( 18 juin, 2008 )

Darty convole en Sarkozie

noces.jpgContrat de confiance oblige, Jean Sarkozy, l’auto-proclamé sauveur du 9-2 se fiance à la sémillante Jessica Sebaoun-Darty, l’héritière des magasins éponymes. Ce gars-là, j’ai pas dit Séguéla, reste pragmatique somme toute. Sa moitié sera plus au four (encastré) qu’au Moulin (de l’ex- PSG). Le bleu sera désormais de mise,  norme de sa table de cuisson pour le tourne-le-dos ( remember Martinon) . Quant au frigo, il devra avoir la capacité du ricain-like. On pourra y remiser sans problème un Chirac entier, les restes d’un Devedjian ainsi que les cuisses et le râble de Villepin. On écoutera en boucle le dernier Barbelivien sur les chaînes de l’espoir… Les poires ? pas de mauvais esprit…

( 17 juin, 2008 )

L’affaire Domenech chie…

L'affaire Domenech chie...  dans Sport 3384442119481b Quand suffisance rime avec insuffisance… A l’inverse de son homonyme belge, qui, lui possédait la science du ballon rond, l’attitude de Raymond l’Empirique face à la presse s’avère somme toute pitoyable. D’une prétention sans borne, il multiplie les duperies et collectionne les rodomontades. Tel l’acteur raté qu’il a toujours été, il joue ici une partition médiocre devant un public obligé de le supporter… Triste sire !

Publié dans Sport par
(1) Commentaire
( 16 juin, 2008 )

Le bon, la brute et le truand

lebonlabruteetletruand.jpgBien malin qui pouvait dire dans ce western phocéen du début du XXIème siècle, qui avait été le bon… Pour la brute et le truand, no problemo, les candidats se bousculaient au portillon. Rien ne nous avait été épargné. Vrai-faux transferts, primes occultes, blanchiment d’argent sale. J’en passe et pas forcément des meilleurs. Dans cette terrible saga où même Dallas à côté passerait pour un feuilleton à l’eau de rose pour Lolitas en émoi, les sieurs Louis-Dreyfus, Tapie et Dubiton nous avaient régalés de leur talent…

Publié dans Sport par
Commentaires (2)
( 15 juin, 2008 )

Le clan des franciliens

leclandesfranciliens.jpgTandis que Jean Sarkozy voulait devenir vaille que vaille le boss du 9-2, le vieux Charles ne pouvait masquer son admiration envers ce jeune loup aux ratiches qui rayaient non seulement le plancher mais aussi la chape de plomb de la cave. Le gamin lui rappellait son jeune temps. Les chausse-trappes, les trahisons, les bassesses. Lui avait été un caïd du genre. Un fidèle de tous les coups fourrés. Mais là, on avait affaire à de la graine de champion du monde. Le vrai fils de son père en quelque sorte…

 

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x4cnv9

( 14 juin, 2008 )

Libérez Campana !

imerlelivre271.jpgMédecin malgré lui, il était détenu dans une clinique suisse où il devait opérer à la queue leu leu façon Bézu tout ce qui alentour bougeait encore. Mais à la différence du regretté ténor, son tempo à lui, c’était le rythme cardiaque du patient, son instrument, un bistouri en or massif, sa mélodie, le chant d’une aide-soignante à jamais dévêtue… Libérez Campana ? Certes, mais aviez-vous pensé au syndrome de Stockholm ?

Lire la suite…

1...6465666768
« Page Précédente
|