Accueil Politique « Paix Sociale » en Côte d’Ivoire

« Paix Sociale » en Côte d’Ivoire

22
0
751

cartedelacotedivoire.jpgA l’heure où j’écris ces lignes (23h.20, jeudi 2 décembre) ‘La Paix Sociale’ règne en Côte d’Ivoire, selon le grand vœu de Laurent Gbagbo, ce Président qui ne veut pas, évidemment, du résultat défavorable des urnes… Et son challenger Allassane Ouattara, vainqueur, appelle son ‘frère’ (sic !) à… ‘La Paix Sociale’… tout en affirmant bien sûr sa légitimité démocratique. Il y a déjà eu une dizaine de morts (au moins) dans les affrontements de rue, depuis le début des pénibles élections : cela promet bien pire !

La Côte d’Ivoire fut un (long) temps le ‘bijou’ des pays colonisés par la France en Afrique Noire, bijou préservé depuis les Indépendances formelles (1960) par les soins de la Françafrique, de la France à Fric…

En 1950 (j’avais 12 ans) je me souviens d’une (très rare !) visite que je fis à un vieil oncle (officier en retraite toujours farouchement pétainiste !) qui, déjà riche propriétaire en Charente – car pendant la guerre, il avait sûrement fait dans le ‘BOF’ (le trafic du marché noir dit ‘beurre, œuf, fromage’) – était très fier d’acheter en Côte d’Ivoire des plantations de cacao et de banane : ‘rendement superbe’… Et évidemment sur le dos des ‘nègres’, à qui il reprochait (déjà !) d’oser fonder des syndicats – ces ingrats ! – dont un des leaders fut Houphouët-Boigny, le politicien africo-français, partenaire de la Françafrique, ‘père de la Nation Ivoirienne’… et ‘père’ de ses successeurs. Il serait fastidieux d’énumérer dans le détail tous les ‘coups tordus’ de ce ‘père de la nation’ et de leurs ‘enfants’, souvent illégitimes (coups de force). Il vaut mieux souligner que la Côte d’Ivoire, comme la plupart des jeunes ‘états-nations’ africains, n’a pas de frontières naturelles, mais a hérité des frontières administratives bâclées par les différents colonisateurs européens, aux hasards de différentes conquêtes.

D’où en particulier des courants migratoires internes (du Burkina-Faso vers la Côte d’Ivoire, par exemple, au sein de la même ethnie) et des rivalités ‘tribales’ aggravées par les prosélytismes religieux (musulmans au Nord, chrétiens au Sud) sur des populations arrachées aux sages traditions ancestrales de ‘cultes des ancêtres’ – calomniées sous l’appellation péjorative ‘d’animisme’

unemanifestationdessupportersdupresidentsortantlaurentgbagboencotedivoire930620scalewidth630.jpgLe malheur de la Côte d’Ivoire vient paradoxalement de sa richesse, ici du cacao comme au Nigeria du pétrole : les appétits locaux et internationaux sont féroces !

J’ai connu à St-Nazaire il y a une dizaine d’années une belle blonde aux yeux bleus, qui vivait tantôt en Côte d’Ivoire, tantôt en France, son mari africain ayant la double nationalité. Au début des troubles de ‘l’ère Gbagbo’, elle dû se réfugier définitivement en France, avec son mari… et il y a ainsi beaucoup de franco-ivoiriens établis en France. Elle me disait son pessimisme sur l’avenir de la Côte d’Ivoire, du fait des frontières aberrantes et des intrusions occidentales, occultes ou ouvertes (‘Licorne’) dans cet Etat… qui n’est pas Nation ! 

Il est très probable que l’épisode actuel, dramatique, ne sera pas ‘un long fleuve tranquille’

Derniers développements : Les urnes consacrent Ouattara, le Conseil Constitutionnel de Côte d’Ivoire annule les résultats et rétablit Laurent Gbagbo, l’ONU soutient Ouattara, les frontières sont fermées et les radios étrangères sont en mode off… Tout ça… fait froid dans le dos. On dénombre déjà pas mal de morts… Lors des émeutes de 2002, le nombre s’élevait (officiellement) à 400…

http://www.dailymotion.com/video/xfx3un

On ne devrait pas vieillir. b.mode

boutontwitter.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Rémi Begouen
Charger d'autres écrits dans Politique

