Accueil Politique Au trot monté, le galop est interdit

Au trot monté, le galop est interdit

20
0
106

brevitudes22.gif

Noël approche, vive la dinde ! Ou les dindons, tout est bon dans le cochon ! Soldes, dégriffé, breloques et mauvais cadeaux sont à l’ordre du jour. Tout ça s’étalera au pied de la cheminée ou autour du traditionnel arbre de Noël : un sapin artificiel ira très bien, c’est pérenne et ça ne vous laisse pas des saloperies d’épines dans le salon ! Avec ça, un avantage considérable : il est flexible, pliable, dépourvu de saletés donc et peut, une fois rangé, servir pour l’année suivante.

En cette période festive par excellence, les enfants du bon dieu redeviennent des canards sauvages : on les chasse à grands coups de promotions !

L’année se termine et juste avant la bien nommée « trêve des confiseurs », on met les bouchées doubles ! Après Marine-sans-peine, voici le buzz – un peu éventé certes – Strauss-Kahn. Sera-t-il candidat aux primaires socialistes ou ne le sera-t-il pas ? Est-il crédible comme candidat de la gauche ? A-t-il envie de quitter le confort de sa fonction pour se lancer dans la galère du débat politique hexagonal ? Veut-il vraiment y aller et si oui, ne cherche-t-il pas, d’abord, à se faire aimer des français ?… Si on en croit les sondages – faut-il vraiment les croire ? – Sarko ne pèserait pas lourd face à lui. Il est la meilleure carte du PS ! Le PS qui est, disons-le,  passablement emmerdé aux entournures avec ce fils prodigue, plus proche d’un Helmut Kohl que d’un Jean Jaurès ou d’un Léon Blum. Tout un pan de son histoire et de ses valeurs soudain s’écroule sous la pression de la réalité.

khanfabius.jpgA l’heure actuelle, au PS, comme au poker, il faut payer pour voir ou pour procéder à l’abattage en misant plus que ce que l’adversaire a misé lors du même tour d’enchères. C’est dire que pour relancer il faut miser le double de la mise. C’est pas toujours Noël au PS !

C’est donc avec prudence que les pressés – ceux qui veulent voir sans doubler la mise – avancent leurs pions, comme Arnaud Montebourg, quitte à se ramasser un gadin. Il en a gros sur la patate, le Arnaud et il lui tarde de bourrer le mou au gros Dominique, mais il se retient, il cautèle comme un jeune apprenti  plein  d’ambition républicaine :  » je ne ferai pas de procès d’intention à Dominique Strauss-Kahn. C’est pour ça que critiquer le FMI n’est pas critiquer Dominique Strauss-Kahn car je ne connais pas son projet pour la France. «  Qui connaît un projet pour la France à l’heure actuelle ? Elle navigue à vue, la France, et ce n’est pas El Mínimo qui dira le contraire, lui qui est en train de faire du service public l’annexe des entreprises privées, basées au Luxembourg, en Suisse ou dans quelque « paradis » fiscal.  Or que fait-on, concrètement, quand on ne connaît pas ?… On attend ! C’est une règle d’or, si je puis dire ! Mais apparemment, on ne la ferme pas, on occupe l’espace !

Les « pas pressés », hument l’air du temps, sondent l’adversaire, guettent la bonne opportunité. C’est les briscards. Comme Laurent Fabius, le super gauchiste cauteleux, fervent partisan de Dominique, maître en équitation,  qui sait que le succès de l’homme et du cheval dépend pour beaucoup de la relation de confiance et de respect qui s’établit entre eux. Travaillant en sous-main,  il a déjà sa petite idée pour mettre les coudées franches : il attend un signe venu de l’extérieur, du cheval à monter en l’occurrence. Ce signe viendra de Washington pour être précis, là où Dominique est en mission

Le PS se meurt, vive la gauche !

twitter.giffacebookicon3.gifwikio1.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

20 Commentaires

  1. Rémi Begouen

    22 décembre, 2010 à 14:09

    Reçu tout à l’heure ‘mon cadeau de Noël’ : deux dessins de deux de mes quatre petits-fils, avec flocons de neige et ‘caca-boubin’, cela sera ma déco de Noël, ouf j’en ai une !

    Répondre

  2. clomani

    22 décembre, 2010 à 15:02

    Pas de cadeau pour moi… Noël en solitaire. Faut que je trie mon bordel avant le déménagement… ce sera le moment où jamais car rien ne me retiendra devant mon ordi, encore moins devant mon écran télé.
    Je n’ai pas eu de promotion pour la petite boîte de caviar que je me suis payée. Oui, j’aime le caviar : une cuillerée de caviar, une cuillerée d’oignons crus ensuite et une goulée de vodka (qui est au congélo). Ce sera mon repas du 24.
    Quant à DSK, je souhaite qu’il reste à Washington. On a encore un an et des poussières pour se débarrasser de l’aut’ nabot et de ses huiles rances. Parce qu’ils continuent à tuer les libertés individuelles (Loi Loppsi 2 qui est passée tranquillou sans que ça fasse les choux gras de la presse…), parce qu’ils continuent à expulser des pères et des mères d’enfants scolarisés en France, parce qu’ils continuent à entretenir l’islamophobie à la mode chez les intellos de gauche depuis quelques temps, parce qu’ils continuent à ghettoïser les banlieues et à soutenir la police, ses mensonges, ses délits de faciès et ses bavures !
    Ces enfoirés me courent grave sur le haricot et je leur souhaite une extrêmement mauvaise nouvelle année ! Même en avance, tiens !

