• Accueil
  • > Archives pour février 2012
( 3 février, 2012 )

Mauvaises nouvelles de la toile

. l’Égypte boit la tasse dans un match à couteaux tirés

Il y a un an environ, l’Égypte, faisant suite à la Tunisie, gagnait la rue en chassant le symbole d’une dictature militaire chez les pharaons et d’un pouvoir absolutiste, mais civil (n’en déplaise à Caroline Fourest) chez Ben Ali, l’aigle de Carthage.

Ruminances avait loué ces évènements, de brévitude en brévitude, avec passion, célébrant le premier des droits de l’individu et des peuples, la liberté, dans ce qu’elle a de profondément humain à proposer. D’autant que, dans la foulée, Benghazi s’embrasait, la rue algérienne grondait, le Maroc sortait les crocs, le peuple du Bahreïn se faisait assassiner dans le quasi-anonymat et nous parlions de « printemps arabe », alors que des forces bien organisées parlaient, déjà !, de la montée de l’islamisme à tous les repas (c’était l’époque où Sarko-Copé-Hortefeux jutaient de la laïcité par tous les pores), histoire de sauver le festin israélien, dont le pouvoir, tout préoccupé par sa dérive fasciste, ne cherchait et ne cherche qu’une chose : la castagne ! Les spécialistes en la matière vous le diront, c’est le chaînon manquant aux prémices de la Troisième guerre mondiale. Cela est écrit par le fascisme avec sa propre syntaxe ! (lire la suite sur ruminances)

Publié dans Politique par
Commentaires fermés
( 2 février, 2012 )

Mauvaises nouvelles de la toile

. Testons nos calories !

Je m’obstine et vous avez raison de penser que la folie nous guette. Chacun dans son coin rumine la globalité à partir de son infime détail, pointant un doigt plus ou moins accusateur en direction de celui qui n’exprime pas son dépit, ou sa colère, à la manière de… C’est humain, c’est logique et c’est délirant.

Du collectif à l’individuel il n’y a qu’un bras de rivière que chacun franchit, à ses risques et périls, fonction des courants et des frontières. Chacun cherchant dans le refuge de sa lucidité, de ses obsessions ou de son désespoir, le bon remède, ou, tout simplement, la façon la moins douloureuse de soulager le mal dont souffre l’humanité. (lire la suite sur ruminances)

Publié dans Politique par
Commentaires fermés
( 1 février, 2012 )

Mauvaises nouvelles de la toile

. Comme un avion sans ailes

Comme pour les contrats mirobolants promis par la Libye, suite à la visite de Kadhafou à Paris, avec Hôtel et Yourte, on nous a balancé de l’alerte info, en veux-tu, en voilà, pour célébrer la vente de 126 avions de guerre Rafale (la planète en a besoin pour se débarrasser des pauvres qui l’encombrent) de l’avionneur Dassault à l’Inde, subsidiairement patron du Figaro et grand militant populaire. Télés, journaux, flashs et reportages, rien n’a été négligé par des médias cérémoniaux. C’est tout juste si, âmes manipulées, nous n’étions pas au début et à la conclusion d’un mouvement collectif de toute beauté. Goaaaaaaaaal ! On ne voyait qu’une seule équipe sur le terrain. Un jeu chatoyant et un collectif soudé, jouant les uns pour les autres, attaquant, défendant, plaçant des contres meurtriers, que l’adversaire, submergé, ne pouvait que subir la tête basse. Quelle équipe ! (lire la suite sur ruminances)

Publié dans Politique par
Commentaires fermés
12345
« Page Précédente
|