22 Commentaires

  1. babelouest

    4 décembre, 2010 à 6:34

    J’ai connu moi aussi une dame, amie de ma mère, donc c’est assez ancien, qui a vécu plus de vingt ans en Côte d’Ivoire, pas très loin d’Abidjan, mais en pleine brousse. A l’époque le pays était parfaitement calme, il aura fallu ce trublion pour tout faire basculer, et pour exacerber des antagonismes. Probablement ce pays n’est-il qu’une aberration, comme les autres de la région, puisqu’il n’est pas une nation telle qu’on en connaît en Europe. Grand comme les deux tiers de la France, il n’a pas plus d’unité que celle-ci il y a mille ans, voire moins.

    Les grands intérêts industriels qui sont, sans doute, les soutiens de Gbagbo, n’ont probablement pas intérêt à favoriser une unité mieux acceptée : à long terme un pays plus consensuel et plus solidaire pourrait bien les chasser.

    Répondre

  2. Rémi Begouen

    4 décembre, 2010 à 8:02

    Le Beau Jack Lang en fin d’article : la surprise !! Sa voix snob, ses mimiques mielleuses et surtout son baratin de jésuite, tout y est, quel camaléon!!!…Laurent Gbagbo fut un chou-chou des socialistes français – et reste un ami personnel du Jack ! Il y a pire : cette nuit, la Russie a mis son véto à l’adoption d’une résolution reconnaissant Outtara comme Président : C’est le Jack qui doit êttre content… et qu’importe si cela va faire couler du sang, du moins tant qu’il ne s’agit que celui d’Africains ? Le pouvoir en France rappelle qu’il y a environ 15ooo Français en Côte d’Ivoire, à défendre : Cela fut le prétexte, il y a 8 ans, de ‘l’opération militaire Licorne’, force qui servit plus tard à séparer les rebelles du Nord de la Zone Sud, un gel qui a bien servi les intérêts de Gbagbo. Lequel se sent assez fort pour tenter aujourd’hui son coup d’Etat. Merci France-à-Fric!…
    Pour rappel, ces Français en Côte d’Ivoire sont là pour le fric, dans leur immense majorité. Et il y a en France au moins autant d’Ivoriens immigrés, la plupart chassés par la misère et quelques uns pour les ‘affaires politico-économiques de la France-à-Fric’… ou pour fuir la répression de Gbagbo. Etc…

    Répondre

  3. b.mode

    4 décembre, 2010 à 8:12

    Oui rémi je me suis permis de rajouter cette édifiante interview à ton éclairant billet. Sinon pour partager cette bafouille, cliquez sur le bouton T (sous la vidéo). N’est ce pas Jean Claude ! ;)

    Répondre

  4. babelouest

    4 décembre, 2010 à 8:24

    Aussi longtemps que ce sera le trublion ex-neuillen qui occupera l’Élysée, on ne sortira de rien en A Fric. Si le FMIque le remplace, rien ne sera réglé non plus. Faudra-t-il qu’enfin une vraie gauche réussisse par miracle à renverser les tendances actuelles ? Et quand on parle de vraie gauche, ce ne sont pas les héritiers de Mitterrand qui peuvent s’en prévaloir.

    Répondre

  5. lediazec

    4 décembre, 2010 à 8:45

    Ah, ce bon Jack Lang ! Une merveille de supercherie. Avec lui et Delanoë (je laisse de côté beaucoup d’autres, vous pensez bien les amis), Mínimus peut dormir comme un bébé ! Je gerbe. Mais qu’à fait Jaurès pour mériter ça !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  6. clomani

    4 décembre, 2010 à 9:03

    Bon dieu, c’est dur d’être un pays riche en Afrique ! Aussitôt, les Occidentaux se ruent chez vous et organisent la merde en manipulant les autochtones, en les divisant, en les montant les uns contre les autres.
    Un pays riche africain oublié dans ta liste, Rémi : la RDC, ex Congo Belge. Sous sol infiniment riche = chefs d’état fantoches mis à la tête par l’Occident pour bien sauvegarder ses intérêts !
    Pauvre Côte d’Ivoire ! Jamais elle ne se sortira de ses problèmes. Ca m’a l’air bien enkysté, cette séparation Nord/Sud.
    D’après une Ivoirienne qui donnait son avis sur l’élection, ni Ouattarra, ni Gbagbo sont des gens susceptibles de pouvoir faire cesser les divisions, donc de gérer le pays. Les massacres vont recommencer. La France va ré-évacuer ses colons pour laisser les noirs se massacrer entre eux. L’ONU va se barrer en catimini … et Jack Lang va être le supporter de Gbagbo comme Mitterrand avait aidé Habyarimana à s’armer, contre les Tutsis au Rwanda !
    Ca sent très mauvais tout ça !

