Accueil Politique Police partout, justice nulle part !

Police partout, justice nulle part !

38
0
465

police.jpgLa France serait-elle devenue un état policier ? On peut aisément  se poser la question quand la réalité dépasse la friction. Prenons au hasard une ville, Bobigny, son tribunal peu banal, un magistrat jusqu’alors inconnu des services de police, une phrase choc, vous savez « le poids des mots, le choc des photos », des syndicats de poulagas le couteau entre les dents, et le meilleur pour la fin, une garde des sceaux dans son bac à sable qui, a sa seule vue, te donnerait des envies de faire 48 heures de garde à vue sans motif apparent.

Cette miction impossible a pris des airs de police académie au cours du réquisitoire de monsieur Le Milon à l’encontre des sept nains de la police, poursuivis pour avoir accusé à tort un homme. Ce substitut a donc tiré le gros lot, l’euro Milon en quelque sorte, puisque dans sa recherche de vérité et surtout de la dire, il a osé affirmer que les méthodes employées, par nos sept mercenaires nationaux, étaient comparables à celles de la Gestapo.

Que n’avait-il point dit ce brave homme, traiter nos fonctionnaires méritants de besogneux Teutons. Manquerait plus que l’état français soit accusé de pratiquer des rafles sur les Roms pour satisfaire un fils d’immigré arrivé au pouvoir, pure fiction je vous l’accorde !

Il n’empêche, on ne badine pas avec l’amour et encore moins avec la police nationale, garante de la sécurité pour tous et soucieuse du respect d’autrui… et mon cul c’est des poulets assurément ! Ce pauvre magistrat venait de se faire flasher pour conduite dangereuse et dépassement de la ligne blanche, il devait être en état d’ébriété pour oser parler de Gestapo quand nos vertueux condés n’aspiraient qu’à une simple collaboration musclée avec le lascar qu’ils poursuivaient.

Aussitôt dit, aussitôt défait. La chasse à l’homme est lancée. La proie semble toute désignée, sera-t-elle résignée pour autant… L’administration s’organise, mise en place du plan épervier et déclenchement d’Arlette enlèvement au cas où Chabot déciderait de nous faire un « à vous de juger » spécial puérils en la demeure !

Police partout, justice nulle part ! dans Politique alliotprisonEn France on ne touche plus à la police désormais, décrétée cause nationale par l’inspecteur gadgets de l’Elysée. Depuis que Sarkozy est au pouvoir, dire merci à un flic qui te met une prune risque d’être pris pour insulte à force de l’ordre. Le tollé adore les mises à mort, alors Michèle Alliot-Marie enfile son habit de lumière et balance son glaive vengeur. Suite à l’indignation des syndicats de policiers, l’immaculée Alliot-Marie décide donc d’éteindre rapidement l’incendie, et l’incident, en ordonnant une enquête administrative, et pourquoi pas préliminaire !!??!!, tout simplement parce que les préliminaires avec cette dame te donnent des envies d’éjaculation précoce pour que cela dure le moins longtemps possible, ne jamais abuser des bonnes choses, telle et ma devise en l’occurrence.

Faut dire que ce procès n’a rien de banalisé, dans le box nos sept comparses donc, et dans l’assemblée une cohorte de poulets élevés en batterie, je présume, qui donnent de la voix, vox populiste, vox dei ! On connaissait le syndicat du crime, le Milon venait de faire connaissance avec les syndicats qui s’escriment à gueuler leur indignation. On attend avec gourmandise les chiffres de la préfecture de police pour connaître le décompte exact des outragés nationaux présents lors de cette manifestation de mécontentement.

Finalement, la justice a le droit de fermer sa gueule quand cela dérange les canidés de la République, par contre, elle se fend de conclusions farfelues lorsqu’il s’agit de balayer des accusations gênantes à l’encontre d’un ministre ou d’une vieille déglinguée du carafon. Que le principal syndicat de magistrats, l’USM, dénonce ces pratiques douteuses et disproportionnées dans la gestion de cette affaire, qu’il trouve déplorable qu’on engage une procédure pré-disciplinaire à l’encontre d’un magistrat parce que des policiers font la tronche, ne changera rien à la façon dont ladite justice est rendue dans notre beau pays. Mais il est certain que porter  une étoile de shérif confère certains avantages non négligeables quant à un éventuel soutien étatique.

