Accueil Politique Les Bonnes Nouvelles de l’été

Les Bonnes Nouvelles de l’été

18
0
86

soscom.jpgFranchement pas terrible ce début de mois d’août. Météo morose ; porte-monnaie en berne ; voilà que maintenant, effet boule de neige, s’installe dans les esprits les mauvais résultats du mois de juillet : une ca-tas-tro-phe ! Il suffit pour cela d’aller interroger les professionnels de l’industrie du tourisme qui d’un timbre unanime lâchent : « un été pourri ! » Ils ne parlent pas de la météo, croyez-moi. Pas besoin pour appuyer ce constat de l’aide de l’INSEE, avec variation et tintouin, chiffres qu’on rend souvent attractifs, histoire d’attraper le couillon comme on taquine le goujon dans les rivières et les étangs. Et rien à l’horizon ne laisse entrevoir l’éclaircie, même si, comme le martèle le président, la France est le pays qui est le mieux armé pour répondre à la crise économique qui frappe le monde. Ne soyons pas étonnés si, à la rentrée, le quidam investit dans la gomme pour aller écumer le pavé et demander des comptes au gouvernement de monsieur Sarkozy, président et premier ministre du gouvernement d’un pays qu’il s’était engagé à redresser avec la vigueur qu’il fallait.

Voici quelques flashs qui nous aideront à astiquer quelques colères qui se traduiront le cas échéant par des noms d’oiseaux à l’adresse de qui nous savons et plus si affinité. La bonne nouvelle dans tout ça (il n’y a pas que des mauvaises en ce bas monde) étant l’interprétation de deux partitions inconnues de Mozart à Salzbourg ce dimanche 2 août. Deux œuvres pour piano inconnues ont été interprétées dans la ville d’où était originaire le prodige. Un concerto de quatre minutes et un prélude d’une minute. Question : quelle relation entre la morosité ambiante et cette découverte dans l’oeuvre d’Amadeus ? Aucune ! C’est cela qui est inquiétant. Ne sentez-vous rien venir ?… Moi non plus. Attendons. La patience est une vertu ! En attendant, réjouissons-nous ! Le ministre de l’industrie, Christian Estrosi, vient de le proclamer comme on déclame une tirade de Shakespeare devant un public absorbé par l’écoute du côté d’Avignon : 400 emplois vont être créés à Châtellerault, là où des gars énervés (très énervés !) menaçaient de se faire sauter l’caisson si une prime de 12 000 euros ne leur était pas versée. Les licenciés de New Fabris ont obtenu, en plus des 12 000€ de prime réclamés, 20 000 euros d’indemnités et de « contrats de transition » leur assurant 95 % de leurs salaires pendant un an. De quoi attendre la période des soldes pour s’acheter des bonnes paires de chaussures et quelques écharpes aussi. La grippe A pourrait toucher 40% de la population. « Comment votre entreprise anticipe-t-elle la pandémie ? », telle est la question proposée dans le cadre d’un sondage national.
Le ministre de l’industrie semble avoir trouvé la bonne réponse : Belle victoire de la promesse sur la menace !

Pour vivre heureux, vivons dans le noir ! Car pendant que nous nous prélassons au soleil lisant des mauvais romans, EDF met de la lumière dans ses comptes. Résultat : 20% d’augmentation en moyenne sur les factures à venir. Profitons encore un peu des longues « nuits » d’été, EDF prépare sa contribution à la future taxe carbone. Et la lumière fut ! Mais que penser de la décision de l’UE concernant les fellahs français ? En effet, ces koulaks vont devoir rembourser les aides publiques versées par l’État entre 1992 et 2002 (plusieurs centaines de millions d’euros), ces aides ayant « faussé » la concurrence dans l’Union. « Il est certain que nous devrons engager une procédure de remboursements auprès des producteurs », a déclaré Bruno Le Maire, ministre de l’agriculture, dans un entretien au quotidien Le Parisien. « Je ne veux pas exposer la France à une condamnation qui l’obligerait à rembourser une somme plus conséquente dans cinq ou dix ans », a-t-il expliqué. Les vergers cuisent déjà sous la pressions des cocottes ! «Tierra y Libertad !» criaient jadis les paysans du monde devant l’injustice des puissants oligarques. La lutte continue !

Pendant ce temps, à l’autre bout de la France, mais en France tout de même, en Nouvelle Calédonie pour être précis, c’est chaud entre les grévistes et les forces de l’ordre. C’est la grève générale. Depuis une semaine, le syndicat indépendantiste (proche du NPA d’Olivier Besancenot), multiplie les actions de blocage et les dégradations, notamment dans la zone industrielle de Ducos, Nouméa. Le syndicat proteste contre l’enlisement d’un conflit à Aircal, où un accord a été trouvé, mais que le président de la compagnie aérienne, Nidoish Naisseline refuse de signer. Le syndicat réclame aussi la libération de son président Gérard Jodar condamné à un an de prison ferme à la suite d’un coup de force dans le cadre du conflit. Des affrontements violents ont opposé manifestants et forces de l’ordre ce lundi 3 août. Selon un nouveau bilan environ trente gendarmes ont été blessés. Ils ont été touchés lors de heurts à Koné, dans le Nord, où s’étaient rassemblés quelques manifestants. La plupart des gendarmes blessés ont reçu des projectiles, notamment des billes d’acier. L’un d’eux a eu une jambe cassée et un autre un doigt, indique un porte-parole de la gendarmerie. Moins grave que la grotte d’Ouvéa, mais tout de même !

