Accueil Politique Fillon-les-p’tits- »lus »

Fillon-les-p’tits- »lus »

17
0
869

simplecommeuneboc3aetec3a0biscuit.jpgEn 1610, au mois de mai, Henri IV fut occis par Ravaillac. Le Vert Galant, comme on le surnommait, fut enterré avec tous les autres couronnés de France et de Navarre à la Basilique de Sain-Denis. Jusqu’en 1793 il dormit en paix. On ignore pourquoi des révolutionnaires ouvrirent son cercueil et le corps fut jeté dans une fosse commune… La tête  et le corps en furent séparés.

Une tête qui aimait le voyage. Le trouva-t-elle à son goût ?… On la retrouva enfin, mais personne ne voulut croire qu’il s’agissait de celle de Riton. Après un périple mouvementé, entre la demeure d’un comte allemand et d’un antiquaire de Dinard, qui l’achète pour trois balles dans une vente aux enchères à l’Hôtel Drouot en 1919 – et  autres péripéties ! -, des scientifiques l’ont enfin authentifiée quatre siècles après son trépas ! Qu’elle repose en paix.

Un qui n’a pas perdu sa tête, mais qui cherche à retrouver un peu de son esprit, c’est François Fillon. Dans le fatras d’une majorité tirant à hue et à dia, il ne sait plus où donner du ciboulot pour apporter un peu de cohérence à cet ensemble baroque.

Depuis l’épisode de la poudreuse et le bordel subséquent qu’on n’hésite pas à considérer comme un « loupé », Fillon fait, en privé, amende honorable, reconnaissant qu’ils (le gouvernement) n’avaient pas été « bons » en « matière de communication ». On lui pardonne. Après tout, on ne peut pas passer sa vie à téléphoner à tous les « naufragés » – quel joli terme que voilà ! -, alors qu’il y a un pays à gouverner et une Europe économique à remettre à l’endroit.

Fort de cette nouvelle disposition, il s’est positionné sur plusieurs dossiers et déclarations tapageuses – autant qu’idéologiques -, à commencer par celles de Brice Hortefeux à propos des policiers ripoux condamnés par le tribunal de Bobigny et à la polémique  qu’on sait. Le Premier ministre secoue les morpions du ministre de l’intérieur avec une fermeté qu’on ne lui connaissait pas. Il n’a pas lésiné et considéré comme « des faits injustifiables » le comportement des pandores, donnant raison à la justice. Une fois n’est pas coutume. Et une droite dans les gencives, une ! Il a ajouté que « l’honneur de la police exigeait un comportement exemplaire » et qu’en tout état de cause cette polémique entre volaille et justice ne peut servir que « les criminels et les délinquants ».

François Fillon n’a pas envie de perdre la main dans la très délicate partie que la droite engage dans la perspective des présidentielles de 2012 et il tient désormais à marquer de son seing la ligne à tenir. Alors que les sondages révèlent que 54% des militants UMP sont tentés par l’aventure Frontiste, une alliance en somme – que ne ferait-on pour gagner une élection -, Fillon parle de cohésion et rejette tout arrangement politique avec le parti du borgne qu’il juge « dangereux » !

Fillon donne l’impression de vouloir se battre à la loyale – à défaut d’idées -  sans autre compromis politique que celui qu’il pourrait conclure avec le Centre, les radicaux et quelques personnalités de gauche prêtes à franchir le Rubicond. Pour gagner cette guerre qui s’annonce dure, il ne mise que sur les difficultés rencontrées par le gouvernement tout au long de son quinquennat et sur sa volonté à continuer de réformer le pays contre vents et marées, quitte à atteindre le sommet de l’impopularité, comme cela fut le cas pour la réforme des retraites.

Une idée toute simple guide l’esprit du Premier ministre : la difficulté. Or on sait très bien jusqu’à quel point un tel concept en guise de programme peut arracher comme hectolitres de larmes à la ménagère de tout âge. Ça, et un zeste de pipol, le genre la femme de Mínimus est enceinte – tel était son vœu indien, avoir un fils – et le social est à l’eau !

Et la gauche dans tout ça ? Bah, elle hiverne ! Le serpent à sornettes se mord les clochettes !

twitter.giffacebookicon3.gif

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

17 Commentaires

  1. b.mode

    16 décembre, 2010 à 1:55

  2. babelouest

    16 décembre, 2010 à 3:30

    A défaut de « p’tits LU », la tour :
    http://i60.servimg.com/u/f60/11/40/28/12/nantes10.jpg

    Dans toutes ces Grandes Manœuvres, soyons assurés que quelqu’un sera oublié : le citoyen. Au-delà des personnes mêmes, à quel parti, à quel programme pourra-t-il adhérer pour ne pas être trop déçu ? La Gauche est comme un panier même pas si grand, où s’agitent mollement de petits crabes adeptes du chacun pour soi. Pitoyable, et dramatique !

