( 9 avril, 2012 )

Mauvaises nouvelles de la toile

. Plumitifs affidés

Malgré son apparente phobie des journalistes, qui à ses dires, sont tous de gauche et hostiles à son auguste personne, le président-sortant s’affaire régulièrement à séduire certains « bons » éléments de la profession et à les brosser dans le sens du poil. Et ceux-là le lui rendent au centuple ! Le vaniteux n’aime rien de plus qu’on le vénère et qu’on lui passe de la pommade là où ça fait du bien. D’aucuns s’y emploient sans vergogne et n’y vont pas avec le dos de la petite cuillère. Ces passe-plats de la plume n’hésitent pas même à employer la louche… (Lire la suite sur ruminances)

Publié dans Politique par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ Mauvaises nouvelles de la toile ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|