Accueil Politique Photoshop Air Force One

Photoshop Air Force One

24
0
677

mascarade.jpgLa grosse mascarade du remaniement a enfin connu son épilogue. Tout est fini, tout est pareil. Quelle bacchanale médiatique ! Rien à dire, mais on nous dit tout sur ce vide sidérant dans lequel on plonge les esprits pour mieux les noyer. De l’hypothèse du détail au détail et à son hypothèse, aucune broutille ne nous a été épargnée. Du vide sous cellophane, sans date de péremption. Ça peut servir en toute circonstance. Tout ça pour une photo retouchée ! Voilà à quoi ressemble le Fillon-show 3, de la gadouille en guise de plat cuisiné ! Et comme les français sont des imbéciles – antienne bien connue – ils ne verront que du feu. Sauf que, quand les français en ont plein les couilles, les français, ces « gros cons », sont capables de mettre le feu dans les programmes…

Que pouvions-nous espérer d’autre ? Rien. Sans surprise donc. Tous les contents dans un petit cercle, la grande masse de gouvernés dans un cercle plus grand. Les uns et les autres. Le jeu du cerceau en somme. C’est à celui qui le fera tourner le plus longtemps autour de la taille. A cet exercice, la caste dirigeante a des cercles d’avance sur le reste. La politique marche sur la tête.

Tout cela provoque – c’est le but recherché – chez l’individu le dégoût systématique pour la chose politique. Nous ne sommes pas loin du « tous pareils » cher à tous ceux qu’une telle confusion arrange. L’effet immédiat se traduisant par l’abandon de responsabilité de l’homme concerné par la marche du monde. Par volonté et par stratégie, il est mis à l’écart. Plus son dégoût et son découragement seront grands, plus l’individu trouvera refuge dans la misanthropie et plus la classe politique – de quelque bord que ce soit – aura les mains libres pour vaquer à ses petites affaires. Le système étant bien rôdé, ce n’est pas l’absentéisme qui les perturbera pour continuer leur funeste besogne, puisqu’ils n’auront besoin que d’une poignée de voix pour perpétuer un système d’où sera toujours exclu l’homme intelligent. Entre désertion et compromissions, il n’y aura qu’un seul perdant : le peuple.

espaceerby.jpgEn réduisant la part de rêve à son niveau le plus faible, la politique a perdu la part de philosophie avec laquelle elle pouvait encore espérer accrocher l’intérêt des citoyens pour la vie ou pour ce que j’ose encore nommer la poésie de la vie. Or sans poésie, la vie devient ce catalogue de quiétude qu’on nous impose comme une utopie, où respirer devient un délit. Que rien ne dépasse, pas le moindre brin de mauvaise herbe pour troubler la sérénité d’un voisinage sous soporifique, bien rangé, bien discipliné, bien docile et automatisé. Voilà le programme politique proposé par le pouvoir et que nous finirons par accepter à force d’être écœurés !

Abandonner la politique – ce que nous sommes tentés de faire, tant sa forme perpétuelle présente un visage immonde – c’est ouvrir définitivement les vannes à un gouvernement inhumain, où l’intérêt de tous consistera à satisfaire les intérêts et la rapacité d’une minorité d’escrocs et autres apprentis sorciers.

Je n’offrirai pas ce plaisir à aucun gouvernant, ni à aucun prétendant du reste. Quelle que soit ma déception, je refuse d’abandonner la partie. On peut mépriser la classe politique, mais pas la politique en tant que moyen de nous situer dans ce monde, en œuvrant du mieux que je le peux pour une autre façon de vivre, plus généreuse, plus humaine, plus juste…

En attendant que cette autre façon de penser, de rêver, de marcher ne se matérialise sous sa forme la plus humaine, restons attentifs, ne laissons pas les mains libres à une caste qui cherche par tous les moyens à faire de la vie un camp de concentration.

Nous serons toujours là pour donner un nom aux étoiles. Quoi qu’il arrive.

http://www.dailymotion.com/video/xfn24e

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

24 Commentaires

  1. b.mode

    16 novembre, 2010 à 5:06

    Message à cette imbécile de Lagarde qui ose qualifier de révolutionnaire ce gouvernement buvard ! Un virage à 360° en trigonométrie c’est revenir au point de départ ! On y est ! On sent un certain agacement sous ta plume, cher Rodo !

