( 23 mars, 2010 )

Bill Gates se lance dans les centrales nucléaires

centralenucleaire.jpgIl y a des jours comme ça où on se dit que la terre est vraiment mal partie et nous avec… Selon Les Echos à paraître demain, Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft, se lance dans la réalisation de mini-centrales nucléaires.
Si les futures centrales de Bill Gates recèlent autant de bugs et de trous de sécurité que Windows, il se pourrait bien effectivement que 2012, ou une date proche, marque  la fin de l’espèce humaine sur cette terre.

( 23 mars, 2010 )

Contre-révolution : le retour du despotisme éclairé

velbruck.jpgOn gagne souvent à relire les définitions des mots, car on a parfois tendance à oublier quelle est leur réelle signification, et on emploie des mots pour d’autres. J’ai été ainsi  particulièrement frappé par cette définition trouvée dans Wikipedia concernant le despotisme éclairé : « On parle de despotisme éclairé, dans l’Europe du XVIIIe siècle, pour désigner des chefs d’État qui passent outre les droits de débat, d’opposition ou de remontrance des pouvoirs constitués pour imposer certaines réformes dans les systèmes politiques et sociétés de leur pays. »

A part l’époque, n’est-ce pas une définition qui colle très exactement avec la réalité de la France d’aujourd’hui dirigée par Nicolas Sarkozy ? Une révolution a eu lieu sans qu’on s’en aperçoive, une contre-révolution plus exactement, à la suite de laquelle, un despote élu sur un programme mensonger met en place des réformes dont l’unique but est de satisfaire une oligarchie financière cupide, laquelle a financé sa campagne. Est-ce que ce n’est pas plus clair comme ça ? On a l’impression qu’un voile se déchire. On associe en France révolution et 1789, oubliant qu’une révolution peut prendre d’autres formes, y compris silencieuses. Eh bien nous y sommes.

Lire la suite…

( 21 octobre, 2009 )

Deuxième tour des élections en Afghanistan : la France renvoie un charter d’électeurs à Hamid Karzaï

besson100.jpgRenvoyer chez eux de force des civils qui fuient leur pays en guerre, c’est contraire à tous les principes élémentaires d’humanité. Mais renvoyer ces gens chez eux contre leur gré alors que nous sommes partie prenante de la guerre dont ils subissent les conséquences, c’est tout simplement dégueulasse.

Lire la suite…

( 20 octobre, 2009 )

Coup d’état en Sarkofrance

coup02.jpgLa nouvelle réforme des collectivités territoriales que souhaite mettre en place Nicolas Sarkozy telle qu’elle a été présentée ce midi ressemble fort à un putsch.
La première étape préalable a été de supprimer sans aucune concertation la taxe professionnelle, sans proposer de compensation financière pour les collectivités qui en bénéficiaient jusque là, et qui était pour elles une très importante source de revenus, la seule versée par les entreprises. Il se trouve – mais c’est certainement un hasard – que les régions et les départements sont tenus majoritairement par la gauche aujourd’hui.

Quand on veut liquider une institution, la première chose à faire est de lui couper les vivres. Au bout d’un certain temps on ne peut que constater que ça ne marche plus, et la voie est tracée pour le démantèlement. C’est ce qui risque fort de se produire. Pour conserver leurs marges de manoeuvres, les collectivités n’auront plus comme solution que d’augmenter très fortement les impôts sur les particuliers (puisque les entreprises sont sanctuarisées) ou de supprimer les services sociaux, ce qui est rarement bien vu par les électeurs. La droite aura alors beau jeu de critiquer cette gauche qui ne fait qu’augmenter les impôts pendant que la droite les baisse ! Mais la droite ne baisse évidemment pas les impôts de tout le monde : elle baisse les impôts des riches et des grosses entreprises et augmente de facto ceux des pauvres, les « esclaves de la dette » que nous sommes.

Lire la suite…

( 12 octobre, 2009 )

Linarchie – 1ère partie : les pyramides

pyra01.jpgLe règne de Nicolas Sarkozy aura au moins le mérite d’avoir fait éclater une réalité au grand jour : la démocratie française n’est plus qu’une chimère. 60 ans après que le conseil national de la résistance ait redistribué les cartes et recréé les conditions d’une justice sociale, les forces de l’argent ont à nouveau pris les commandes de ce pays, et elles n’entendent pas les lâcher.
On peut alors se demander pourquoi, de façon inéluctable, chaque effort pour arriver à une société plus juste, chaque révolution est inévitablement vaincue au bout de quelques années par l’entropie, qui transforme les meilleures intentions collectives en enfer pour l’essentiel de la population, pendant qu’une infime minorité se goinfre sans retenue, sans même la moindre décence.

Lire la suite…

12345...9
« Page Précédente  Page Suivante »
|