La République a beau blanchir ses ouailles policières, elle aura toujours les mains sales !

Image de prévisualisation YouTube

Charger d'autres articles liés
  • Alerte prélèvements

    L’ouverture du courrier relève parfois de la crise de nerfs. En ce Mercredi 17 Novem…
  • Travail d’arabe.

    En ces périodes à gîter, où le badaud ivre se chope le spleen en moins de mauvais temps qu…
  • L’avis des autres !

    Je me suis toujours demandé pourquoi Nicolas Sarkozy avait de grandes oreilles ! Désormais…
Charger d'autres écrits par clarky
Charger d'autres écrits dans Politique

38 Commentaires

  1. lediazec

    7 novembre, 2010 à 6:36

    Vite fait, je suis dans les préparatifs de départ.
    Bon anniversaire à Laurent, qui a l’âge de son courage ! Que du bonheur pour toi mon copain.
    J’ai lu plus bas que la rupture est consommée avec les Lèche-Blogs (pas à cause de tous, comme souvent). C’est très bien ainsi. J’adhère à cette décision.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  2. b.mode

    7 novembre, 2010 à 7:44

    A cet égard Mam aura été une des pires ministres de justice de la république. Une ministre de l’intérieur bis, participant avec son successeur à la mise sous tutelle de la justice et à l’impunité de la police…

    Répondre

  3. clomani

    7 novembre, 2010 à 9:18

    MAM ? L’instinct de conservation qu’elle a : ça fait un sacré bout de temps qu’elle est Ministre, et qu’elle a des porte-feuilles régaliens bon sang de bonsoir ! Ca veut donc dire qu’elle est tout à fait capable d’avaler des couleuvre, qu’elle ne sait qu’une chose : obéir ! Justice ? A-t-elle fait avancer la justice depuis qu’elle y est ? Et à l’Intérieur, à part protéger la police qui bave, qui bave, qui bave toujours plus, qu’a-t-elle fait ? Elle a suivi les directives de Sarko ? Et avant, sous l’Chi ? A faisait quoi déjà ? Marre des vieux trognons et des vieilles trognonnes !
    Hier, je regardais l’émission de Moatti sur le cinoche. On y parlait du cinéma et de la politique… Plenel était l’un des invités. Après qu’ils aient tous comparé le cinéma français quelque peu timoré en matière de dénonciation de méfaits d’Etat (guerre d’Algérie entre autres), peu prompt à gueuler pour la démocratie, pendant que le cinéma US dénonçait la guerre au Vietnam, les bizarreries de quelques présidents, ou d’autres, la conversation a tourné sur la censure et la démocratie. Certains réals disaient s’être auto-censuré, et qu’en plus ils n’ont pas eu l’autorisation de diffusion (le type de La Télé Libre) ! Plenel a conclu en disant que lorsqu’on fait tout pour ne pas être censuré, ça veut dire qu’on ne vit pas en démocratie. (C’est une paraphrase passée à mon crible perso).
    Sinon, bon anniversaire Clarky. Tiens, en cadeau, j’te promets de ne pas aller sur ce blog. J’y ai mis une fois la souris, chez le dégoux, et à part un fan-club débilou qui applaudit un gourou, je n’y ai pas vu autre chose.
    Merci en tout cas pour cet article, Clarky… je n’avais pas vu l’info en question ! Sal’té de poulagas et de justice-croupion-sarkozyste !

    Répondre

  4. b.mode

    7 novembre, 2010 à 10:28

  5. clarky

    7 novembre, 2010 à 10:30

    exact bernard, mam est tout sauf claire, de plus elle est d’une hargne assez puante, me souviens de certains débats avec des socialos, notamment, où elle en avait presque la bave aux lèvres.

    bonne route vers lyon rodo, t’auras au moins le temps de voir le clasico j’espère ??!!??

    pas la peine d’y aller clo, les choses ont été dites, mal prises mais exprimées comme il se doit, ça fait presque trois piges que je supporte les bassesses de ce goux en évitant de la ramener, mais bon, sa façon bien à lui d’humilier rémi m’a convaincu que j’avais trop attendu.

    on va vite passer à autre chose parce que parler de ces mecs là, c’est leur faire bien trop d’honneurs, eux qui n’en n’ont assurément pas des masses.