    Répondre

  2. Remi Begouen

    16 novembre, 2010 à 6:56

    Ha, le bon B.mode a précédé la remarque que je voulais faire sur l’imbécile Lagarde révolutionnaire (360° c’est 0°!)… Il m’a précédé car je me suis fait un plat de nouilles, j’avais oublié de manger!
    Sinon, bon ce remaniemaniement c’est du ’0+0=la tête à Toto’…et la qualité de ton article s’en ressent (tu as fait mieux, tu feras mieux, mon bon!

    Répondre

  3. b.mode

    16 novembre, 2010 à 7:36

    Tiens à propose de nouilles, des idées pour l’hiver, Fouras ? http://ruminances.unblog.fr/pates/

    Répondre

  4. GdeC

    16 novembre, 2010 à 7:49

    moi, mon étoile préférée, c’est sirius. Et toi ?

    Répondre

  5. lediazec

    16 novembre, 2010 à 8:11

    J’aime beaucoup Vénus. Elle me donne des repères… Comment dire ?… Des repères ! Oui, je sais, c’est une planète. Mais qu’est-ce qu’elle brille !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  6. ROBERT GIL

    16 novembre, 2010 à 8:50

    oui, mais malheureusement plus d’un va se laisser prendre par ce « remaniement », il suffit que dans les lois qui precedent l’election, Sarko lache un ou deux trucs trés populiste et les gens vont replonger.

    Dans les manifs, j’ai quand même entendu quelqu’un dire : « Fillon ,il est quand même plus social que Sarko »

    a desesperer…

    Répondre

  7. b.mode

    16 novembre, 2010 à 9:14

    @Robert Gil C’est une opinion très répandue dans les médias pour nous vendre du Fillon qui entre parenthèses a accepté de repiquer suite à un deal avec Sarko. L’agité en 2012 et lui en 2017. Pacte des loups. Fillon est en fait encore moins social que Sarko car moins populiste et obsédé par la dette ! Un comble !!!

    Répondre

  8. clomani

    16 novembre, 2010 à 9:27

    Après « le gouvernement Fion III révolutionnaire », j’ai entendu ce matin (au sujet du long entretien de Sarko de ce soir) qu’il « voulait montrer qu’il était le maître ! ». Maître et valets journalistes au programme de la téloche ce soir. Tous aux abris !
    Je fais en effet partie de ceux qui ne sont pas loin de penser « tous pourris », même Mélenchon que je défends pourtant bec et ongle parce que je suis d’acord avec ce qu’il propose sauf que je serais plus « radicale » parce que je doute vraiment des résultats des urnes.
    Quant à mon étoile, je n’en sais rien… j’ai beaucoup de mal à avoir la tête eun’dans !

    Répondre

  9. Erby Kezako

    16 novembre, 2010 à 10:49

    Mon étoile c’est Beztagueule !…. Pardon : Bételgeuse !

    Répondre

  10. babelouest

    16 novembre, 2010 à 11:43

    Ma préférée : Epsilon de l’Eridan. C’est la plus proche étoile connue dont des planètes partagent le chemin, à dix années-lumière de chez nous.
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7a/NASA-JPL-Caltech_-_Double_the_Rubble_%28PIA11375%29_%28pd%29.jpg
    Joli, non ?

    Répondre

  11. lediazec

    16 novembre, 2010 à 12:10

    @ Erby. Si t’as quelque chose en magasin sur les étoiles, je suis preneur pour un ajout :cool:
    @ Babel. Très belle image.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  12. lediazec

    16 novembre, 2010 à 12:35

    Erby ajouté en fin de bafouille. Super. Merci.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  13. clarky

    16 novembre, 2010 à 14:19

    la révolution sera gouvernementale ou ne sera pas !!! j’ai toujours eu un faible pour la géométrie dans l’espace :)
    puisqu’on nait dans les étoiles, ce soir on aura droit à l’être et le guéant, punaise comme je vais zapper la téloche je te raconte pas comme dirait lefty, ça c’est pour les connaisseurs !