    Répondre

  3. b.mode

    22 décembre, 2010 à 15:56

    DSK est à la gauche ce que l’oeuf de lump est au caviar : un succédané. Mais oserais-je le dire, en cas de confrontation avec le roitelet, je voterai pour lui. Pour se débarrasser du fantoche complexé…

    Répondre

  4. Rémi Begouen

    22 décembre, 2010 à 17:17

    Clomani et B.mode – A propos de lump et caviar, ceci. Il m’est arrivé d’être invité un soir d’il y a longtemps chez un jeune ami qui voulait me présenter sa belle et que j’intimidais beaucoup. Je lui lance en boutade ‘d’accord, j’espère qu’il y aura du caviar!’… Chez lui, il ya un tout petit pot de ‘caviar’ (mon pote est du genre fauché comme moi) qui s’avère être – aveu tardif – de l’oeuf de lump coloré(sic!)… J’ai donc failli ne jamais goûter de vrai caviar, mais c’était sans compter avec la chute de l’URSS! : A cette époque (entre Noël et Nouvel An de 2001… ou autour!?) un beau navire de recherche sientifique fit ‘escale technique’ imprévue à St-Nazaire : l’essentiel de la ‘répération’ fut de repeindre la cheminée de (feu) sa faucille et marteau, pour les trois couleurs russes et de faire faire les pavillons nouveaux. Par relations très hasardeuses, des scientifiques du bord, oisifs, m’invitèrent ainsi qu’un jeune ami gaudeloupéen, à un tournoi d’échecs, sur plusieurs jours, qui se terminèrent par du caviar… arrosé du muscadet que j’avais apporté !
    Pour en revenir à DSK, l’oeuf de lump déguisé en caviar (comme la gauche du même nom), qu’il aille au diable! Je ne souhaite pas qu’il reste ‘au chaud’ au FMI, puisqu’il faut détruire cette terrible institution. Je ne souhaite non plus qu’il ‘prenne froid’ à se présenter à de futures élections présidentielles (je pense aussi qu’il faut détruire cette foutue Constitution). Mais si jamais cela arrivait, sûr qu’il n’aura pas ma voix. On ne choisit pas entre fantoche complexé et fantoche masqué…

    Répondre

  5. clomani

    22 décembre, 2010 à 17:42

    Bernard, lis le N° de Fakir réservé à DSK (j’ai donné le mien, c’est dommage)… après, tu auras perdu l’envie de voter pour lui. C’est le même que Sarko, en « un peu plus classe » vu qu’y cause l’english et qu’il aura vécu à Washington… Fakir révèlait qu’il avait plus réalisé de privatisations que Juppé ! C’est un libéral rosâtre, il n’a rien de socialo. Et comme les socialos n’ont rien de gauchisssses… brèfles…

    Répondre

  6. lediazec

    22 décembre, 2010 à 18:32

    Je le dis tout net : une resucée Sarkozy en 2012, c’est comme si la France avait voté Le Pen. Une réélection du Nain, c’est le fascisme garanti, il pisse dans sa culotte le pépère !
    Mon papier n’étant point ambigu, je pense,il est hors de question que je ne fasse point barrage à Sarko : non pasarán !
    Et si nous nous mettions à militer sérieusement pour le remake de 2002, avec la variante Mélenchon au second tour ?
    Quoi qu’il en soit, chez moi, le fascisme ne passera pas ! Même si je dois avaler des louchées de couleuvres, c’est épidermique !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  7. clomani

    22 décembre, 2010 à 18:49

    Alors là, Lediazec, j’embraye derrière ton pas et mets le mien dans le tien (de pas) ;o))…
    Si c’est une resucée de 2002 avec Méluche au second tour, alors là je me rue dans l’isoloir.
    Ce qui serait bien, c’est qu’il ait un très bon score au 1er tour, le Méluche, et que les socialos soient obligés de compter avec lui. Là, à la limite, (et encore) un DSK serait contrôlable… mais j’ai tout de même des doutes à son sujet (DSK, pas Méluche)