    Répondre

  7. Rémi Begouen

    4 décembre, 2010 à 9:20

    B-mode – Très bonne idée d’avoir rajouté un nouveau lien, en ultime à ton excellent article du 4 décembre (ou novembre) 2009, sur le ‘cirque du mariage d’Henri Weber’! – Mais au fait : sais-tu si le Grand Beau Jack Lang était de la fête ? Aurait-t’il eu la décence de ne pas venir ? Aurait-t’on l’indécence de ne pas l’inviter ? L’avenir de la gauche-caviar en dépend!! Quel suspense!

    Répondre

  8. Rémi Begouen

    4 décembre, 2010 à 9:22

    Lire ‘en ultime commentaire’ à ton excellent billet…

    Répondre

  9. b.mode

    4 décembre, 2010 à 9:31

    Rémi, curieusement Lang n’en était pas. Il devait avoir piscine… ;)

    Répondre

  10. lediazec

    4 décembre, 2010 à 9:55

    Piscine au Maroc ? Un autre endroit qu’il aime à fréquenter, où il a des solides… amitiés !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  11. babelouest

    4 décembre, 2010 à 9:55

    Ce qu’il y a de terrible, c’est que la colonisation n’a en rien cessé. La condescendance, qui est toujours là pour en ajouter encore dans l’abject, est officiellement moins voyante. Seule différence avec le XIXe siècle, elle s’est étendue à des pays qui jusqu’alors n’en avaient pas apprécié les bienfaits tutélaires. Quant aux satrapes qui avaient bien servi leurs maîtres, ils jouissent de retraites bien gagnées dans des paradis exotiques et discrets. Voir Jean-Claude Duvalier, par exemple.

    Vomir, ou bien se conduire, il faudra choisir, si possible.

    Répondre

  12. clarky

    4 décembre, 2010 à 10:02

    tiens, je pensais naïvement que le commerce de l’ivoire avait été interdit…

    dider drogba lalalala.

    Répondre

  13. clomani

    4 décembre, 2010 à 11:00

    Clarky, je viens de signer une pétition (amerlocaine : Care2) pour demander à Obama qu’on arrête de tuer des éléphants pour faire le trafic de l’ivoire !
    Qu’est-ce qu’on ne ferait pas, pour le commerce ! On va même jusqu’à interdire tout boycott parce que ça ne va pas dans le sens du marché !!!

    Répondre

  14. clomani

    4 décembre, 2010 à 11:05

    Sur l’ivoire :
    http://www.thepetitionsite.com/takeaction/955/008/235/?z00m=19917869
    « savez-vous que les USA sont les premiers consommateurs d’ivoire » que ça dit, dans le titre !!!

    Répondre

  15. Rémi Begouen

    4 décembre, 2010 à 23:01

    Oui, Clomani, je n’ai pas évoqué la si cruelle RDC, sûrement le plus riche trésor de minerais (et C°) de l’Afrique, avec l’Afrique du Sud… Il faudrait aussi ajouter l’Angola…!
    Et puis, le moindre des pays (tous artificiels), comme le Togo, etc., a beau être (relativement) plus démuni en ressources, il a (et reste) été exploité, pillé, par le colonialisme et le néo…

    Répondre

  16. Rémi Begouen

    5 décembre, 2010 à 10:20

    Ce dimanche matin, les nouvelles de Côte d’Ivoire donnent quelque espoir d’éviter le pire, que serait le maintien de Gbagbo au pouvoir : fermeté de l’OUA, qui envoie son ‘fleuron diplomatique’, le Président de l’Afrique du Sud à Abidjan : va-t’il arriver à faire ‘bouger les lignes’… c’est pas sûr!
    Et l’ONU sur place (casques bleus) arrivera-t’elle à jouer son rôle ? … c’est pas sûr!
    On dit l’armée ivorienne tant ‘divisée’ entre les deux Présidents (L’UBU-ROI maintenu, et Ouattara têtu) qu’elle n’interviendrait pas contre le peuple… C’est pas sûr, d’autant plus que l’Etat-Major, lui, soutient fermement l’Ubu…
    Enfin, le FN (Les Forces Nouvelles du Nord insurgé, ne pas confondre !) donne de la voix, menaçante, contre l’usurpateur…
    Bref la tension monte, monte… le peuple est encore paralysé de peur (couvre-feu maintenu) mais cela ne pourra durer ainsi…
    A suivre!…