    Répondre

  14. Remi Begouen

    16 novembre, 2010 à 14:42

    Moi, mon étoile c’est celle que je me mets sur le ‘i’ de mon prénom, pour le distinguer du ‘Rémy’ barbare dont on m’affuble souvent. Il fut un temps, même, on l’a m’a surnommé ‘Rémi l’Etoile’…avec forte réduction de factures de labo-photo ou de photocopies ! Il fut un temps, même, où je signais mes billets sur Ruminances de : ‘Rem*’ et j’ignore pourquoi cela a été changé, enfin qu’importe.
    Sinon, mon étoile est ‘l’étoile polaire’, pour ne pas perdre le nord… et l’étoile de ‘La Croix du Sud’… que je ne jamais vue!
    Mais il paraît qu’il y aurait des milliards de milliards, si, d’étoiles dans l’infiniment grand ! Autant dire que même avec des chiffres et des lettres, il est impossible de toutes les nommer… Autant nommer chaque virus, bactérie dans l’infiniment petit… ou même à notre échelle chaque mouche, fourmi, humain, lapin, poisson ! Bref la vie est belle (car il y a vie, d’une certaine façon pour les étoiles, etc!).
    Bon, ce n’était qu’une diversion sur le sujet de ton article (le remaniement mérite d’être nommé ? : ‘pet de lapin’!), car tu as eu la bonne idée, lediazec, de terminer sur les étoiles, sûrement en lien avec l’article précédent de Clo, si émouvant, à propos de cet astrophysicien de Gaza…

    Répondre

  15. Remi Begouen

    16 novembre, 2010 à 14:44

    Ce soir, boycott général du Tsarko !!!

    Répondre

  16. b.mode

    16 novembre, 2010 à 14:52

    ça n’a pas été changé comme tu dis ! si c’est signé rémi bégouen, c’est que tu as eu l’envie un temps que ce soit comme ça ! tu peux le changer comme de le dire !!! tout ne vient pas d’en haut ! mouarf dans la fenêtre nom, tu mets rem à la place de rémi bégouen… c’est tout

    Répondre

  17. clarky

    16 novembre, 2010 à 14:58

    l’étoile, tant qu’elle est bonne ! @pervers que je connais, je maintiens le cap, j’ai une réputation à défendre.

    Répondre

  18. b.mode

    16 novembre, 2010 à 15:01

    Pervers pépère toi qui est retraité !!! enfin, comme ils disent ! mouarf !!!

    Répondre

  19. clarky

    16 novembre, 2010 à 15:05

    déjà que je me fais traiter, tu voudrais pas qu’en plus je sois retraité, les os usés c’est eux pas moi :)

    Répondre

  20. lapecnaude

    16 novembre, 2010 à 17:57

    On se calme sinon vous allez finir avec des trémolos dans la voix comme Roselyne quand elle a évoqué la tâche immense de son ministère ! Bien sûr que nous sommes dans les étoiles nous en avons chacun une, comment se nomme la vôtre ?

    Lagarde a eu des mots … fini les improvisations, les agendas personnels … y a de quoi rigoler.

    Les improvisatons c’est pour Borloo … là ils se sont mis le doigt dans l’oeil car le passé du bonhomme prouve qu’il n’est pas un perdreau de l’année et qu’il va faire mal.
    Les agendas personnels c’est pour Morin coupable de lèse-majesté, rien à dire il sera rndu inoffensif par étouffement de candidats.
    Elle n’a voulu parler de folklore, car ils peuvent craindre la libre parole d’une jeune représentante des minorité, sportive, qui va enfin pouvoir reprendre sa coiffure affro qui la rendait encore plus jolie et plus percutante.

    Les autres … notre Bubusse qui rèvait d’air iodé se doute que le traitement de Xinthia ne plaide pas trop pour sa réputation dans le coin et s’en va se couvrir d’une toge pour ramasser des picaillons au détriment des entreprises dépendantes du CAC 40, pas les grandes, non les autres, y a du pognon à se faire là dedans, comme il s’est fait plus ou moins virer du Conseil Régional par Ségo… l’air de Paris lui parît plus sain que la Charente Martime où on ne le verra qu’à mi-temps au Conseil Général. Dont acte pour nous.