Cela n’a rien à voir avec notre monarchie républicaine, ni avec les préoccupations du moment dans la partie intramuros du royaume de France, mais cela a le mérite de révéler la Monarchie marocaine telle quelle. Vouloir sonder l’opinion marocaine sur la popularité de son souverain, voilà une idée séduisante dans un régime qui ne brille pas par l’ouverture d’esprit. Tel Quel, premier magazine du Maroc, impertinent dans la mesure du possible, a voulu tenter l’aventure à l’occasion du dixième anniversaire de l’arrivée au pouvoir de Mohammed VI en commandant un sondage pour « savoir ce que les Marocains pensent de leur roi. » Une grande première qui s’est soldée par la saisie et la destruction du magazine à l’imprimerie. Non mais ! Motif : « La monarchie ne peut être mise en équation, même par la voie d’un sondage » a déclaré le porte-parole du gouvernement et ministre de la communication, Khalid Naciri. Résultat : tout le monde parle de Tel Quel en bien (sacrée pub pour le magazine) et du Roi en beaucoup moins bien. C’est ça l’autorité !

betapolitique01.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

18 Commentaires

  1. RPH

    4 août, 2009 à 9:02

    Oui, ce grassouillet potentat nous apparaît tel quel…

    Répondre

  2. lediazec

    4 août, 2009 à 9:11

    Ils n’ont pas encore compris, ces monarques, que les plus grandes « pubs » contre leur propre régime se sont eux qui les déclenchent : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2009/08/04/le-monde-interdit-a-la-vente-au-maroc_1225465_3212.html#ens_id=1225305&xtor=RSS-3208

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  3. b.mode

    4 août, 2009 à 10:11

    Il commence bien dans ses fonctions, le lemaire ! Il va foutre la paysanerie à feu et à sang ! Au bout d’une fourche, l’impudent !

    Répondre

  4. lediazec

    4 août, 2009 à 10:20

    Salut Bernard. Oui, Bruno Le Maire n’entame pas de la meilleure des manières ce mois d’août. La polémique enfle à propos de ce remboursement intempestif ! Les chouans commencent à se saisir du gourdin. Rien à voir, mais cela a-t-il un rapport avec l’adhésion de Philippe De Villiers à UMP ?
    La vie est belle !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  5. BA

    4 août, 2009 à 11:37

  6. lediazec

    4 août, 2009 à 11:53

    Merci pour ce très bon lien.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  7. clarky

    4 août, 2009 à 16:25

    problème identique avec les pécheurs également qui auraient perçu des aides distribuées selon le modèle de l’agriculture…ça promet donc.

    tiens en parlant de maroc, y’a aussi cette histoire de passeur de résine enrôlé par la maison poulaga et qui s’est fait galper par la police vachement remontée marocaine, y’a pas que manufrance que la france a laissé tomber, bon le gonze vient d’être gracié par M6 donc happy end et procès à suivre…

    http://www.ladepeche.fr/article/2009/08/04/649258-L-ancien-bijoutier-gracie-par-le-roi-du-Maroc-se-confie.html

    Répondre

  8. lediazec

    4 août, 2009 à 16:34

    @clarky. Les douaniers ne s’appellent pas tous Rousseau et tous ne sont pas artistes, bien que les nôtres le soient devenus dans l’art (mauvais) de l’escamotage.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  9. clarky

    4 août, 2009 à 16:54

    pourtant la naïveté à notre époque permet de croire en des jours meilleurs,m’enfin qui sera seurat………
    tain je me sens l’âme d’un fonzy là bien que des envies de billet sanglant me viennent à l’esprit :)

    Répondre

  10. lediazec

    4 août, 2009 à 17:06

    @ clarky Chiche ! A la Boris Vian. Saignant ou bleu, le gnon ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  11. clarky

    4 août, 2009 à 17:26

    t’es fou, après ça va jazzer, plutôt du vernon sullivan et des histoires de jaja.

    bon allez, je te laisse breton, je vais m’occuper de ma sauge à nanas, et des autres aussi d’ailleurs, elles vont me mettre à genou pour le coup les salopes !!!

    foiré, tu fais du chiffre en loucedé pour ton billet hein :) , tu m’incites à répondre pour augmenter la curiosité des éventuels posteurs, fourbe tu es ;)

    bises rodo.