    Répondre

  17. clomani

    5 décembre, 2010 à 10:27

    Espérons que l’OUA se montrera à la hauteur de son rôle. IL serait temps que les Africains gèrent les problèmes des pays africains et qu’ils cessent de se laisser dicter leur politique par des intérêts occidentaux.
    Mais avec un sous-sol si riche… difficile d’éloigner les hyènes et autres rapaces, qu’ils soient occidentaux, Indiens ou Chinois.
    Tous sont en train de grignoter l’Afrique avec leurs mâchoires d’acier et leurs petits gadgets à la con !

    Répondre

  18. lediazec

    5 décembre, 2010 à 10:36

    N’oublions pas, en Côte d’Ivoire, la présence des colombiens ! Le shoot-agraire !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  19. Rémi Begouen

    5 décembre, 2010 à 17:14

    ‘Mon pays va mal!’ est le titre d’une belle chanson de l’ivoirien Tikinja Favoli (orthogaphe approximative) que je recommande à B-Mode pour une ‘Zique du jour’…
    …En espérant qu’un jour proche il ira moins mal !!

    Répondre

  20. clomani

    5 décembre, 2010 à 18:19

    On peut déjà l’écouter là : http://www.youtube.com/watch?v=kWjje0MFHO4

    Répondre

  21. Rémi Begouen

    6 décembre, 2010 à 15:02

    Babelouest – Je reviens sur ton commentaire, le tout premier à cet article, où tu écris (en substance) que la France a mis au moins mille ans à devenir Etat-Nation. C’est une opinion que l’on entend beaucoup, et que je trouve superficielle, voire erronée. Car il n’a a RIEN à voir avec les constructions de la plupart des Etats Africains colonisés (Exceptions ? l’Ethiopie, L’Egypte, le Maroc).
    La France FEDOALE s’est construite, des siècles, à partir du petit royaume ‘Franc’ (Ile de France puis Anjou…), par des guerres, des mariages, etc. L’un de ses principaux ennemis étrangers, l’Angleterre, n’était pas colonisateur, mais revendiquait la Couronne de France (avec quelques raisons). Il fallut notre ‘pucelle Jeanne’ pour ’bouter l’Anglois’… lequel a d’ailleurs gardé d’excellentes relations avec les vignerons d’Aquitaine (comme du Portugal…). Puis la France, non colonisée, mais colonisait par exemple la Bretagne (comme l’Angleterre l’Irlande). Ensuite les deux royaumes se sont lancées à une course mondiale de conquêtes coloniales. La France y a perdu le Canada, l’Ile Maurice, le prestige (incident de Fachoda) mais s’est consolée avec l’Afrique du Nord et l’Afrique Noire, etc.
    L’intelligence brittanique est d’avoir privilégié, toujours, les ‘affaires’, avant le régime politique. D’où diverses issues de post-colonialisme (de l’Inde à Maurice, etc.) alors que la France s’est empêtrée dans ses principes contradictoires (Liberté Egalité Fraternité…mais Suprématie de LA GRANDE Civilisation) pour continuer de faire ‘ses affaires’. La plupart des leaders – Ho Chi Minh, Houmphouet…- ont fait des études à la Sorbonne ou au PCF !
    Le premier a réussi (post-mortem) à unifier son pays aux fortes racines historiques (le Vietnam, nié par ‘l’Indochine Française’ artificielle), le second a hérité d’un pays aussi artificiel, que, par exemple, la cruelle ‘Zone Libre’ de Pétain, invivable…
    Bref chaque pays a son histoire, sanglante et compliquée, et les comparaisons simplificatrices ne sont pas bien valables…

    Répondre

  22. b.mode

    17 décembre, 2010 à 6:22

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les acharnistes

Le texte que voici fait partie d’une étude en cours d’écriture s’articul…