( 19 novembre, 2010 )

Alerte prélèvements

Alerte prélèvements dans Brèves brevitudes2

L’ouverture du courrier relève parfois de la crise de nerfs. En ce Mercredi 17 Novembre 2010, cet exercice m’aura convaincu que le citoyen lambda est devenu en quelque sorte l’ennemi, non pas intime, mais des deniers publics numéro 1. La Banque Populaire, dont je suis client depuis que je gagne quatre ronds, me fait donc parvenir une aimable correspondance me faisant doucement ricaner, jugez en donc !

 » Votre banque a toujours été attachée à bien vous connaître et à répondre au mieux à vos attentes » : je n’attends rien pour ainsi dire de ma banque si ce n’est qu’elle me foute la paix. Quant à bien  me connaître, je confirme cet état de fait vu le nombre incessant d’appels téléphoniques, qu’elle me dispense généreusement, afin de me refourguer des produits financiers dont je n’ai que faire. Précisons maladroitement, que ses atermoiements commerciaux se font quasiment toujours sur le ton de l’intimidation avec obligation, non négociable, de se rendre en agence, à croire qu’on leur aurait piqué du fric.

banquesinternationales.gif« La réglementation en matière de prévention de l’utilisation du système financier à des fins de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme s’est renforcée ces derniers mois vers une amélioration de la connaissance par chaque établissement bancaire de ses clients et de la sécurisation de leurs opérations. A ce titre, nous sommes tenus de mettre à jour régulièrement les informations dont nous disposons s’agissant de votre identité, votre domicile et vos ressources. »
Nous y voilà ! Vos papiers s’il vous plaît, même s’il ne vous plaît pas d’ailleurs. Non content de s’engraisser avec de l’argent qui ne lui appartient pas le moins du monde, mon banquier serait en plus une sorte d’auxiliaire de police chargé de récupérer moult renseignements afin de contrer le terroriste que je suis, n’ayant rien d’autre à foutre que de blanchir l’artiche d’un réseau ouvrier à tendance mafieuse. Comment dire… mon identité, il la connait puisqu’il m’envoie régulièrement mes relevés à forte valeur ajoutée. Il en va de même de mon domicile, puisque l’adresse dont il dispose lui permet d’user papier et encre à des fins abracadabrantesques. Quant à mes ressources, limpides comme de l’eau, il a tout loisir de les estimer étant donné que je lui offre la possibilité de disposer de mon crédit mensuel, tout en prenant bien soin de me débiter une multitude de prélèvements obligatoires résultant de la gestion de compte.

Il est déjà suffisamment pénible de se voir imposer une sorte de mise sous tutelle de son pognon par un tiers, mais si en plus, la lutte contre un terrorisme supposé prend soudainement des airs de garde à vue, ça interpelle. A quand la fouille au corps pour voir si on n’a pas caché une liasse de biftons résultant d’un trafic de blanche frelatée…

Les mots sont importants parait-il, alors si on parlait du terrorisme d’état ou bancaire ??!!??  l’un fait son chaud en intimidant des journaleux n’ayant que des flingues factices à lui opposer, tandis que le second ne blanchit que l’argent du contribuable suite à une crise financière qui lui aura permis de se refaire la cerise en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Pile ou farce, va savoir !

15 Commentaires à “ Alerte prélèvements ” »

  1. b.mode dit :

    Le maillage des renseignements sur la personne est de plus en plus hallucinant. Sécu, banque, employeur, voisinage, opérateurs téléphoniques, fournisseurs d’acces internet, tout est bon dans le cochon pour le meilleur des mondes…

  2. babelouest dit :

    Et encore, concernant la banque, tu n’as pas idée de la façon dont c’est fouillé, répertorié, catalogué, et encore je ne sais pas tout… Et pour les autres intervenants, ce doit être pareil. Heureusement, je n’ai pas de téléphone mobile. C’est une source en moins de renseignements, et certainement pas la moindre. Et après en avoir possédé une, je n’ai plus de carte « de réduction » chez ma grande surface préférée.

