( 15 mars, 2012 )

Mauvaises nouvelles de la toile

. Restes d’un quinquennat

Pour qui sonne le gras ?

Inlassablement, la cloche sonne pour appeler le fidèle. Le muezzin le fait avec sa voix, le Choffar avec sa corne. Inlassablement, Xavier Bertrand, quant à lui, siffle toujours le même air à ses ouailles : le chef a toujours raison. A l’instar d’un Lefebvre ou d’une Morano, il approuve la moindre décision du tout-puissant, loue chacune de ses actions. Qu’importe si ce dernier se plante lamentablement (et dieu sait si cela lui arrive plus souvent qu’à son compte), sa mission à lui, c’est d’approuver, que dis-je, de vanter la pensée de son mentor. Et d’en faire le plus large écho sur tous les plateaux télé ou au micro de toutes les radios. (lire la suite sur ruminances)

Publié dans Politique par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ Mauvaises nouvelles de la toile ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|