    Répondre

  6. Remi Begouen

    7 novembre, 2010 à 10:31

    Excellent article, Clarky! Comme Clomani, j’n'avais pas vu l’info en question… Et puis excellente décision de boycotter définitivement la bande d’imbéciles-hyènes : je trouvais que tu (et quelques autres) y perdaient bien du temps et du talent!
    Sinon, je viens d’écouter un long reportage ‘de terrain’ (Fr-Inter le dimanche matin est audible!) sur la dramatique répression en Birmanie, sûrement la dictature la pire (Bon, la Corée du Nord aussi, mais avec l’arme de la famine…) au monde.
    Il y a ce jour élection-bidon en Birmanie…
    Notre ‘démocratie’ est bien loin de ces horreurs, certes. Mais la distance s’ammenuise pas à pas : notre ‘gestapo MAM’ y veille!

    Répondre

  7. Remi Begouen

    7 novembre, 2010 à 10:33

    Bon anniversaire, Clarky ! Et c’est plutôt Hyène le mot juste ?

    Répondre

  8. clarky

    7 novembre, 2010 à 10:53

    merci rémi, même si je ne fête plus les anniversaires depuis la fin de mes années 20, ça me déprime ce compteur qui s’affole ;)

    rassure-toi l’ami, j’ai achevé ma parade nuptiale hier soir chez goux, qu’ils continuent en petit comité à se faire du ruminant à peu de frais, si ça leur permet d’assouvir leur petitesse d’esprit…

    vrai pour la birmanie, les généraux au pouvoir tiennent le pays et profitent allègrement des devises étrangères pour asseoir encore mieux leur dictature implacable !
    tout ce qui porte un uniforme n’en devient que plus dangereux dès lors qu’on lui confère un certain droit d’impunité, ça c’est pour être raccord avec l’édito ;)

    Répondre

  9. clomani

    7 novembre, 2010 à 10:57

    T’as raison :
    A bas l’uniforme ! A bas les sociétés hiérarchisées ! A bas l’obéissance !
    Vive l’anarchie !

    Répondre

  10. b.mode

    7 novembre, 2010 à 11:13

    Rémi, on est très loin de la Birmanie (la comparaison ne tient pas une seconde) mais bien loin aussi de ce que nous étions en terme de liberté et de justice. La vitesse à laquelle fondent nos fondamentaux en matière de droits de l’homme est impressionnante…

    Répondre

  11. clarky

    7 novembre, 2010 à 11:16

    l’anarchie n’est pas le premier truc auquel je pense clo parce que troquer un uniforme pour en enfiler un autre me gêne un peu ;)

    Répondre

  12. clomani

    7 novembre, 2010 à 12:05

    Et ce petit coup de pouce à l’impunité du nabot… c’est-y-pas du joli, ça ? Du « sur mesure » pour sa minimalité ?
    http://www.liberation.fr/politiques/01012300698-l-insondable-immunite-de-l-elysee

    Répondre

  13. lapecnaude

    7 novembre, 2010 à 13:01

    Pour faire pendant avec l’article sur Marine Le pen, il y a le CD dont parle Bakchich, Ils ont suivi 6 mois durant Le Pen Père …. bien entendu ce ne sera pas diffusé sur les télés, cela ferait perdre des voix au F.N. !

    Bon anniversaire Lolo !

    Répondre

  14. lapecnaude

    7 novembre, 2010 à 13:18

    Besson va accueillir les « chrétiens » d’afghanistan sous prétexte qu’ils sont persécutés …. Il a dernièrement fait condamner un Mauritanien qui travaillait en fausse en France et a voulu le faire reconduire ne sachant pas qu’il était « lui-aussi persécuté car il était ESCLAVE, c’est à dire Harratine » … mais lui était musulman !
    Besson est, comme beaucoup dans ce gouvernement un pur produit de l’éducation jésuistique, et là tout se comprend, la vérité n’a pas qu’une face, elle en a deux, selon que l’on soit baptisé ou pas. Il a oublié comment les jésuites se sont conduits en Chine ! (au fait était-il dans la délégation qui a reçu les chinois à Paris ?)

