Accueil Politique A cheval sur mon bidet, quand il trotte il fait des pets…

A cheval sur mon bidet, quand il trotte il fait des pets…

16
0
604

chevalharasnationaldecompiegne.jpgÉric Woerth a quitté le gouvernement, lit-on un peu partout, à cause de la casserole Bettencourt. Trop grosse. Trop bruyante. Trop d’écho quand elle déboule les escaliers de la république. Exit donc. Pour autant, allons-nous l’oublier ? Ce serait irresponsable de notre part. Cet homme ne mérite pas l’anonymat ! Pas de cette façon. Il a le droit d’être jugé, comme n’importe quel citoyen.

En retrouvant la vie civile, il pensait trouver le repos auquel il pouvait prétendre après avoir œuvré comme un malade pour la réforme des retraites. Peine perdue. Monsieur Woerth est rattrapé au galop – si je puis dire – par une autre affaire, celle de l’hippodrome de Compiègne dans laquelle on subodore – et on fait même plus que subodorer – un « conflit d’intérêt ».  Lui qui, avec son air angélique, interpelle, le passant : « est-ce que j’ai une tête de coupable ? » Ben oui, justement, trop angélique pour être honnête, vous semblez, monsieur Woerth.

Pour ceux que le terme sibyllin de « conflit d’intérêt » troublerait, il s’agit en clair qu’une personne occupant une fonction officielle, d’intérêt général, n’a pas le droit de faire jouer son intérêt personnel dans aucune affaire traitée dans le cadre de sa fonction. Or, comme l’écrit Le Canard Enchainé, monsieur Woerth est fortement soupçonné d’avoir bradé une parcelle de la forêt de Compiègne, comportant « un golf et l’hippodrome » pour 2,5 millions d’euros. A ce prix-là, j’aurais fait un emprunt à la Banque Populaire pour acquérir le domaine afin de tirer quelque plus-value immobilière et me la couler douce quelque part dans les tropiques. Pas vous ?… Je suis sûr qu’avec une telle bonne affaire entre les mains, mon banquier aurait consenti le prêt ! Incorrigible monsieur Woerth.

Alors qu’on éconduit Woerth à cause de ses casseroles, Sarko fait entrer au gouvernement Nora Berra au poste de Secrétaire d’État à la Santé avec le manche d’une nouvelle sauteuse.  A peine arrivée, va-t-y pas qui éclate l’affaire du Mediator, un adjuvant du régime adapté chez les diabétiques avec surcharge pondérale. Ce cacheton coupe-faim destiné aux gros a fait entre 500 et 1 000 morts selon les estimations. Ça commence à faire autant de victimes que certains conflits armés dans des pays émergents ! Mais chut ! Nous sommes en France et dans notre pays, il n’y a pas de conflits armés. Il n’y a que des conflits d’intérêts.

Indigné par les attaques et les appels à démission de la fraîchement nommée pour collusion à cause de ses « liens avec les entreprises pharmaceutiques », lancés par des socialistes, Gros Bertrand – qui n’a pas besoin de Mediator comme coupe-faim –, ministre de tutelle,  monte au créneau avec une grosse vigueur dialectique : « Ils veulent à nouveau s’en prendre aux personnes, ils veulent à nouveau placer la politique sur le terrain le plus indigne qui soit. » Fou, ce que l’indignité peut causer comme dégâts dans une région pacifiée !

Est-ce la faute des citoyens si chaque fois qu’on soulève le couvercle de la cocotte on trouve un rat mort dans la gamelle ? Indigne ?… Dégueulasse ?… Les deux, monsieur Bertrand, les deux !

A propos de ceux qui s’en « prennent aux personnes », que pensez-vous, monsieur Bertrand, des déclarations de Patrick Devedjian, rapportées par le Figaro et selon lesquelles l’ex-ministre de la Relance dénonce une «campagne orchestrée  contre lui par Nicolas Sarkozy, destinée à lui faire perdre la présidence de la fédération UMP des Hauts-de-Seine» ? Les propos de Devedjian donnent une idée de ce que Xavier Bertrand appelle « s’en prendre aux personnes »

L’oligarque reproche à Devedjian d’avoir saboté fiston Jeannot «aux élections internes de l’UMP à Neuilly », son fief !

Et ça, ça mérite une tête au panier !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

16 Commentaires

  1. babelouest

    20 novembre, 2010 à 6:46

    Quand y vé tout thieu, y sors le tracteur et la forrche, et pis y pousse tout thiau fuma sus le tas, au find d’la cour. Ah o l’est qu’o pue ! Est’au qu’à Neuilly l’ent poué de vidous d’ordures, asteur ?

    Répondre

  2. b.mode

    20 novembre, 2010 à 9:01

    Bertrand l’indignation à géométrie variable. Il avait humilié un journaliste régional sur la témé sénat et avait qualifié de « méthodes fascistes » les investigations de l’excellent mediapart !

