( 27 juillet, 2010 )

Focus

On ne le remarque  pas tout de suite. Mais tous les jours, il est là. C’est Erby. Une habitude et un habitué. Il passe, s’accoude… Sirote ou boit à grands traits. Un mot qu’on souligne, des formes  qu’on distingue dans la brume matinale, les yeux à peine dessillés.

jazz001.jpg

La poésie fait toc-toc et vous en êtes saisi. Pourquoi ?… Comment ?… Aucun mot pour désigner l’émotion, ou alors des mots faibles, futiles.

jazz003.jpgErby fait partie des ces ruminants pour qui le trait est la ligne à suivre, le chemin de traverse qu’on emprunte au hasard du monde. Il le balade avec humour et dérision. Avec  conviction aussi.

Il fait partie de ces êtres qui rêvent le monde. Qui ont façonné avec patience une histoire et un univers particuliers.

Voici de quoi se laisser dériver. De quoi rêver. Projecteur, c’est sa page.

jazz004.jpg

 

 

 

 

Lire la suite…

( 28 octobre, 2009 )

Testez votre degré identitaire

testin.jpgConception :  Erby

Vous avez coché toutes les cases : vous êtes la réincarnation de Vercingétorix et du grand Charles réunis. Votre plat de prédilection est la potée auvergnate, votre fromage, le calendos et votre picrate, le Beaujolpif. Vous rêvez un jour d’incarner à l’écran Superdupont. En attendant, vous vous écoutez la Marseillaise en boucle. Tous vos enfants s’appellent Marianne même le petit dernier qui n’avait pas mérité ça…

Vous avez coché les trois-quart des cases ou à peu près : vous avez parfois un comportement d’Evian. Sans doute les années Vichy qui vous reviennent. Au fait votre épouse Vittel encore d’amour et d’eau fraîche ? Si ce n’est Badoit, c’est donc ton frère est votre vers préféré de la Fontaine. Mais rappelez-vous que manger du couscous et boire du Chianti est mauvais pour notre PIB. Vous réciterez 100 fois la Marseillaise après les Vêpres tout en relisant les mémoires de Philippe de Villiers.

Vous avez coché la moitié des cases ou presque : ça ne vous gène pas d’avoir troqué vos charentaises contre des babouches. Y’a des coups de pied au cul qui se perdent ! Et ce n’est pas parce que vous vous êtes mariés en grandes pompes, qu’il faut avoir les chevilles qui enflent. Heureusement encore que grolles de drame reste votre film préféré avec le grand blond avec une chaussure noire. Deux films français, oui mossieur ! Quoiqu’il en soit votre talon d’Achille reste vos goûts alimentaires. Big Mac et Coca Cola, ça vous met le moral dans les chaussettes. Vous prendrez midi et soir de la daube de sanglier au Cognac pendant six mois.

Vous avez coché le quart des cases environ : vous avez été surpris en train de laver vos vitres avec un drapeau bleu blanc rouge. Vous allez être incarcéré dans un centre de rééducation civique. Là-bas, on vous y apprendra les vraies valeurs. Le culte du chef, oui chef. Le respect des symboles. L’amour du terroir. Vous serez parachuté pendant un an en Creuse avec pour seule nourriture, une tonne de fayots, et pour seule lecture, l’intégrale des discours de SarkozyPétain coup, t’es tout pâle !

Vous avez coché une case : vous ne méritez pas notre cher et grand pays. Vous n’inspirez que l’opprobre. Que la honte vous transporte loin de notre bonne vieille terre. Votre place est en lointaine Sibérie ou en plein cœur du Sahara. Vous pourrez y goûter les spécialités locales. Les briques à la sauce caillou ou les scorpions au sable chaud. Il est trop tard désormais pour accrocher un poster d’Eric Besson au dessus de votre paddock pour faire croire à votre rédemption !

Vous n’avez pas coché de case : vous n’êtes pas français. Vous êtes entré clandestinement chez nous. Vous avez des hauts de cœur devant un petit salé aux lentilles. Vous tremblez à la vue d’un Pont-L’évêque bien fait. Vous vomissez un Pommard millésimé. Vous vous évanouissez à l’écoute d’une chanson de Mireille Mathieu. Une place dans un charter pour l’Afghanistan vous est d’ores et déjà réservée. Vous y apprendrez là-bas ce qu’est la vraie vie…

Lire la suite…

( 24 octobre, 2009 )

Sarkozyssures

jt221009.jpg

Il y a quelque chose de moisi en Sarkoland. Certes, on pressentait dès le début de son mandat que le prétendu guide suprême conduisait le pays droit dans le mur. Le moins qu’on puisse dire, est qu’on n’a pas été déçu du voyage. A mi-parcours, le bilan socio-économique est catastrophique. Les riches et les puissants sont parés de  tous les atours tandis que les petites gens se suicident au travail ou crèvent dans la rue. Les banques recommencent leur jeu dangereux d’apprentis-sorciers. La dette nationale atteint des proportions paroxystiques. Le chômage galope et les actionnaires palpent le jackpot.

Les libertés fondent comme neige au soleil. La justice est instrumentalisée, les prisons regorgent de détenus, la France est en 43ème position du classement mondial du respect de la liberté de la presse. Les medias sont stigmatisés par Nicolas 1er et ses valets à la moindre incartade. Des migrants sont expulsés dans un pays en guerre. Le racisme  ordinaire inspire un ministre de l’intérieur et aussi des élus. Un nourrisson pistonné se voit proposer la présidence d’un des plus grands centres financiers d’Europe. Un ministre de la justice veut couper les choses des délinquants sexuels. La Sarkocratie, enfant bâtard de la bande du Fouquet’s, du premier cercle de sarkozystes 100% pur jus et des protozoaires de la gauche caviar-Carla  restera dans l’histoire comme un véritable drame pour l’hexagone… Dis papa, c’est loin 2012 ?

( 30 septembre, 2009 )

Retour vers la Jungle

jungle4.jpg

Erby Kezako

Sur les 138 étrangers en situation irrégulière placés en rétention mardi dernier, 95 ont déjà été libérés, selon la Cimade. « Ils reviennent progressivement à Calais. Ils ont peur. Ils dorment un peu partout maintenant », témoigne une bénévole. Pour sa part, le ministre Eric Besson parle de succès.

« Toute personne de bon sens pouvait pressentir que cette action de démantèlement ne règlerait rien et qu’inévitablement ils reviendraient », a déclaré Jack Lang, député PS du Pas-de-Calais. « Quels que soient les obstacles, les migrants arrivent à passer », souligne-t-il.
Nouvel Obs

A lire d’urgence

Ces migrants qui sentent le cochon grillé après s’être mutilés les doigts

Image de prévisualisation YouTube

( 29 septembre, 2009 )

Des signes forts donnés aux jeunes…

12345...13
Page Suivante »
|