( 24 décembre, 2009 )

Des papes bombardés saints, aïe les éclats !

pie012.jpgCes temps-ci, le plus petit État du Monde s’agite autour de DEUX procès en canonisation (enfin, pour le moment, en béatification, ne brûlons pas les étapes). Le sort de la planète peut être, ou pas, suspendu à des phrases prononcées à Copenhague, les prélats en soutane ont une autre façon d’avancer dans le temps et les controverses. Celle de Valladolid fut redoutable en ses conclusions.

Pour un laïque français, ce genre de polémique n’a guère d’importance. On peut juger l’homme, à ses positions, ses proclamations, ses actes. Le “procès en sainteté” se positionne sur une tout autre démarche, à mon avis. Il serait donc présomptueux et inadéquat de donner son sentiment là-dessus.

benet16.jpgPour Pie XII, en raison de zones d’ombre qui peuvent jouer en sa défaveur, ou au contraire le découvrir sous un jour bien plus humain et fraternel, il est bien difficile faute d’études historiques complètes de se prononcer sur ses véritables démarches, ou son indifférence. Peut-être certaines archives du Vatican ne sont-elles pas encore accessibles à tous, qui apporteraient une lumière nouvelle sur son bilan. Le procès en canonisation sera peut-être l’occasion de les découvrir.

Peut-être !

Quant à Jean-Paul II, son esprit rétrograde, loué par le présent pape dont on ne peut pas affirmer qu’il facilite la régularisation de certains dossiers extrêmement douloureux, ne fait guère de doute. Les deux hommes étaient amis, au point qu’il s’est chuchoté que nombres de décisions du plus ancien devaient beaucoup aux plaidoiries du second, l’ex-Panzercardinal.

On peut en conclure pour le moment, sauf révélations favorables à l’un ou l’autre, que ces deux hommes ne peuvent guère figurer parmi les préférés de nos contemporains. Pour la question de la proclamation de leur « sainteté », ce n’est guère plus intéressant que la dernière promotion de la Légion d’Honneur : ce colifichet a tellement été ridiculisé par son Grand-Maître actuel, en raison des noms des récipiendaires (ô quel beau nom pour des outres vides!) les plus récents, que le refuser est aujourd’hui une question d’honneur.

14 Commentaires à “ Des papes bombardés saints, aïe les éclats ! ” »

  1. b.mode dit :

    ça l’a toujours laissé de marbre ce genre de rites. Sont en train de chercher quel miracle Jean Paul 2 aurait fait… Y’en a vraiment qu’ont du temps à perdre….

  2. Didier Goux dit :

    On ne peut pas refuser la Légion d’honneur (sans h capitale…) à proprement parler, puisque, pour l’obtenir, il est nécessaire de la DEMANDER.

    Pour ce qui concerne les papes, vous oubliez juste un détail : l’Église canonise qui elle veut et se fout parfaitement de votre avis (ainsi que du mien, cela va de soi).

  3. b.mode dit :

    @Didier quelqu’un a dit le contraire ? ;)

  4. Didier Goux dit :

    Non, mazis alors pourquoi parler de ça ?

  5. Hara Kiri dit :

    @Didier, s’il ne fallait parler que des choses sur lesquelles on a une influence, le seul qui pourrait encore parler est notre nain quotidien, Nicolas Sarkozy et comme il parle déjà beaucoup mais beaucoup trop, ce n’est pas plus mal que l’on puisse également parler, même des choses sur lesquelles on a pas d’influence. D’ailleurs, vous parlez bien sur l’intérêt de parler de ce problème de canonisation alors qu’on ne peut rien y faire tout en sachant que votre intervention ne peut rien faire pour empêcher les gens d’en parler ;-)

  6. corto74 dit :

    « Pour un laïque français, ce genre de polémique n’a guère d’importance » A priori, si on se réfère a la somme de conneries, mais aussi de bons billets, produites sur le sujet depuis 3/4 jours, les laics comme les autres ont l air de se passionner plutot pour ce genre de polémiques. Polémiques dans lesquelles tu me semble curieusement tomber facilement. Et, oui, tu nous a habitué à bien mieux, les effluves de Noel par avance ?
    Allez joyeux noel tout de même ca ira mieux l année prochaine
    Biz

  7. corto74 dit :

    @didier goux: Sur ce coup la cher Didier vous futes mal informé. Pour avoir la légion d’honneur, il n y a que 2 solutions: 1) effectivement, la demander mais en étant bien « recommandé » 2) elle vous est attribuée d’office par la volonté de certaines autorités ( président, ministres, officiers généraux, préfets….)et dans ce cas, vous avez la possibilité de la refuser. Dans un cas comme dans l’autre, l attribution se fait après enquête de moralité. (Cette enquête étant parfois un peu vite faite ou baclée).