    Répondre

  3. clomani

    20 novembre, 2010 à 9:17

    Ils n’auront que ce qu’ils méritent, ces pauvres gens du gouvernement qui souffrent tant des quolibets lancés par la presse, quolibets repris par le peuple qui cancanne…
    « When you hit the fan with shit… » disent les Amerlocains… très imagé.
    S’ils s’imaginent que crotter en loucedé derrière les rideaux ne va pas leur revenir dans la tronche tôt ou tard, c’est que ce sont de grands naïf. Qualité (la naiveté) qui leur fait cruellement défaut. Ils sont on ne peut plus conscients de ce qu’ils font, de la daube qu’ils répandent partout et ils fournissent le jus pour actionner le ventilateur !
    De gros et petits merdeux, qu’ils sont !

    Répondre

  4. totolezheros

    20 novembre, 2010 à 10:23

  5. lediazec

    20 novembre, 2010 à 10:44

    Bonne et fraternelle journée aux ruminants réunis en symposium à Nantes. Bises à tous. Et faites ce que vous devez : abuser des bonnes choses !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  6. lediazec

    20 novembre, 2010 à 11:43

    TÉLÉGRAMME : Là, ils sont tous attablés au Café du Jardin des plantes, les salauds de ruminants !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  7. lapecnaude

    20 novembre, 2010 à 18:33

    Le pire c’est qu’ils te le font savoir ! du sadisme que j’te dis !

    Répondre

  8. lediazec

    20 novembre, 2010 à 18:41

    @ Lapecnaude. A cette heure-ci ils doivent être à point. Même pas capables d’appuyer sur une touche d’ordi !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  9. Rémi Begouen

    20 novembre, 2010 à 19:58

    Tu sais quoi, Lediazec? T’es qu’un vil jaloux, na!
    On était donc quatre autour du cuistot magnifique (et pas que dans le domaine de la cuisine, d’ailleurs), on s’est fait une bonne petite raffinée bouffe sans beuverie, on a refait le monde comme d’hab… ou mieux : faut s’entraîner longtemps !
    Ton ‘ils ont tous attablé au Café du jardin des plantes’, cela frise la parano policière anti-terroriste !! On était 3 à discuter des mérites du blanc et du rosé, avant de rejoindre les 2 autres ruminants (terroristes?) et on a espéré les beaux jours pour un nouveau pique-nique… REVOLUTIONNAIRE ! non mais!

    Répondre

  10. lapecnaude

    21 novembre, 2010 à 2:37

    Et pire ils n’ont même pas donné le menu !… j’en dors plus !

    Répondre

  11. clomani

    21 novembre, 2010 à 13:40

    Alors :
    - outre les petits hors-d’oeuvre (poulpe à la portuguaise)… délicieux, très onctueux et pas du tout masticatoire, les « gambas » de Rémi (sauf que les gambas, c’est les accras, on s’en est rendu compte dans la bagnole pendant que Bernard ratait l’embranchement pour aller à Nantes-Sud)… ensuite une petite salade de Granny/harengs/pis aut’chose mais c’était délicious… Pis après des haricots blancs (oublié le nom), servis avec des langoustines et puis euh… là j’ai un trou de mémoire sur le 2e ingrédient « de la mer », désolée Christophe ;o((…
    Pis des boreks au reblochon, improvisés pour que Bernard puisse goûter le vin qu’il avait apporté, pis un dessert au sirop de sureau !!! très bon !
    Problème : j’aurais dû apporter un blanc ou un rosé et j’ai privilégié la lecture… pis surtout pas trouvé l’épicerie/alcoolerie où t’avais acheté ton scotch, Rodo…

    Répondre

  12. b.mode

    21 novembre, 2010 à 13:49

    Confusion du Fouras entre gambas et accras ! Corrigé !
    C’était de la lotte, Clo ! pffffffffffffff !

    Répondre

  13. clomani

    21 novembre, 2010 à 16:05

    Quoi pfffffffff !!! Tu vas voir, en vieillissant, on perd la mémoire immédiate ;o)) !

    Répondre

  14. clomani

    23 novembre, 2010 à 20:26

  15. babelouest

    23 novembre, 2010 à 21:21

    Pas plus qu’à l’empathie d’Aphatie.

    Répondre

  16. aec

    24 novembre, 2010 à 3:00

    LUTTE CONTRE L’HIPPOPHAGIE

    NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

    Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
    AEC
    Résidence La Pléiade
    98, rue de Canteleu
    59000 LILLE

    Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

    Merci aussi de visiter les sites :

    http://aec89.site.voila.fr

    http://www.dailymotion.com/apocalipsflo/video/xan6v_hippophagie

    http://www.reseaulibre.net/rage/video3.html

    REJOIGNEZ LE GROUPE SUR :
    http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

    Faites passer le message à vos amis.

    Amitiés.

    AEC.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Christine B. Outin en emporte le vent !

Avant toute chose, je veux garder à l’esprit le céleste rayon avec lequel la clarté …