    Répondre

  15. b.mode

    7 novembre, 2010 à 13:36

    Oui bien sûr puisqu’on l’a aperçu au bras de Yasmine au défilé de l’elysée avec les Valérie Hortefeux et Pécresse etc…

    Répondre

  16. lapecnaude

    7 novembre, 2010 à 13:45

    Ah oui, ils étaient tous les deux bien occupés à retenir leurs donzelles qui tentaient de se pavaner devant les caméras. EH les vedettes c’étaient pas elles !!!
    Comment il a fait l’autre fesseux pour changer de monture ? il y a longtemps ? c’est fou ce que les jeunes aiment les vieux en ce moment, j’espère qu’elles ont de bons coach, çà fait passer les pillules ou alors à trop prendre du viagra vont avoir des éclampsies nos braves ministres !

    Répondre

  17. clomani

    7 novembre, 2010 à 16:22

    Clarky, chacun son idée de l’anarchie… la tienne et la mienne ne sont pas pareilles on dirait ;o)).
    Sinon, les aut’nazes… avec le fric, on peut même s’acheter des jeunes donzelles, jolies en plus. Qu’est-ce qu’elle lui trouve, la Tunisienne, à l’aut’fesseux fâcheux ?

    Répondre

  18. clarky

    7 novembre, 2010 à 16:31

    exact clo, ceux que j’ai rencontrés à une époque m’ont vite pris la tête…

    tiens, la méluche chez drucker, j’ai vu que la fin et par hasard, le bollock m’a bien plu :)

    Répondre

  19. b.mode

    7 novembre, 2010 à 16:33

    Ajout d’un crobard de circonstance de mon r’né ! ;)

    Répondre

  20. clarky

    7 novembre, 2010 à 16:39

    ça colle parfaitement avec la video, purée, plus je la visionne, plus ça me fout la haine !

    Répondre

  21. b.mode

    7 novembre, 2010 à 16:43

    Clair qu’on a changé de tempo. Y’a un article passionnant que j’arrive plus à retrouver qui décrit bien comment les partis capitalistes s’extrême-droitisent en Europe en vue de canaliser les effets ravageurs de la mondialisation sur les classes petites et moyennes. Tout est fait pour le seul profit de quelques nantis. La raison du fric avant tout ! Et ça passe à pied par la Chine. Interdit de gueuler TIBET LIBRE ! Plus de leçon à donner aux pékinois, somme toute !

    Répondre

  22. clarky

    7 novembre, 2010 à 16:51

    exact bernard, on courbe l’échine comme avec la réception de kadhafi à l »époque parce qu’on pense tirer les marrons du feu, sauf que le terroriste libyen nous l’a faite à l’envers, quant aux fameux contrats mis en avant par la communication élyséenne, ils risquent de ne jamais atteindre les sommets clairement annoncés en ce qui concerne la chine.

    villepin attaque lui aussi http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/11/07/villepin-sarkozy-est-un-des-problemes-de-la-france_1436767_823448.html#ens_id=1436769&xtor=RSS-3208

    Répondre

  23. clomani

    7 novembre, 2010 à 18:08

    Ben j’ai vu une partie de Méluche, lorsqu’il avait invité des femmes, dont une qui a fait un documentaire sur des salariées d’une boîte de lingerie qui ont racheté leur usine… et une autre sur la violence exercée à l’encontre des femmes !
    Je l’ai vu empêcher (assez gentiment) Drucker de glisser dans le « sucré » habituel. Et je vais regarder ce qu’il va raconter face à Sérillon et à l’aut’pomme de cuisinier confit dans sa druckerisation !
    Tiens, un article de l’Express sur Méluche :
    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/derriere-les-mots-de-jean-luc-melenchon_934098.html
    L’auteur m’énerve avec ses « Méluche est populiste » et ses « il frôle le nationalisme », parce qu’il émet des jugements de valeurs… Môssieur de l’Express est visiblement content du discours officiel et de cette Europe-putassière et policière, cette Europe qu’on nous a forcés à digérer et qu’on ne digère toujours pas !
    En tant que sympathisante du PdG, j’ai pu remarquer que les adeptes de Méluche sont d’origines diverses… ce qui prouve qu’il draîne un large éventail de la population politisée et active. J’ai l’impression qu’il a piqué le public des anciens Verts… tant pis pour eux s’ils se sont acoquinés avec n’importe qui, ils le paient et c’est Méluche qui en profitera.
    En plus, z’avez entendu l’info : D.Kohn-Bendit qui va faire des commentaires de foot ! Et ce connard voulait faire la révolution en 68 ? Tiens, d’ailleurs Méluche en a parlé tout à l’heure. Il a dit « si on avait réussi Mai 68, vous et moi (à Drucker qui se vantait d’avoir fait Mai 68), on ne serait pas là » ! Nan mais l’aut’nain de Drucker qu’a fait Mai 68 !!! Et moi ch’uis pape peut-être ?

