• Accueil
  • > Santé
  • > La Santé ne serait-elle plus qu’une prison ?
( 15 décembre, 2010 )

La Santé ne serait-elle plus qu’une prison ?

brevitudes2.gif

Vous connaissez la dernière ? Eh bien, la dernière de la classe, c’est Roselyne. Étonnant, non ? Pas tellement, on avait eu l’occasion d’entendre parler de ses frasques à propos de certaines grippes. Qui, soit dit en passant, ont multiplié par sept les fausses couches chez les femmes enceintes vaccinées. Un détail.

La ministre fait mieux cette fois. Par département, en raison de restrictions budgétaires ne pourrons subsister qu’un ou deux labos d’analyse de sang, qui devront avoir des habilitations spéciales (même si désormais le patron des dits labos ne sera plus nécessairement un médecin biologiste, paradoxe).

sant.jpgCes labos accréditeront à leur tour des infirmières attachées à ces labos-là, même si elles sont libérales. Ils devront s’équiper à grands frais de nouvelles machines afin de baisser le nombre de personnels, pour faire (?) des économies. En effet les taux de remboursement vont baisser sur ces prestations. Et toc !

Des conséquences ? Il ne sera plus possible de faire des prélèvements à domicile. Prévoir soit de se déplacer (plus loin, puisqu’il y aura moins de labos), soit pour les grands malades de se faire hospitaliser dans un grand hôpital (faute de moyens, les petits ne pourront plus faire les prélèvements, oui oui, oui !). Rien que pour faire des économies, je vous dis !

Autre conséquence, les infirmières stagiaires, remplaçantes, etc… ne seront plus agréées puisque chaque infi sera autorisée par un labo particulier. En urgence, et faute de personnes autorisées, on ne prélèvera pas, c’est simple.

Qui financera ces nouveaux matériels ? Pas de problème, le bon vieux biologiste du coin ne pourra pas, et devra fermer sa boutique. Ce sont des groupes comme la Générale de Santé qui achèteront les labos bien placés, comme cela se passe déjà pour les cliniques. Qui sera content ?

Aux dernières nouvelles, il est aussi prévu de baisser les remboursements des radiographies. Il sera judicieux de prévoir le même scénario dans un proche avenir, quand on voudra se faire photographier les intestins ou les os du petit doigt.

twitter.giffacebookicon3.gif

 

4 Commentaires à “ La Santé ne serait-elle plus qu’une prison ? ” »

  1. lediazec dit :

    Encore un démontage sarkozyste ! Les riches ont de quoi se soigner. Les pauvres… Sont trop nombreux, qu’ils crèvent ! Ca fera de la place.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  2. clomani dit :

    P…tain ! Mais y vont arrêter de tout casser les acquis sociaux en France ceux-là ?
    Voyons, voyons… que reste-t-il comme acquis sociaux en France ? Je cherche…
    Help !

  3. b.mode dit :

    Boutons partage ad hoc enfin mis à jour ! désolé j’ai été surbooké ! La santé, l’assurance, les aides aux chômeurs, l’école publique, les services publics, la justice indépendante… Tout ça ne sera plus bientôt qu’un joli souvenir… C’est déjà le cas ?

  4. ZapPow dit :

    Par contre, on nous promet une baisse de la TVA sur les pompes funèbres.

    (C’est une blague. Suis pas sûr d’obtenir un prix d’humour avec celle-là)

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|