    Les bordelais n’apprécient pas fort que après leur avoir juré fidèlité, celui qui se voulait le remplaçant d’Aliénor d’Aquitaine, s’en aille faire alliance avec le roi … ils ont la rancune facile autant que la faconde, et un Maire qui va déenser des euros en transports aériens chaque semaine en polluant leur terroir ne leur dit pas grand chose de bien.

    Les projets du « nouveau gouvernement » ? départ à double 0 , la dépendance ? ceux-là on les fait voter et on fait croire n’importe quoi à ceux qui supportent leur Alzheimer et leur pipi-caca … l’emploi des jeunes ? faudrait voir à voir à recréer des entreprises qu’on a laissé se barrer en Chine, en Inde et ailleurs, donc c’est pas demain la veille, en plus recréer des emplois-jeunes bidons, ils ont déjà donné, çà leur promet de beaux jours.

    le système fiscal ? ils sont en train de monter un écran de fumée avec Woerth comme victime avec l’affaire du terrain de Compiègne essayant par là de faire oublier l’affaire Bettancourt et le financement de la campagne de Sarkosy, de la com simplement et un couillon de service.

    Si chacun écrivait ou envoyait un mail à son député en lui disant que leur truc « on n’y croyait plus » et qu’on y penserait en 2012, cela aurait un impact. Mais … les timbres coûtent cher et sortir de son anonymat bien confortable (permettant de gueuler à tous les vents en toute impunité) n’est pas pour demain.

    C’est tout pour aujourd’hui et c’est déjà beaucoup.

    Répondre

  21. Christophe Certain

    16 novembre, 2010 à 21:10

    Il n’y a pas besoin que les politiciens soient « tous » pourris, pour que le pays soit pourri, il suffit que la petite minorité qui tient les rênes du pouvoir le soit. Ca coûte moins cher à corrompre et c’est tout aussi efficace. Qu’importe que les autres soient honnêtes ? On ne leur demande pas leur avis. Et c’est valable aussi pour les syndicats et pas mal d’autres organisations.
    Il suffit de regarder par exemple ce que fait maintenant Nicole Notat, ex-patronne de la CFDT. On lira à ce propos avec intérêt cette liste non exhaustive des membres du club « Le Siècle » dont fait aujourd’hui partie Nicole Notat. http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Si%C3%A8cle#Quelques_membres_ou_anciens_membres_du_Si.C3.A8cle , en compagnie notamment d’Alain Juppé, Denis Kessler (celui qui a juré d’avoir la peau du programme du CNR) Ernest Antoine Seillières, Raffarin, Fabius, Attali, Martine Aubry, etc. Ce monde est petit.
    On pourra s’intéresser au futur parcours professionnel de Bernard Thibault, je suis sûr que ce sera riche d’enseignements.

    Répondre

  22. Zorg

    16 novembre, 2010 à 23:30

    Je partage ton avis .
    Il est évident que le traville de sape continue…
    Et en regardant de loin l’allocution de notre chère président,son argumentation sur le nouvel avion,l’entendre défendre Woerth et nous parler de justice social et tout comme toi,j’ai encore envie de croire en la politique.
    Mais ma plus grande crainte,ce sont dans la réaction de mes compatriotes mais le paysage de la politique française ne donne pas vraiment réellement envie de croire en autre chose et evidemment on tombe rapidement dans « le tous pareil » car leurs attitudes individualistes et veinales nous portent à croirent que c’est immuable!!
    Ca manque réellement de projet intérréssant pour la cité pour une qualité de vie plus équitable.
    Mouarf,a vous lire et à écrire ,ça me donne le bourdon.
    J’en suis arrivé à croire en Mélanchon!!
    C’est le seul qui me donne envie d’y croire!
    A bientôt Beef!

    Répondre

  23. b.mode

    17 novembre, 2010 à 4:50

    Salut ami zorg, tu vas bien ?

    Répondre

  24. sunday surprise

    3 décembre, 2010 à 20:07

    ah heureusement qu’ils sont la pour nous faire rire!

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Alléluia ! La combinaison « anti-cons »  existe !

Je laisse à chacun le soin d’apprécier le contenu du texte qui suit. Il est  l&rsquo…