    Répondre

  24. clarky

    7 novembre, 2010 à 18:26

    et encore clo, t’as même des socialos qui regrettent que la méluche se soit barré et qui espèrent son retour !

    mélenchon parle juste comme toi et moi clo, pas besoin de sortir littré et bescherelle pour comprendre ce qu’il dit, et c’est ça qui fait toute la différence.

    oublie dany le rouge, il se met au vert, normal pour un match de foot important, ça mène à tout 68 :)

    Répondre

  25. lediazec

    7 novembre, 2010 à 19:46

    Salut la compagnie. Je suis à Lyon. Enfin ! Qu’on ne vienne pas me dire qu’en Bretagne il pleut tout le temps, hein ! J’ai quitté l’Armorique avec un soleil radieux, j’arrive chez les gones, ça pisse la flotte de partout.
    Dis-donc, mon Lolo, je suis connecté Ethernet. De feu de dieu. Allez l’OM ! On va, on les poque et on revient ! Et merde à Thiriez !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  26. clomani

    7 novembre, 2010 à 20:06

    Ben à Paname, il a vasé toute la journée… et la nuit dernière ! Et demain, en principe, « ils » attaquent les travaux d’étanchéisation de ma ch’tite baraque à Montmartre ;o((.

    Répondre

  27. babelouest

    8 novembre, 2010 à 4:44

    Coucou, ben me v’la, j’étais chez les Pictaves où mon gamin m’a emmené écouter des potes à lui en pleine répète d’un disque qu’ils vont bientôt sortir. Non, ce n’est pas du jazz, vous vous en doutez. Mais c’est du solide. Pas des keupons, à part la chanteuse (voix impressionnante) assez gothique ils faisaient plutôt le genre intello. C’est le plus jeune, encore lycéen, qui a écrit toutes les parties de musique : il promet.

    Je n’avais donc pas suivi cette affaire de Bobigny. Quelle cuisine : les poulets sont toujours crus, leur opposants toujours cuits, les sinistres ajoutent leur grain de sel,et c’est une belle salade pour noyer le poisson. Plus de carotte, rien que du bâton du Berger blanc, avec un zeste de pastis judiciaire.

    Bicarbonaaaaaate !

    Répondre

  28. 2ccr

    8 novembre, 2010 à 17:05

    J’ai un super boulot, je passe mes journées à draguer les filles. Je déambule dans la voiture de service, coté passager, le bras à la portière, ray-ban et chemise entrouverte. Ce que j’adore, c’est doubler les voitures qui respectent les limitations de vitesse. Tu les toises du regard, tu te sens supérieur, c’est toi le boss, t’es un winner ! C’est comme quand un feu rouge est trop long, un coup de sirène et tu le grilles, et les autres restent comme des cons à attendre le feu vert.

    A Strasbourg, pour le sommet de l’Otan, on se faisait chier. Nous étions postés sur un monticule de terre surplombant les manifestants qui défilaient au dessous de nous. A un moment, un gars d’une autre unité a ramassé une pierre et l’a jetée sur les manifestants, ça a été le signal, nous les avons canardés comme des malades. C’est moi qui tire le mieux, j’ai eu deux «pétasses» en pleine tête !

    J’aime bien les manifs, on se déguise en manifestants, et on casse des vitrines. On tire même des bouteilles sur nos collègues qui sont en uniforme et qui n’attendent que ça pour charger sur tous ces dégénérés qui hurlent des slogans. Parfois, c’est compliqué parce que ce sont des mecs de groupes d’extrême droite qui viennent foutre le bordel, et eux on n’a pas le droit de les cogner, il faut les laisser se tirer. Heureusement il y a des codes pour les reconnaître.