    Répondre

  12. BA

    4 août, 2009 à 21:20

    La Tribune, mercredi 15 avril 2009, page 3 :

    En France, l’Etat a versé 10,5 milliards d’euros aux banques françaises pour les recapitaliser :

    - 3 milliards d’euros au Crédit Agricole
    - 2,55 milliards d’euros à BNP Paribas
    - 1,7 milliard d’euros à la Société Générale
    - 1,2 milliard d’euros au Crédit Mutuel
    - 1,1 milliard d’euros à la Caisse d’Epargne
    - 0,95 milliard d’euros à la Banque Populaire.

    Vous avez bien lu ? Nos impôts ont servi à recapitaliser la BNP de 2,55 milliards d’euros.

    Et ce soir, nous apprenons que la BNP va distribuer 1 milliard d’euros à ses traders.

    Les contribuables français donnent 2,55 milliards d’euros à la BNP pour la sauver de la faillite, et ensuite la BNP va distribuer 1 milliard d’euros à ses traders.

    Conclusion : si nous étions encore un grand peuple, nous serions déjà en train de pendre les traders de la BNP à la lanterne.

    Si nous étions encore un grand peuple, nous serions déjà en train de guillotiner les dirigeants de la BNP.

    Mais, malheureusement, nous sommes devenus un peuple d’esclaves.

    http://cordonsbourse.blogs.liberation.fr/cori/2009/08/un-milliard-deuros-provisionn%C3%A9-pour-les-traders-de-bnp-paribas.html

    Répondre

  13. Mancioday

    4 août, 2009 à 22:32

    @ Lediazec
    Belle revue de presse. Il y a peu d’actus à se mettre sous la dent mais le peu qui arrivent à nos oreilles sont d’une morosité et d’une tristesse, qu’elle donne envie de se couper des infos durant un bon bout de temps.

    En ce qui concerne les demandes de remboursements par les agriculteurs, je crois que Le Maire n’a qu’une marge de manœuvre très réduite. Cette décision tombe malheureusement au pire moment, bon nombre d’agriculteurs n’étant plus en capacité de rembourser. La seule solution serait d’échelonner sur plusieurs années, ces remboursements.

    @ BA
    Ce n’est pas en utilisant la violence que l’on devient un grand peuple. L’esprit de la révolution s’est éteint lorsque fut instaurée la Terreur. L’Etat dispose encore de nombreux moyens de pression sur les banques, il est grand temps de s’en servir.

    Répondre

  14. lediazec

    5 août, 2009 à 9:43

    @moi. Faut pas non plus que j’exagère. La facture d’EDF augmente d’environ 2% (entre particuliers et pros) et non de 20% comme je l’ai écrit un peu précipitamment. Auto-flagellation oblige, je me condamne à la différence en coups de fouets. Non mais !
    @BA Merci pour vos interventions. Vos observations souvent justes appellent à la révolte. Hélas ! La rue à perdu l’habitude des pavés…
    @Mancioday. Même si nous sommes contre la radicalité et la violence, force est de constater qu’aussi bien les gouvernements que l’outrance du système libéral sont en train de pousser les pays à bout. Gare aux colères spontanées, elles sont souvent incontrôlables et génèrent des situations pouvant donner des épisodes comme ceux qui ont amené la Terreur…
    Ce n’est que plus tard, souvent trop tard, que les spécialistes tenteront d’expliquer l’origine du mal…

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  15. BA

    5 août, 2009 à 11:31

    « En avril 2009, l’Etat français devient le premier actionnaire de BNP Paribas avec 17 % du capital. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/BNP_Paribas

    En tant que premier actionnaire de la BNP, l’Etat va-t-il accepter que la BNP verse 1 milliard d’euros à ses traders ?

    En tant que premier actionnaire de la BNP, l’Etat va-t-il accepter ce scandale insupportable ?

    Répondre

  16. lediazec

    5 août, 2009 à 11:42

    @BA Selon les infos recueillies ici BNP-Paribas se serait plié aux recommandations du G20. En fait les banques sont victimes du racket des États. C’est la gueeerre ! Vite, une association pour la défense des intérêts bancaires et de leurs sources de revenus.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  17. BA

    5 août, 2009 à 15:00

    Dans les semaines qui viennent, il sera très intéressant d’observer Christine Lagarde et toute la clique qui nous expliquait que le G20 du 2 avril 2009 avait moralisé les pratiques des banques.

    Christine Lagarde, et les dirigeants français en général, vont-ils accepter que la BNP donne 1 milliard d’euros à ses traders ?

    L’Etat, en tant que premier actionnaire de la BNP, regardera-t-il la BNP donner 1 milliard d’euros à ses traders sans rien faire ?

    On verra bien.

    Répondre

  18. b.mode

    7 août, 2009 à 13:32

    @ba elle était sur europe 1 ce matin et elle sortait l’argument suprême de volaille pour la dinde qu’elle est. si on leur donne pas de bonus, les meilleurs traders iront à l’étranger ! qu’ils y aillent, qu’ils y courent et qu’ils arrêtent de nous faire chier ici !!! burk !

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Lectures d’un autre soi

Se dévoiler comme un élément régulier/irrégulier. Se découper en de minuscules morceaux, l…