( 18 décembre, 2012 )

Mauvaises nouvelles de la toile

Les + du dimanche

Depardieu, acte 2

Le jeu de la guéguerre est une spécialité franco-hexagonale que le monde entier nous envie.

On joue à faire semblant. A faire comme si nous étions en colère contre tout et contre rien. Cette activité ludique aide notre vieux pays à entretenir un semblant de jeunesse.

Sans trop s’énerver cependant, la France montre beaucoup de dynamisme dans l’intérêt que ses vieux (vieux étant un terme générique) portent au chômage, à la retraite, à la précarité et à toute sorte de débats sur l’injustice, qu’ils estiment grande et très dangereuse pour conserver un certain allant. Ainsi, pour un oui, pour un non, tout ce beau monde s’ébroue comme cheval fougueux, sans ménager l’activité cardiaque, criant une colère chevrotante sur des sujets sans intérêt. La suite c’est ici.

Publié dans Politique par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ Mauvaises nouvelles de la toile ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|