    Répondre

  8. b.mode

    22 décembre, 2010 à 18:52

    Bah oui encore une fois d’accord avec Rodo ! Si le nabot repasse, on peut tirer un trait sur le pseudo modèle social français qui a déjà du plomb dans la cervelle. Si c’est DSK, c’est vraiment pas le panard, mais c’est vraiment l’application du vieil adage. De deux maux, il faut choisir le moindre. L’un est totalement obsédé par son petit ego et l’autre a quand même une dimension personnelle un peu plus raisonnable. Mais qu’on ne se trompe pas. Comme je l’ai dit dans un précédent billet, c’est bonnet blanc et benêt blanc (cf Sarko) ! ;)

    Répondre

  9. clomani

    22 décembre, 2010 à 20:28

    Ben y’a une 3e voie … ;o))

    Répondre

  10. lapecnaude

    23 décembre, 2010 à 0:34

    Qui ne serait pas impressionné devant toi, Clomani ? Même moi, qui me fous pratiquement de tout, en ai le tournis.
    PS pas PS ? vous avez plus d’infos que moi, donc j’attends le 15 janvier pour voir un peu ce qu’il va en sortir, si jamais ? …
    Samedi, parce que le soir du dit jour je reste toujours seule, j’aurai seulement deux nouveaux à intégrer, un grand blond et une grande brune… même un peu plus (Réunion), chaque enfant engendrant quelques enfants ceux-ci s’apparient, voilà les deux premiers et donc deux cadeaux de plus, deux chaises de plus à table et deux menus de plus, heureusement ma nouvelle petite-fille sait tenir le manche d’une casserole (elle se débrouille bien en cuisine) et est aussi belle que sa future cousine.
    Sauf que le grand blond, ben il est blond de souche et vient s’intégrer dans une famille arc-en-ciel avec des idées comme çà … çà promet un bon repas !

    Répondre

  11. Didier Goux

    23 décembre, 2010 à 12:53

    « Si c’est une resucée de 2002 avec Méluche au second tour, alors là je me rue dans l’isoloir. »

    Moi aussi…

    Répondre

  12. b.mode

    23 décembre, 2010 à 12:58

    Didier, allez voter pour qui vous voulez, entre nous, on s’en bat le coquillard sur une bassine en fonte. Vous vous ennuyez tant pour continuer à nous lire ? C’est curieux pour un jeune marié ! :)

    Répondre

  13. Didier Goux

    23 décembre, 2010 à 14:12

    Mais, mon cher, vous lire n’a absolument rien d’ennuyeux, ne vous sous-estimez pas !

    Répondre

  14. b.mode

    23 décembre, 2010 à 14:14

    Vous feriez mieux de continuer à am(b)user la galerie de vos béats béants plutôt que de jouer le mauvais troll ici ! Mordez vous le noeud et oubliez nous, chère nuisance !

    Répondre

  15. Didier Goux

    23 décembre, 2010 à 14:20

    :-) , comme on dit…

    Répondre

  16. b.mode

    23 décembre, 2010 à 14:29

    Vous m’enlevez les maux de la bouche ! :)

    Répondre

  17. tueursnet

    23 décembre, 2010 à 18:34

    Déesse K
    Je suis déesse… K… une lettre, puis l’esprit qui s’en va…
    Je n’ai pas besoin de me présenter…Parce que je ne suis pas encore en mesure de vous dire si je vais me représenter aux primaires.
    En vertu de ce que je suis censé faire, pour moi, ça reste secondaire.
    Tout ce que je puis vous dire, c’est que je n’ai rien à dire… Les élections… même pas la peine de m’en parler.
    Toutefois et pour ne pas pratiquer la langue de bois, je vous signale tout de suite que je vais parler pour ne rien dire.
    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=DeesseK

    Répondre

  18. b.mode

    23 décembre, 2010 à 19:01

    Je vais finir par croire que dégoût est fasciné par les beuglants ! Y’a pas de quoi gros connard, reste dans ta fange !

    Répondre

  19. clarky

    23 décembre, 2010 à 22:57

    j’allais me lâcher sur dsk mais au diable les varices, je vois que le maniaco-répressif n’a pas pu résister à venir nous casser les urnes.

    oh didier, retourne dans ton remake de cousin cousine ou les mariés de l’an des mes deux et lâche nous la grappe, qué mastre ce mec, ça se croit intéressant et c’est tout juste minable…

    bon, vous aurez remarqué que j’ai réparé mon modem routeur, à l’ancienne avec un bon vieux fer à souder, bien qu’avec goux ce soit le fer à dessouder qu’il faille sortir !

    Répondre

  20. clomani

    24 décembre, 2010 à 9:45

    Pourquoi cette grosse bouse ne peut pas résister à l’envie de venir poser sa petite crotte ici ?
    Est-ce que je vais déposer ma bouse chez eux, non ! Allez donc caresser la Marine la Peine, vous la valez bien !

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Des lettres, encore des lettres, toujours des lettres

Un drôle d’oiseau dans l’arroyo Comme une remontée d’égout Mon blues à moi : Paul Butterfi…