  3. lediazec dit :

    Moi aussi, je suis BP. Une banque qui se porte bien en mettant à mal sa clientèle populaire. Du vol organisé. L’impunité est totale en la matière, aucune législation pour les envoyer au gnouf. Le gnouf, c’est pour les clients un peu à l’étroit. Et bonjour le parcours du combattant pour ceux qui veulent la quitter en changeant d’établissement. Dans les petites villes tout le monde se connait, alors si on veut changer de banque, le responsable de celle que vous abordez, passe, à l’occasion, un coup de fil à son collègue votre banquier. L’autre se dépêchant de brosser un tableau noir à votre sujet, vous voici gentiment éconduit et vous êtes obligé de continuer à vous faire niquer.
    Les banques c’est la grande fédération du vol à la tire.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  4. babelouest dit :

    De toute façon, quelle que soit la banque, sauf erreur de ma part, c’est la même arnaque. En changer ne servira qu’à verser à la banque qui perd son client des frais de transfert. Et c’est pas donné ! Autrefois, tout était gratuit. Mais çà, c’était l’époque où le patron connaissait tous ses employés par leur nom. Maintenant, il affecte de ne connaître personne (sauf les assistantes de direction ;) ).

  5. clomani dit :

    ta banque populaire, Clarky, elle fait partie du même groupe d’enfoiré que la mienne : la caisse d’épargne… ce regroupement des dernières banques pu bliques s’est fait sous la houlette du pote de Sarkozy, M’sieur Perol… celui qui a entubé ses clients, bons clients, en leur vendant du Natexis… même à moi qui suis anti « spéculation », les employés ont vendu du Natexis en me laissant croire que c’étaient des parts sociales !!! Par la même occasion, le Crédit Coopératif s’est fait « bouffer » car il était associé au groupe Bques Populaires.
    Et tout ce petit monde se sert, magouille, impose des tarifs démesurés à leur clientèle, surtout celle qui ne se tient pas au courant, ou alors celle qui est très pauvre en lui refusant des prêts etc. Moi, quand j’arrive chez l’Ecureuil, j’ai le couteau entre les dents : je montre mes cartouches (les enquêtes Que choisir dont les employés vont prendre des photocopies) ou je leur parle de Fakir qui a consacré un numéro entier à Perol.
    Quant aux convocations faites par ma banque, je ne m’y rends pas. Si c’est par téléphone je réponds que j’ai horreur d’être sollicitée et que si je veux un truc, je sais où est mon agence, et si c’est par courrier je n’y vais pas. J’ai tellement fait chier la Caisse d’Epargne qu’ils m’ont baissé le prix de mon abonnement.
    Quant au secret bancaire-douce rigolade, je ne te dis pas ma surprise lorsque, sur ma feuille d’impôts, j’ai pu voir que figuraient tous les montants de mes comptes d’épargne !
    Le fisc sait tout : les banques caftent tout ! Elles vendent vos adresses mail ou vos adresses à des gens qui font de la pub, etc…
    En parlant de gens qui sont dans le fric, hier soir, j’étais à ma première AG nantaise de copro… mais quelle horreur ! Insupportable ! Quand j’serai grande, j’veux pas vivre pour le fric…

  6. Camille Syssaëns-Moinzin dit :

    Et si la gêne, la peur, l’embarras, changeaient enfin de camp ?

    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-3mbcb-promet-de-l-action-a-caen-59623669.html

    CSM

  7. Rémi Begouen dit :

    Il me souvient d’un commentaire de B.mode d’il y a quelques semaines, qui relatait l’avis d’Eric Cantonna (sauf erreur) sur les banques, invitant les 20 millions d’usagers à retirer leurs avoirs bancaires pour faire s’écrouler tout le système ! J’avais répondu que ce serait la ‘guerre des gangs’ (la guerre civile!) pour piquer l’oseille sous l’oreiller…
    J’avais ajouté qu’il y a ‘banque et banque’, la grosse affairiste et la locale ‘lombarde’… avec entre les deux celle où je suis, la Caisse d’Epargne dont l’écureil est devenu carnivore. Je comprends avec ton article que toutes les banques, désormais, sont bouffées par le système. A démolir !
    L’ami Babelouest, qui a une expérience bancaire, va-t’il lancer une nouvelle formule de banque ‘propre’ ???

