou non par le fait que borloo verrait ses soit disantes chances de s’éloigner. Est-ce que vous m’informer lorsque le N°2 de chez Areva ou PSA serait Mr DUPONT ou DURAND !!! Et pourtant ce sont ceux là qui vous et nous font vivre.

  35. babelouest dit :

    Annie, pour nous tous ces gens sortent de la même couvée malsaine, alors qu’importent les noms. De toute façon, ils ne sont là que pour la figuration (sauf la paye), et comme avant tout se décidera au 55 rue du Faubourg.

    Quant aux N°2 (ou 1) de PSA ou AREVA, c’est nous qui les faisons vivre (luxueusement), pas l’inverse. Vous vous trompez complètement.

  36. de la mata jeanpaul dit :

    On va se  » taper  » le Fion ,le faux modeste jusqu’aux élections…parle pour toi Clomani,apparemment le Borloo avec ce qu’il a dans la main ne te fais pas fantasmer,alors ?

  37. Referencement Naturel dit :

    Finalement, M. Borloo va avoir les mains et le champs libre pour pouvoir préparer les présidentielles sans avoir à essuyer le courroux du peuple qui monte et que M. Sarkozy ferait bien de prendre en compte s’il souhaite vraiment avoir une petite chance de conserver son poste (sa couronne devrais je plutôt dire…)

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|