    Répondre

  3. babelouest

    16 décembre, 2010 à 3:32

  4. b.mode

    16 décembre, 2010 à 6:07

  5. babelouest

    16 décembre, 2010 à 8:30

    Oui, je sais, même que les nantais appelaient le pont entre les deux « le pont Lulu », ce que la municipalité n’appréciait guère.

    Répondre

  6. lediazec

    16 décembre, 2010 à 9:08

    D’accord avec vous : une autre constitution. Celle-ci ayant vécu par la volonté du riche et pour les intérêts de sa classe. Les socialistes veulent qu’on vote pour eux, qu’ils avancent un programme conforme à la volonté du peuple.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  7. Rémi Begouen

    16 décembre, 2010 à 9:15

    Dans les mêmes minutes que toi, j’émettais la même idée de changemnt de constitution, mais c’était en commentaire de ton précédent article ‘des politiques et pas d’imagination’, déja très bon, comme celui-là, comme d’habitude… : ET si on prenait l’habitude d’en avoir, tous, de l’imagination, à ‘revendre’, non à ‘distribuer gratis’ ?

    Répondre

  8. Rémi Begouen

    16 décembre, 2010 à 9:28

    …non,à ‘distribuer gratis’ : la virgule oubliée importe, car cela change le sens !

    Répondre

  9. clomani

    16 décembre, 2010 à 9:37

    Pas un pour rattraper l’autre !
    J’ai appris par @si que Fion avait été mal informé sur la neige parce qu’il est abonné à un site concurrent (et privé) de météo-France appelé Météo-Consult.
    Comme je le disais hier sur @si, on attend la délocalisation des derniers services publics en Inde ou en Chine… les déneigeuses seront lancées en plein été, les salariés de Paul Emploi auront un accent étranger, etc.
    Hier soir, j’ai regardé le début de l’émission de Taddéi, une invitée qui avait quitté la France tant elle en avait marre, disait qu’il était peut-être temps de changer la donne en secouant cette Assemblée Nationale croupion des décisions présidentielles, et de renouveler un peu ce paysage politique français où ce sont toujours les mêmes qui interviennent partout.
    Tiens, il me semble que Hamon (à confirmer) a été félicité par Lellouch pour ce qu’il a dit sur les Musulmans qui prient dans les rues suite à la phrase puante de Marine ! Voilà, ils se tiennent tous par la barbichette et qu’ils aillent tous danser sur le Pont d’Avignon, et sombrer dans les eaux troubles du pouvoir !
    J’en ai ma claque de ces Charlots !

    Répondre

  10. lapecnaude

    16 décembre, 2010 à 13:18

    Les procureurs commencent à demander des changements dans la constitution, pourquoi pas les aider à toute la changer ?

    Répondre

  11. b.mode

    16 décembre, 2010 à 18:20

    Une bande de blogueurs sarko-compatibles est allé bouffer à l’Elysée avec l’agité du château. On doit vomir ou pas ?

    Répondre

  12. lediazec

    16 décembre, 2010 à 18:26

    J’ai vu ça Bernard.Gardons le silence, sinon ils vont croire que nous sommes jaloux. Sinon, j’en connais parmi les blogueurs extrêmes qui n’auraient pas hésité une seconde à s’y rendre si le cas y échoit. Des noms ? J’ai tout une liste de commerçants… Qui se bousculerait au portillon. Pour admirer les dorures, bien sûr.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  13. b.mode

    16 décembre, 2010 à 18:50

    Eolas, le juriste consacré du ouèbe en était. Déjà son blog était chiant, désormais il est jaune ! :)

    Répondre

  14. lediazec

    16 décembre, 2010 à 18:54

    J’arrête le pastis !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  15. b.mode

    16 décembre, 2010 à 18:55

    Vive le Maccallan !!!

    Répondre

  16. babelouest

    16 décembre, 2010 à 19:54

  17. clarky

    16 décembre, 2010 à 23:00

    le macallan, j’ai voulu en acheter, tain 42 roros le pur malt, je me suis vite dirigé vers la piquette locale, gigondas et saint joseph, faut pas déconner non plus…finalement, l’irish coffee c’est ce que je préfère, les machins vieux de x années j’ai jamais pu me les enfiler sans broncher.

    tout fout le camp, et dire que giscard allait bouffer chez l’habitant :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

En position… Attention… Départ !

Que nous partagions ou non cet avis : ça bouge à gauche. L’affaire Frêche tombe à po…