  8. lediazec dit :

    Je crois, Rémi, que dans le contexte général, avant d’aspirer à avoir des banques « propres », rêvons déjà à des banques moins sales !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  9. lediazec dit :

    Alors comme ça les ruminants s’apprêtent à taper ripaille demain à Nantes. C’est du propre !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  10. b.mode dit :

    Rien à voir mais vendredi c’est poisson http://ruminances.unblog.fr/poissons/ et les ramones pour digérer ! Tout en lisant la phrase du jour invitant à découvrir un très bon article du nouvel hermes !!! Comme dab ?

  11. clarky dit :

    qu’on se le dise, je ne renverrai rien de ce qu’il me demande, ce genre de pratiques me hérissent le poil, je n’ai rien à cacher mais je déteste qu’on me tire les vers du nez surtout quand on sait déjà tout de moi, un comble.
    tout étant interconnecté…

    d’ailleurs pour reprendre un peu le fil des posts, j’ai soldé y’a bientôt 8/9 ans, tain je sais plus, mon compte épargne pour acheter de la caillasse en ruine dans les gorges de l’ardèche, me suis mis dedans en beauté, mais après coup, ça me rapporte désormais plus qu’un taux d’intérêt annuel à la con et au moins mon fric ne sert plus à une spéculation boursière, je sais c’est débile comme raisonnement mais ça me fait du bien de laisser le moins de thune possible sur un compte dormant…et puis retaper une battisse tout seul, ou presque, ça t’apprend à rester modeste et surtout fier une fois l’ensemble remis sur pieds !

    clo, je ne me suis jamais déplacé suite à leurs appels menaçants qui devaient m’inciter à descendre fissa pour faire le bilan de mes comptes, je suis une vraie pourriture quand on me fait caguer un peu trop, et là, la pauvre nana au bigo avait beau essayer de m’intimider en me sortent son argumentaire de base, elle était mal tombée avec moi.

  12. zoltan dit :

    Pour tenter d’en finir avec ce système, j’en essaye un autre, j’ai changé de banque. Maintenant je suis à la NEF et Crédit Coopératif.
    Ce système convient mieux avec l’idée que je me fais d’une banque aujourd’hui.Après être passé dans l’Ordre à :( la société générale, la caisse d’épargne et le crédit agricole…)ça limite grandement les coups de fil etc.Je vois bien la différence et ça me va pour l’instant.Je reste sur mes gardes ou tout du moins observateur et attentif.

  13. kr1 dit :

    Salut lolo!
    Juste pour dire que je m’étais autorisé une simple référence de ton texte dans votre ancien immeuble!
    J’aperçois la fin du tunnel pampers évolution, j’remets donc le nez à la fenêtre!
    C’est juste un truc de malade ce qu’est devenu votre nouvelle garçonnière!
    @+ La bise au bovidé..

  14. b.mode dit :

    Bise à toi KR1 ! ;)

  15. clarky dit :

    salut yo, j’étais en ardèche pour faire le tour du proprio, rien de sexuel je te rassure…
    notre ancien immeuble, la cité radieuse où se cache une crypte et dont les comptes ne terrorisent même pas les terroristes :)

    je sais pas si t’as bien fait de balancer le lien biscotte y’en a qu’ont dû se péter le nerf optique rien qu’en voyant resurgir mon pseudo marqué au fer rouge, m’enfin, tu peux amadouer l’un des tauliers en lui refourguant un paquet de tiges frelatées, tu sais, celles qui font rire ;)

    bises à ton minot qui a dû pousser depuis.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|