    La nuit quand on fait des contrôles, on connait les endroits ou des occasionnelles font des passes pour boucler les fins de mois. Elles n’ont pas de souteneurs, alors on se fait un petit extra. De toute façon elles ne vont pas porter plainte ! Parfois en plus de baiser à l’œil, on leur soutire un peu de pognon, le super pied ! Le soir on aime bien contrôler des jeunes qui rentrent seuls, le jeu c’est de les secouer et les insulter jusqu’à ce qu’ils pètent un plomb. Alors là c’est gagné, hop, une garde à vue ! C’est facile de remplir ses objectifs!

    Quand il y a des embouteillages, on met le gyrophare, deux collègues descendent de la voiture, font garer la populace et en avant. Nous on passe, les autres se démerdent. Dans les quartiers, ils nous aiment pas, nous non plus, mais s’ils sortent de leur territoire alors là on rigole : contrôles, mises à terre, clefs de bras, crachats, insultes, c’est nous les plus forts ! Après, il suffit de dire que des jeunes ont lâchement agressé des forces de l’ordre et le tour est joué : le 20H en fait sa une !

    La journée, quand on croise une autre patrouille, on s’arrête pour discuter, parfois en plein rond point. On se gare à l’arrache, et personne n’ose rien dire. Les gens ralentissent, ils ont peur. Personne ne l’ouvre, j’aime ça. Et si quelqu’un fait le malin, on le contrôle et on le verbalise.

    Tout a basculé, lorsque j’ai eu besoin d’argent pour payer mes dettes de jeux, et oui je dépense plus que je ne gagne. J’ai décidé de me faire une banque, je suis pas plus con qu’un autre. Le jour «j», j’enfile ma cagoule, j’entre dans la banque, je sors mon flingue et je crie «police, personne ne bouge». Putain de merde, en plus c’est la voiture de service que j’ai garée devant la banque. J’ai dû trop fumer hier soir, pourtant je le sais: la fumette après la coke et le whisky, c’est pas bon!

    http://2ccr.unblog.fr/

    Dernière publication sur Conscience Citoyenne Responsable : Article publié initialement en 2014, mais toujours d'actualité !

    Répondre

  29. babelouest

    8 novembre, 2010 à 18:40

    Merci 2ccr, chouette description de nos amis !

    Répondre

  30. clomani

    8 novembre, 2010 à 18:56

    2ccr… il y a problème :
    Beau style…
    Pas une faute de français…
    Pas une faute d’orthographe…
    et vous dites la vérité en plus !!!
    CQFD ;o))

    Répondre

  31. clarky

    8 novembre, 2010 à 23:06

    pourvu qu’une fois à la retraite, certains d’entre eux n’aient pas la fâcheuse idée de trainer dans la déchetterie que je fréquente, je dis ça je dis rien …

    Répondre

  32. Jerome

    9 novembre, 2010 à 16:16

    Bravo pour cet article engagé, avec lequel je partage totalement le point de vue !!

    Répondre

  33. clarky

    9 novembre, 2010 à 17:50

    merci à vous jérôme d’avoir pris le temps de le lire.

    Répondre

  34. de la mata jeanpaul

    12 novembre, 2010 à 21:36

    Apparemment la police et les policiers ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent,la preuve,qui a dénoncé ces 7 bipèdes soi-disant policiers qui se sont déshonorés…leur hiérarchie ;  » honnête et digne,donc,non ? « 

    Répondre

  35. b.mode

    24 novembre, 2010 à 6:37

  36. clarky

    11 décembre, 2010 à 14:15

  37. b.mode

    11 décembre, 2010 à 14:23

    Hortefroid dans le dos. L’incompétence au sévice de l’état !

    Répondre

  38. clarky

    11 décembre, 2010 à 14:25

    hortefire ou l’oeil du cyclown, lui petit a dû être bercé trop près du mur :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les Misters de Paris-partie 1

Je me souviens, c’était le mois de la terre qui crève sous le soleil, les vieux fous…