  8. lediazec dit :

    Très beau sujet ! ca change un peu de la récurrence du Minaret.
    Si il y a un truc que j’abhorre c’est bel et bien les religions. Qu’est-ce qu’elles peuvent nous casser les burnes ! J’en parle peu, car chaque fois que j’aborde ou effleure le sujet, quelque chose d’insondable se fait jour en moi. Un aspect de ma personnalité que je n’aime pas du tout : la colère ! Quand je dis colère, je suis mesuré.
    Merci quand même à l’ami Babelouest qui nous torche là un très bon papier.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  9. babelouest dit :

    @ Corto
    Même si culturellement ce genre de personnages n’est pas notre tasse de thé, sociologiquement leur place historique a influencé des millions de gens, donc on ne peut guère passer sous silence leurs agissements, leurs méfaits et leurs actions bénéfiques ou non. Ils furent les chefs d’un État européen, dans une Europe au cœur de polémiques. La rétention d’archives est un mauvais point. Elle révèle une gêne des opaques gardiens de ce Temple.

    Tout honnête homme, il me semble, doit s’interroger sur ce que fit, ou ne fit pas le maître spirituel de centaines de millions de gens. Cela vaut pour le premier des hommes politiques cités, mais aussi pour le second dont la rigide position contre le préservatif fut et est encore la cause de beaucoup de morts. Sans compter peut-être d’autres dossiers dont on sait trop peu.

  10. Remi Begouen dit :

    ‘ce genre de personnages n’est pas notre tasse de thé’, ça c’est bien vrai, même si je préfère boire un coup de rouge. Quand j’étais gamin, j’y ai goûté. Pas au thé, mais au vin de messe, du temps où j’étais enfant de choeur, en voie de béatification : carrière loupée, viré, le sale môme … il n’aura même pas la légion d’honneur, satanique, d’ailleurs selon certains cathos, genre Opus Dei… Mais quoi que c’est ce truc là ? santé à tous ! A bas les ordures Papa Noël et Papas del Vaticano…Amen!

  11. babelouest dit :

    @ Rémi
    Et vive Papageno, l’oiseleur enchanteur, Papagena, Tamino et Pamina, c’est mieux que toutes les papamobiles ou immobiles. Bonne soirée à tous ! Et vive la fête de la famille, et du Sol Invictus !

  12. b.mode dit :

    Le pape tombe et c’est Etchegarai qui se casse le fémur…
    http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-41259059@7-37,0.html

  13. RPH dit :

    Ces cathos me font tellement chier avec leur prétention à se mêler de ma vie, que si je peux les faire chier à mon tour, je ne vais pas m’en priver… Etaler leurs turpitudes au grand jour est une bonne manière de les contrer dans leur main mise sur la société. Imaginez la France à la fin du 18e siècle avec 1/3 des richesses produites accaparées par un clergé totalement à charge du reste de la nation, ne produisant que du vent et possédant la moitié du patrimoine. Il a fallu une révolution pour se débarasser de cela. Ne les laissons pas revenir… N’oublions pas que Sarkozy a été tenté de revisiter la loi de 1905..

  14. clarky dit :

    la religion c’est pas mon opium donc les histoires de soutanes m’en touchent une sans faire vibrer l’autre.
    par contre, trop de laïcité dans le propos pour asseoir des points de vue qui n’en n’ont pas forcément besoin me procure exactement la même sensation, à savoir que ça me pète les rouleaux, je précise avant qu’il y ait malentendu que ce n’est pas pour toi babel, putain je voudrais pas que tu penses que je te cherche des poux dans la tête, et si ça se trouve t’es chauve en plus ;)

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|